Enchères : écrivez votre lettre au Père Noël

Romanée Conti - iDealwine

Très cher Père Noël,

Comme chaque année, je vous adresse ma lettre traditionnelle. Je suis consciente de m’y prendre un peu tard, et j’imagine que vos petits lutins doivent être bien affairés. Mais, comprenez-moi, iDealwine nous torture avec ses ventes aux enchères démentielles, celle-ci n’y déroge pas et j’en ai encore des étoiles plein les yeux. Par pitié, ne soyez pas insensible à ma demande de dernière minute et prenez le temps de me lire. Et d’ailleurs, j’ai bien compris que ces enchères s’achèvent juste après Noël. Mais ça ne pose aucun problème que vous décaliez un peu la livraison de mes cadeaux. D’ailleurs, vous serez sans doute un peu moins débordé. Vous voyez, je pense à vous moi aussi.

Sachez que j’ai été particulièrement sage ces derniers mois. Je vous laisse le soin de juger si je mérite tous les cadeaux que je vais vous lister. Commençons par l’icône de cette vente : la Romanée-Conti. Un vendeur s’est glissé in extremis dans cette édition pour y proposer une soixantaine de flacons. Romanée-Conti, Romanée-Saint-Vivant, Vosne-Romanée, Grands-Echézeaux Grand Cru… la liste est bien longue, mais onirique. L’occasion est trop belle pour la laisser filer. Et puis, à Noël on a le droit de rêver, non ?

Poursuivons sur mon péché mignon, les vins matures. Toutes ses notes sauvages de gibier, de cuir, de champignons, de fruits séchés et cuits… comment résister ? J’ai découvert un florilège de vieux millésimes que j’aurais aimé ouvrir avec mes parents pour célébrer leur année de naissance. Pour mon papa, amoureux de Bordeaux, je pencherais sur quelques crus de Saint-Emilion (Château du Cauze) et des Graves (Château Malartic-Lagravière) 1966. Pour ma maman qui aime le soleil du sud, j’opterais pour le maury 1969 du Mas Amiel. Pour accompagner le traditionnel foie gras de mon grand-père, je servirai bien son vin préféré de son année : un sauternes. Et pas n’importe lequel, un château-d’yquem 1939. Noël est une fête lumineuse, non ? Un tel avènement mérite le meilleur…

Autrement, cher Père Noël, vous connaissez mon amour pour les arts de la table et les accords mets-vins réussis et improbables. J’ai repéré de magnifiques pinot gris alsaciens, aussi bien des grands crus, que des vendanges tardives et de rares sélections de grains nobles. Tout cela s’annonce parfait pour accompagner mes recettes asiatiques. J’ai aussi déniché deux amarone della valpollicella, une spécialité vénitienne rouge passerillée et vinifiée en sec, que je pourrais accompagner d’un civet de sanglier.

Je compte inviter ma sœur après Noël. Vous savez, c’est une grande artiste, sensible à la peinture et à l’histoire. Peut-être que si vous m’offriez une petite verticale de Mouton-Rothschild, ici représentés avec des flacons de 1969 à 2012, je pourrais lui donner le goût de l’excellence vinique grâce à leurs magnifiques étiquettes.

Cher Père Noël, nous n’avons jamais assez de beaux flacons pour fêter de grands événements. Anniversaires, naissances, anniversaires de mariage, Noël… les occasions sont nombreuses et idéales pour ouvrir du champagne. Rien ne pourrait me faire plus plaisir qu’un grand format comme le magnum Grande-Année 1988 de Bollinger, quelques bulles de l’étonnant Jacques Sélosse, ainsi que des stars comme la Veuve Clicquot Ponsardin, Ruinart et Pol Roger.

