Enchères : Bordeaux reste en tête des régions présentes sur iDealwine en 2016

 

©Château Haut-Brion
©Château Haut-Brion

Non Bordeaux n’est pas mort ! La part des vins de Bordeaux échangés sur notre plateforme en 2016 a même augmenté par rapport à 2015. N’en déplaise aux esprits grincheux, la ville qui accueille désormais la Cité du vin reste incontournable dans les ventes aux enchères de grands crus.

Bordeaux toujours incontournable

En 2016 24 ventes aux enchères se sont tenues en ligne sur iDealwine. Sur notre plateforme, désormais mondialisée, ces ventes ont concentré les enchères d’amateurs venus de 55 pays. Le bilan est sans appel : Bordeaux représente toujours une part écrasante des échanges de grands crus.


1idealwine

Certes, Bordeaux a toujours représenté une part majoritaire des vins échangés sur notre réseau. Mais cette proportion qui représentait 80% des échanges en 2000, à la création d’iDealwine, s’était progressivement contractée d’année en année, laissant une place croissante aux autres grandes régions viticoles françaises. En 2015 Bordeaux ne représentait « plus que » 54% des bouteilles échangées en valeur sur notre réseau. Cette érosion a été stoppée au cours de l’année 2016 puisque cette part représente désormais 57% en valeur et 54% en volume. Une bonne tenue qui s’explique avant tout par l’élargissement à une clientèle mondiale, l’Asie n’ayant en rien renoncé aux vins de cette région, contrairement aux rumeurs ambiantes. D’autre part, on a noté tout au long de l’année le succès des grandes années matures, avec une surcote octroyée aux vins de beaux millésimes (1982, 1989, 1990, 2000) lorsqu’ils sont présentés dans leur caisse bois d’origine de 12 bouteilles.

En 2016, l’indice iDealwine Bordeaux a augmenté de 5,67%, une croissance plus modérée que celle des autres régions représentées dans l’indice (voir notre article à ce sujet), mais qui surpasse tout de même la performance du CAC 40 sur l’année (+4,27%), signe de l’attractivité des grands crus classés – et assimilés – de cette région. Dans l’ordre des châteaux les plus présents dans les échanges, on retrouve sans surprise Petrus sur le haut du podium (12% des échanges en valeur), Lafite-Rothschild (10%), Mouton-Rothschild, Margaux, Latour, Haut-Brion et Yquem. A elles seules,  ces sept propriétés concentrent 51% des ventes de Bordeaux ! Et encore, cette part ne prend pas en compte les lots panachés de grands crus bordelais, les caisses prestige composées par les négociants dans le grands millésimes.

La part des vins de Bourgogne dans les échanges reste inchangée, à 24% en valeur, un même si, sans surprise, et rareté oblige, c’est une écrasante majorité de flacons de cette région que l’on retrouve parmi les bouteilles les plus chères vendus sur notre réseau (palmarès à suivre !). En Bourgogne, les vins de la Romanée-Conti représentent en valeur, et à eux seuls, 18% des vins échangés ! Viennent ensuite les flacons des domaines Coche-Dury, Armand Rousseau, Roumier et Leflaive.

A l’image de cet hermitage La Chapelle 1961 adjugé pour 13320€, le Rhône a également été à l’honneur lors des ventes aux enchères 2016. Avec une hausse de 11.15%, l’indice iDealwine Rhône est même celui qui aura connu la plus forte progression en 2016. Sans surprise les trois appellations les plus recherchées par les amateurs sont Côte-Rôtie et Hermitage au nord et Châteauneuf-du-Pape au sud. Les vins les plus vendus sont ceux d’Emmanuel Reynaud (château Rayas), Guigal, Jean-Louis Chave et Jamet. En Champagne, les deux maisons les plus recherchés figurent toutes deux dans le giron du groupe LVMH : il s’agit sans surprise des marques Dom Pérignon (21%) et Krug (18%).

Dans les autres grandes appellations viticoles, on remarque qu’une poignée de domaines concentre une part très importante des échanges observés sur une région. A Saumur-Champigny, le Clos Rougeard, qui a enchainé les records cette année, représente à lui seul près de 48% des ventes des vins de Loire en valeur… La Grange des Pères près de 61% des ventes du Languedoc. Enfin en Alsace, c’est toujours la maison Trimbach avec son clos-sainte-hune qui concentre toutes les convoitises.

Retrouvez dès vendredi le classement des bouteilles et des lots les plus chers en 2016.

Retrouvez les derniers rapports d’enchères on-line

Demandez une estimation de vos vins en vue de la vente de votre cave

Tout savoir pour revendre votre cave au travers d’iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

En savoir plus sur les indices vins d’iDealwine

A lire également dans le Blog iDealwine :
Les indices iDealwine en hausse de 7,08% au cours de l’année 2016
Les indices iDealwine : comment sont-ils calculés et à quoi servent-ils ?
Enchères : premiers crus classés de Bordeaux 1995, des prix à la hausse
Enchères : Où en sont les premiers crus de Bordeaux ?
La percée des vins du Jura
Enchères du 28 septembre : les vins du Clos Rougeard enchaînent les records mondiaux
Au top des enchères, Haut Brion 1989, Bonneau, Château-Chalon, Overnoy, et les grands champagnes millésimés
Clos Rougeard : sa cote a explosé en quelques années
Les indices iDealwine progressent de 4,93% au premier semestre 2016

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Les mots du vin : sélections massales et sélections clonales

Vous lirez parfois dans un commentaire de dégustation ou vous entendrez un vigneron parler de son vin issu d’une parcelle en « sélection massale » ou en « sélection clonale ...

Enchères : un nouveau record pour la 158ème vente des Hospices de Beaune

Dimanche dernier, le monde avait les yeux rivés sur Beaune et ses Hospices. La vente aux enchères annuelle y battait son plein, déclenchant un nouveau record.

Zoom sur le domaine des Roches Neuves de Thierry Germain

Thierry Germain est né dans un milieu de vignerons, tendance bordelaise. Jeunesse agitée, passion pour le sport, en particulier l’équitation puis premiers pas professionnels dans la… communication. Mais après quelques ...