Enchères : avalanche de millésimes à Bordeaux, légendes bourguignonnes et icônes du Rhône

ol-2016-08-11S’il existe une seule raison valable pour se reconnecter en vacances, ce sont bien ces enchères on-line qui se déroulent jusqu’au 31 août. Le choix de millésimes à Bordeaux est tout simplement impressionnant. En Bourgogne et en Rhône, tous les grands sont là. Et les amoureux des autres régions ne seront pas déçus, on prend le pari !

Il en est des grands vins qui ne s’expriment qu’après 20 ou 30 ans de cave. Les grands bordeaux sont de cela. D’abord, taniques et structurés dans leur jeunesse, ils évoluent au court du temps pour changer totalement de registre.  A maturité, les tanins sont fondus et dévoilent l’inouïe finesse de ces vins. Enfin, passé cet apogée, les tanins ont laissé place à des notes essentiellement tertiaires, on est alors dans le souvenir. Même si pour les plus grands, et lors d’années exceptionnelles, la phase d’apogée semble ne jamais se finir.  Comme une promesse d’éternité.

Chez iDealwine, c’est un peu l’inverse des primeurs : pas question de patienter de longues années, on vous propose d’accéder directement à ces fragments d’histoires. Cette vente ne déroge pas à la règle. La preuve, avec ces vins de la seconde guerre-mondiale : Haut-Brion 1940 (estimé à 450€) Latour 1943 (200€), Suduiraut 1943 (250€), Petrus 1943 (2000€) ou ce Lynch-Bages 1945 de la Libération (500€). Et si l’envie vous prend de faire une verticale de l’un des plus grands châteaux, c’est le moment.  Cette vente réunit près de 12 millésimes du château d’Yquem entre le cultissime 1947 et 2009, 15 de mouton-rothschild entre 1962 à 2009 (en passant par 1989), 8 de haut-brion dont le 1990, 13 du château-margaux, du mythique 1947 jusqu’au 2009, 12 de lafite-rothschild de 1954 à 2009 dont le 1982, 9 de château-latour de 1958 à 2004 et 11 de cheval-blanc de 1958 à 2004…

Mais Bordeaux c’est aussi, et contrairement aux idées reçues, une mine de bonnes affaires. Sur la rive droite, on pourra se faire plaisir avec le superbe château-fontenil à Fronsac en 1999 pour seulement 20€, ou un fombrauge à Saint-Emilion en 2001 pour 25€. Du côté de Pomerol, il ne faudra pas manquer le magnifique château-gazin en 2006 (50€). Sur la rive gauche, de superbes lots dans des millésimes prêts à boire seront également disponibles : Grand-Puy Lacoste 2006 à Pauillac (45€), 2 rauzan-ségla 2004 (estimé à 90€), dans les millésimes plus anciens : Kirwan 1981 à seulement 30€.

La Bourgogne n’est pas en reste puisque ce sont près de 600 lots qui sont également mis aux enchères. Et il y en aura pour tous les goûts. Pour les amateurs de chardonnay, on ne saurait que vous conseiller le chablis premier cru Forest René en 2012 de Dauvissat (50 €), ou de l’autre côté de la Bourgogne, les blancs de Guffens comme ce lot de deux mâcons Pierreclos Le Chavigne 2003 (estimé à 100€). A Beaune, il ne faudra pas manquer les vins du domaine Ramonet : chassagne premier cru La Boudriotte à 80€ ou son montrachet 1979 à 2200€… Et si vous désiriez un blanc bourguignon différent, pourquoi ne pas se tourner vers le rarissime domaine d’Auvenay et son aligoté, absolument introuvable sans allocation (2011 estimé à 100€)… Pour finir  par l’exception, cette vente offre l’occasion rare de mettre la main sur les montrachets du domaine Ramonet dans des millésimes de  collection tels que 1979.

En rouge, il ne faudra pas manquer l’excellent Volnay du domaine de la Pousse d’Or (estimé à 40 €). En côte de Nuits, on pourra se laisser tenter par ce lot de deux vosne-romanée en 2012 du domaine de l’Arlot (estimé à 90€). A Vosne encore, ce serait dommage de rater le premier cru les Suchots en 2005 de Confuron Cotetidot, référence de l’appellation. L’une des affaires de la vente pourrait être ce mazis-chambertin du domaine Faiveley en 1997 estimé à seulement 80€. Du côté des légendes, un mythique chambertin de Rousseau est à vendre en 1992 (900€) et une romanée-conti en 1962 (estimé à 4100 €)… Sans oublier le très rare romanée-saint-vivant 1976 du domaine Noëllat.