Vous avais-je dit, Petit Papa Noël, que j’avais créé des petits groupes de dégustation pour partager mes découvertes avec mes amis amateurs ? Je serais ravie de présenter aux néophytes les incontournables de la Vallée de la Loire (l’anjou du Clau de Nell, le coteau-du-layon de Richard Leroy, le pouilly-fumé silex de Dagueneau, le sancerre La Grande Côte de Cotat et le saumur-champigny Les Poyeux d’Antoine Sanzay). Pour les grands curieux, je recherche quelques ovnis. Vous en trouverez du côté du Jura, l’arbois pupillin de Pierre Overnoy, le savagnin ouillé du Domaine Didier Grappe et le vin de paille de Jacques Tissot. Spécialiste des vins de macération, le domaine italien Denavolo me fait aussi de l’œil.

Père Noël, vous avez la chance inestimable de faire un tour du monde annuel en seulement 24h. Pour ma part, il m’est difficile d’y consacrer du temps. Alors, j’ai trouvé une solution : je vais voyager de chez moi. Vous pourriez donc m’offrir les vins étrangers qui peuplent la vente. Eiswein et spätlese allemands, ribeira del duero de la Vega Sicila ou de Pingus pour l’Espagne, un malbec chilien de la belle vallée de Mendoza, mes chouchous piémontais les barolo et les barabaresco, et quelques rouges puissants et raffinés de l’AVA Howell Moutain (Napa Valley).

Comme vous pouvez le constater, cher Père Noël, je ne suis pas très exigeante : je ne souhaite que la fine fleur du mondovino, que des vins issus d’iDealwine, donc. Afin de vous alléger l’esprit, je vous conseille de vous faire seconder par un petit lutin qui devra suivre ces enchères très attentivement. La concurrence sera rude, j’ai bien peur que les fidèles clients aux goûts si sûrs ne mettent la main sur ces pépites.

Je vous remercie cher Père Noël. Puisque la vente se termine après la date fatidique (NDLR, le 26/12/2018), comptez sur moi pour vous attendre devant la cheminée. Et, comme chaque année, vous retrouverez des petites pâtisseries faites maison, sur la table à mes côtés. Promis j’en mets de côté pour vous.

Votre idealwinneuse préférée

Accédez au catalogue de la vente :

26/12/2018 – 10h00 : Vins étrangers 1820-2015
26/12/2018 – 10h30 : Divers France 1940-2016
26/12/2018 – 11h00 : Alsace Jura 1970-2016
26/12/2018 – 11h30 : Champagne 1952-2012
26/12/2018 – 12h00 : Loire 1964-2017
26/12/2018 – 12h30 : Rhône 1969-2006 – Rouge
26/12/2018 – 13h00 : Rhône 2007-2016 – Rouge
26/12/2018 – 13h30 : Bourgogne 1980-2016 – blanc
26/12/2018 – 14h00 : Bourgogne 1964-2005 – Rouge
26/12/2018 – 14h30 : Bourgogne 2006-2016 – Rouge
26/12/2018 – 15h00 : Bourgogne – Coll Part – DRC 2000-2014
26/12/2018 – 15h30 : Bordeaux 1928-1985 – Rouge
26/12/2018 – 16h00 : Bordeaux 1986-1995 – Rouge
26/12/2018 – 16h30 : Bordeaux 1996-2003 – Rouge
26/12/2018 – 17h00 : Bordeaux 2004-2015 – Rouge
26/12/2018 – 17h30 : Bordeaux 1937-2016 – Blanc

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Château Giscours : décès d’Eric Albada Jelgersma

L'homme d'affaire néerlandais Eric Albada Jelgersma (château Giscours, château du Tertre à Margaux), est décédé le 21 juin dernier.

Pomerol

« Les bannis de Pomerol » : plusieurs domaines expulsés de l’appellation ?

Depuis 2009, la guerre des décrets et des jugements dans l’appellation Pomerol fait rage. Dans un premier temps les domaines ...

Vignes champagne vendange Leclerc-Briant iDealwine

Champagne Leclerc-Briant | L’épopée américaine en Champagne

Aujourd’hui, nous vous invitons à percer le secret de la Maison Leclerc-Briant. Un secret qui se traduit par un esprit innovant et respectueux de la nature. Suivez-nous !