Enchères d’exception | Une collection particulière sous le prisme « nature »

Encheres Arbois Pupillin Anglore Overnoy

Inédit ! Jamais nous n’avions vu ni vendu une telle collection de vins « nature ». Déjà client d’iDealwine, cet amateur passionné nous avait déjà confié la vente de certains lots renommés. Il revient aujourd’hui avec une sélection ahurissante de 1 500 références. Pépites biodynamiques, curiosités, noms encore inconnus et stars de demain… On vous dit tout de ces enchères incontournables.

Des enchères marquées du sceau « nature »

On vous le disait, cette vente porte haut les couleurs des vins nature. Effet de mode, ou pas, ce phénomène fait des émules parmi les idealwinners grâce à ses méthodes de culture et de vinification respectueuse du vivant. Notre vendeur a su dénicher les vignerons adeptes jusqu’aux quatre coins de la France et du monde. Que vous vous penchiez sur les sancerre de Claude Riffault, dont la personnalité bien trempée retentit dans le nom de ses vins (Sauletas, Auksinis, Akmenine, Skeveldra), les vins de France provençaux d’Henri Milan, ou les vins de Savoie du domaine Jacques Millet (aujourd’hui repris par un ancien élève de Gilles Berlioz, Florian Curtet), vous serez surpris par leur capacité de garde et leurs étiquettes vives et colorées.

Quelques classiques « revisités »

Même nos régions historiques et emblématiques ont leur lot de ces vins atypiques. Parlons ainsi de la Bourgogne, que notre vendeur a exploré à travers ce prisme. Loin des grands crus prodigieux, vous trouverez le côtes-d’auxerre Gondonne du domaine Goisot. Un ovni onctueux élevé sous bois, originaire d’un terroir similaire à celui du chablisien. A Saint-Romain, le domaine de Chassorney vous interpellera grâce à ses bourgogne Bigotes et Bedeau dont les vignes sont plantées… derrière une église ! Voilà qui prête à sourire lors de leur dégustation étonnante de gourmandise, de fraîcheur et d’authenticité.

A Bordeaux, quelques grands crus des classements de St-Emilion (Château Pavie-Macquin) et de 1855 (Cos d’Estournel) se cachent parmi la myriade de vins biologiques, biodynamiques, et nature tels que la Closerie des Moussis (Haut-Médoc), le Clos du Jogueyron, ainsi que les châteaux Le Puy et Tertre-Roteboeuf.

Quand Vin de France rime avec excellence

A l’image de notre vendeur, faites fi de vos préjugés. N’oubliez pas que ces vins sans appellation cachent parfois la signature d’hommes talentueux et anti-conformistes. Vous retrouverez ainsi ceux de Stéphane Bernaudeau qui, en semaine, travaille chez Mark Angéli et, le week-end, bichonne ses deux hectares de vignes et sa production microscopique. Ne manquez pas ceux des ligériens Alexandre Bain et Richard Leroy, ce vigneron qui s’est lancé dans le vin après avoir travaillé dans les sciences économiques. Dans le Rhône, Henri Bonneau signe des cuvées vibrantes, et, dans le Roussillon (à Banyuls), vous pourrez trouver la cuvée Akoibon du Domaine Yoyo. A sa tête, Laurence Manya travaille parfois de pair avec Jean-François du domaine des Foulards Rouges dont vous retrouverez une remarquable série de flacons en vente.

Les « futurs » de demain

Au sein de cette sélection déjà très select, notre vendeur à l’esprit visionnaire a pointé du doigt quelques domaines encore méconnus dont le succès ne tardera pas. En Alsace, moins d’1% des propriété propose des vins nature. Toutefois, quelques noms émergent comme ceux de Julien Meyer et du domaine Binner dont le pinot noir (cuvée Béatrice) est souvent confondu avec un vin bourguignon. Même finesse, même qualité, même rareté. Dans le Roussillon (encore !) le Clos du Rouge-Gorge bichonne ses vieux cépages locaux aux rendements dérisoires avec des principes biodynamiques. De son côté, le domaine du Possible signe des vins d’une grande fraîcheur grâce à des méthodes soignées et contrôlées (vinification à froid, vendanges entières, macération carbonique et semi-carbonique). A Corbières, Maxime Magnon a introduit quelques animaux dans ses vignes et fait le choix de produire des vins très naturels, à l’image des domaines jurassiens des Bottes Rouges, de François Mossu et de Philippe Bornard, peu médiatisés mais dont les petites quantités sont toujours prises d’assaut.

Une malle aux trésors : classiques, incontournables, vins intrigants et icônes étrangères…

Cette vente est aussi une véritable caverne d’Ali Baba. Retrouvez nos classiques tels que les cornas de Thierry Allemand, les côtes-rôties du domaine Gramenon et de Gangloff, les terrasses-du-larzac du Mas Jullien, ainsi que le Clos des Cistes de Marlène Soria.

D’autres curiosités sont à saisir d’urgence. Nous parlons bien sûr de Parisy, le rosé très fruité d’Emmanuel Reynaud, de la mondeuse élevée en amphore du domaine Belluard et des différents vins du Jura de Stéphane Tissot et de Pierre Overnoy. Les cuvées de Ganevat, en voulez-vous ? En voilà. Cuvée de l’Enfant Terrible, Les Vignes de Mon Père, Les Grandes Teppes… vous avez l’embarras du choix.

Et puis, bien sûr, il y a nos incontournables. Parce que ce mois de janvier nous inflige des envies de soleil, on vous propose de fondre pour les domaines corses de Vaccelli et d’Antoine Arena (testés et approuvés), ainsi que pour les millésimes matures des provençaux Tempier et Pibarnon. Pour ceux qui sont encore dans un « esprit montagne », tournez-vous vers les vins savoyards des Vignes du Paradis. Sinon, craquez pour nos coups de cœur absolus : le chateauneuf-du-pape du Clos des Pape et le saint-joseph de Gonon que tout idealwinner rêve d’avoir dans sa cave.

Même aux confins des contrées lointaines, notre vendeur s’est emparé du Graal. En Italie, on rêve devant l’alignement de barolos de Mascarello et de Giuseppe Rinaldi. On vous recommande aussi chaudement le domaine sicilien d’Ariana Occhipinti. Malgré la latitude et le climat, la jeune femme signe des vins légers, élégants, frais, et bien sûr, nature, inspirés de ceux de Nicolas Joly et d’Elisabetta Foradori, aussi en vente.

Voilà chers lecteurs et enchérisseur, nous espérons que cette collection particulière hors-du-commun vous plaira et que vous dénicherez à votre tour LA perle rare.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Mosaïque de tomates cerise

Accords mets et vins : la tomate dans tous ses états

La tomate, c’est un peu l’éternel célibataire de la gastronomie. Si l’été est son royaume, quand vient l’heure de déboucher une bouteille, nous voilà bien embarrassés : avec quoi marier ...

chine aoc bordeaux export contrefaçon

La Chine reconnaît 45 appellations bordelaises

Dans le cadre de la lutte contre la contrefaçon, le CIVB (interprofession bordelaise) a obtenu de la Chine qu’elle reconnaisse officiellement toute une série d’AOC du vignoble de Bordeaux. Celui-ci ...

format bouteille idealwine

Mathusalems, nabuchodonosors… mais d’où nous viennent ces noms ?

Les amateurs les plus passionnés adorent proposer leurs vins favoris dans de grands formats qui valorisent les nectars servis. Mais les connaissez-vous vraiment tous ?