Enchères | Bordeaux rares et un catalogue dédié à une cave d’exception

Cette vente reflète ce que Bordeaux a de plus beau : petrus 2015, lafleur (Pomerol) 1989, 2015 ou 2016, léoville-poyferré 2009… Certaines de ces signatures légendaires nous viennent tout droit d’une seule et même cave, celle d’un amateur collectionneur particulier. Pas de panique, les adeptes d’autres belles régions n’en seront pas laissés pour compte.

Entrez dans cette cave d’exception et découvrez ses trésors

484, c’est le nombre exact de flacons que ce vendeur vous propose dans son catalogue particulier. Demi-bouteilles, bouteilles, magnums, double-magnums, salmanazar, les amateurs de volumes généreux seront également servis par cet « amateur collectionneur » – c’est ainsi qu’il se nomme lui-même – de 40 ans. « Ma passion pour le vin ? Je travaille dans le secteur de l’immobilier, et mes affaires m’ont menées un peu par hasard à rencontrer, très jeune, des familles de vignerons, et ce, avant même que je n’apprécie véritablement le produit. Je me suis tout de suite entendu avec ces personnalités, et leur achetais, au début, des flacons pour leur faire plaisir, en me disant qu’adulte, je serais certainement heureux de retrouver ces flacons ; tout cela, c’était avant même de me passionner pour ce produit enivrant. Avec le temps, j’ai commencé à davantage m’y pencher, je goutais souvent, je me suis inscrit dans des clubs de dégustation, et me suis beaucoup déplacé dans les vignobles, étant toujours bien accompagné au cœur des plus belles caves de toutes les régions de France. C’est à partir de là que j’ai pu me faire plaisir en achetant chaque mois quelques bouteilles assez rares et d’autres plus accessibles. Et me voilà arrivé à 40 ans, avec un certain nombre de vins à stocker. C’est quand j’ai commencé à devoir faire une extension de ma maison pour agrandir ma cave pour ne plus stocker mes vins dans celles de mes parents que j’ai réalisé qu’il fallait que j’en vende un peu…chaque nouvelle livraison tournait au challenge TETRIS, pour placer les nouveaux vins dans ma cave. Cela faisait plusieurs années que je tenais ma gestion de cave grâce à votre outil très pratique sur My iDealwine, alors le jour où je me suis décidé à me séparer d’une partie de la cave, je me suis naturellement tourné vers vous pour vendre mes vins. »

Voici quelques photos de cette cave majestueuse

Cet acheteur s’est appliqué à vous proposer un catalogue qu’il qualifie d’« hétérogène » quant à la provenance des bouteilles. Il ne s’agit pas en effet d’une vente 100% Bourgogne ou Bordeaux, mais d’autres régions sont aussi représentées telles que la Loire, la Vallée du Rhône ou encore la Toscane. Il ne faut pas se mentir, la patte bordelaise est bien là, avec bon nombre de flacons de ce prestigieux vignoble. En tous cas, tous les grands y sont : Zind-Humbrecht en Alsace, Jean Foillard dans le Beaujolais, Méo-Camuzet ou La Romanée Conti en Bourgogne, Jean-François Ganevat dans le Jura, Dagueneau en pays ligérien ou encore le Château Rayas dans la Vallée du Rhône. A Bordeaux, ne manquez pas les magnifiques lots de Pétrus nous menant de 2013 à 2017, ou le magnum de Château Lafleur 2016. Dans de très jolis millésimes, pensez aux 1990, 2005 ou 2010 à travers des châteaux d’Yquem ou Pontet Canet.

« Je ne considère pas ma cave comme étant seulement une cave patrimoniale. Elle l’est d’une certaine façon car j’ai certaines très belles bouteilles, mais je continue sans cesse d’acheter du vin à boire et à partager avec mes amis ou ma famille. Tiens, quand vous m’avez appelé la première fois, je ne vous ai pas répondu car j’étais justement en train d’acheter du vin, en prévision d’un potentiel reconfinement. Le vin est et reste avant tout un produit de plaisir selon moi, promesse d’éternelles surprises, et souvenirs de bons moments. »

Retrouver le catalogue de cette cave d’exception.

 

Les autres flacons légendaires

C’est un millésime plus qu’exceptionnel qui vous attend avec ce magnum de cognac de Bisquit Dubouché, un voyage vers l’année 1898. Si vous cherchez un autre millésime historique, c’est le lot de trois bouteilles de rivesaltes du domaine Amédée de Besombes Singla. Ce joyau du Roussillon est une explosion de saveurs et d’arômes qui font de cette dégustation, un moment absolument unique, d’autant plus lorsqu’il s’agit du millésime 1945. Deux pièces excessivement rares également, la fameuse chartreuse Tarragone des Pères Chartreux jaune ou verte, un élixir à la recette secrète produit à partir de pas moins de 130 plantes ! En 1903, à deux ans de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, les moines de la Grande Chartreuse sont expulsés de France, emportant avec eux en Espagne les précieuses recettes de leurs liqueurs de santé. C’est pendant un peu plus de 20 ans que ces bouteilles de Tarragone seront produites, alors que les moines sont de retour sur le territoire national. Beaucoup d’autres flacons vous attendent sur le lien de la vente.

 

Retrouver le catalogue de cette cave d’exception.

Retrouver la vente 

Tous nos vins en vente

Faire estimer ma cave gratuitement 

Vendre mes vins

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Les grands classiques et la crème des vins naturels

Grands classiques et grands vins naturels, pourquoi les opposer ? Savourons plutôt le meilleur des deux en bonne intelligence !

iDealwine 1er site Internet de vente de vin dans le Palmarès 2011 de la Revue du vin de France

Il nous aura donc fallu 10 ans… La Revue du vin de France, qui publie dans son numéro d’octobre un banc d’essai des sites Internet de vente de vin, a ...

Sociando-Mallet

Foire aux vins : 4 millésimes de Sociando-Mallet, la bonne affaire bordelaise

Depuis bien longtemps maintenant, Sociando-Mallet est reconnu comme digne d’un troisième cru classé alors qu’il s’agit d’un “simple” cru bourgeois. Aux prix auxquels nous vous proposons quatre millésimes (2005, 2006, ...

Partage(s)