Descendons maintenant le Rhône, tous les grands noms de Côte-Rôtie sont là : Guigal, Gerin, Ogier, Jamet Clusel Roch etc. Chez Guigal, justement, il ne faudra pas manquer sa trilogie en 2005, ici au complet : Landonne (370€), Mouline (320€), la Turque (340€)…  Ou la désormais iconique cuvée La Belle Hélène de Stéphane Ogier (100 points Parker) et qui voit sa cote continuer d’augmenter. En hermitage, ne laissez pas passer ce magnum de Chapoutier l’Ermite 1999 (estimé à 310€). A Cornas, avez le choix entre les cuvées de Clape et celles de Colombo. Enfin à Châteauneuf, on ne peut que vous conseiller l’icône Rayas dans les millésimes prêts à boire 2001, 2004 ou 2005.

Dans les autres régions, l’offre est toute aussi pléthorique : pas moins de 6 millésimes de pouilly-fumé Silex de Dagueneau en Loire ou encore 7 millésimes de la Grange des Pères entre 2005 et 2012 en  Languedoc. En Jura, un choix impressionnant de château-chalon des meilleurs vignerons vous attend : Macle, Puffeney, Berthet-Bondet etc. En Champagne, les grands vignerons sont magnifiquement représentés par Jacquesson et sa cuvée Aÿ Vauzelle Terme 2002 à 180 €, Egly-Ouriet et sa cuvée les vignes de Vrigny en premier cru ou encore Selosse avec Les Carelles (grand cru Blanc de Blancs) à 200€. A l’étranger, on retrouve le grand classique Sassicaia en Italie et en Espagne, la bouteille la plus vieille de cette vente : un madère Henriques Verdhelo solera de 1887 estimé à 600€…

Bonnes enchères ! Vous aurez jusqu’au 31 août pour craquer !

Accéder au catalogue de la vente :

31/08/2016 – 9h30 : Vins étrangers 1887-2012 (vente terminée)
31/08/2016 – 10h00 : Divers France 1952-2012 (vente terminée)
31/08/2016 – 10h30 : Loire 1959-2013 (vente terminée)
31/08/2016 – 11h00 : Alsace Champagne Jura (vente terminée)
31/08/2016 – 11h30 : Rhône 1978-2014 (vente terminée)
31/08/2016 – 12h00 : Bourgogne 1945-2014 – Blanc (vente terminée)
31/08/2016 – 12h30 : Bourgogne 1953-2002 – Rouge (vente terminée)
31/08/2016 – 13h00 : Bourgogne 2003-2014 – Rouge (vente terminée)
31/08/2016 – 13h30 : Bordeaux 1920-1976 – Rouge (vente terminée)
31/08/2016 – 14h00 : Bordeaux 1977-1986 – Rouge (vente terminée)
31/08/2016 – 14h30 : Bordeaux 1987-1997 – Rouge (vente terminée)
31/08/2016 – 15h00 : Bordeaux 1998-2003 – Rouge (vente terminée)
31/08/2016 – 15h30 : Bordeaux 2004-2005 – Rouge (vente terminée)
31/08/2016 – 16h00 : Bordeaux 2006-2013 – Rouge (vente terminée)
31/08/2016 – 16h30 : Bordeaux 1928-2012 – Blanc (vente terminée)

Consultez tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Avec iDealwine, vos cadeaux d’affaires ont du nez !

La fin d’année approche et vous cherchez toujours comment remercier vos collaborateurs, clients et amis ? Faites-nous confiance pour dénicher LE flacon qui les ravira qu’ils soient novices ou connaisseurs, ...

Le neveu d’Anne-Claude Leflaive prend la relève

Brice de la Morandière, neveu d’Anne-Claude Leflaive, vient d’être nommé nouveau directeur du Domaine Leflaive.

Pourquoi parle-t-on de château à Bordeaux et de domaine en Bourgogne ?

On en dénombre  plus de 10 000 en Gironde… Et pourtant, le terme de château n’est imposé que très récemment, ...