Enchères | 10 000 flacons dont une collection particulière riche en bordeaux

Chambolles Musigny Les Amoureuses iDealwine

Inédit ! Pas moins de 10 000 flacons animent cette vente aux enchères hors-norme. Que ce soit la collection particulière d’un ancien professionnel, des grands crus bordelais, des nouvelles pépites et des régions encore trop peu explorées… tous vous ouvrent leurs portes. 

A vous qui êtes en quête constante du meilleur, nous recommandons instamment de parcourir la collection particulière qui s’est glissée dans ces enchères. Facile à identifier, vous la reconnaîtrez par la (quasi) totalité de vins bordelais qui la compose. Le propriétaire, un ancien professionnel aux goûts bien affirmés, n’a pas fait les choses à moitié. Qu’ils soient de la rive droite, de la rive gauche ou du sauternais, tous ses flacons ont un point commun : ils ont été classés grands crus. Plongez donc dans le temps et emparez-vous de millésimes allant de 1986 à 2002 pour les reposer en cave ou les savourer dès aujourd’hui. Et, bien sûr, les magnums des châteaux Gruaud-Larose, Lafaurie-Peyraguey, Latour ou Léoville-Poyferré devraient réjouir les amateurs et collectionneurs de grands formats.

S’il y a bien une chose que l’on aime chez iDealwine, c’est découvrir de nouvelles pépites et des régions encore trop peu explorées (à notre goût) par la majorité des amateurs. Suivez-nous dans le Languedoc où nous vous conseillons évidemment les vins pleins et fins, taillés pour la garde du domaine de Montcalmès ; le faugères de Léon Barral ainsi que les terrasses-du-larzac d’Olivier Jullien. Non loin de là, nous retrouvons le Roussillon qui fourmille d’appellations productrices de vins riches et chaleureux. Un incontournable ? La Muntada de Gauby. Un vin de méditation pour achever votre repas en beauté ? Les vieux millésimes de rivesaltes d’Aimé Cazes ou de Bory. Enfin, nombreux sont ceux qui ont entendu parler de la valeur suprême des rieslings allemands sans les avoir goûtés. Alors, par pitié, cette fois-ci manquez pas ceux de Dönhoff, notre domaine chouchou qui signe aussi bien des rieslings trocken floraux que des auslese plus gourmands et fruités.

Qu’on se le dise, nombreux sont ceux qui s’essayent et se passionnent pour les vins nature chez iDealwine. Il faut dire que l’originalité gustative, la pureté, l’intensité et la gourmandise du fruit ne nous laissent pas indifférents. On vous conseille ainsi les vins de France du domaine rhodanien de L’Anglore, ceux des ligériens Stéphane Bernaudeau et Richard Leroy ou les morgons de Marcel Lapierre.

Avec l’arrivée (timide) du printemps, nous viennent des envies de mets plus délicats, peut-être légèrement plus frais et épicés. Pour un accord parfait, ne négligez jamais l’Alsace aux cépages uniques et aux vins vibrants. Avec une volaille rôtie aux abricots et au cumin, pensez au gewurztraminer Altenberg de Bergheim de Marcel Deiss. Alliez une recette thaïlandaise au lait de coco à l’un des pinots gris du domaine Weinbach. Enfin, avec un curry, ouvrez le riesling vendanges tardives Clos Windsbuhl de Zind-Humbrecht.

Et puis, évidemment, comme tout bon amateur qui se respecte, les régions emblématiques nous font- et nous ferons- toujours de l’œil. Qui serait assez fou pour rechigner devant une icône bordelaise comme La Mission Haut-Brion, grand cru classé de Graves ou un vieux millésime de Sauternes comme Rayne-Vigneau ? En Bourgogne, on craque pour la finesse du pinot noir, ici incarné par des icônes comme le bonnes-mares grand cru de Georges Roumier, le chambolle-musigny 1er Cru Les Amoureuses du Comte Georges de Vogüé ou l’échezeaux grand cru de Noëllat.

Vous l’avez constaté, comme tout bon amateur, les goûts de l’équipe iDealwine sont très éclectiques. Nous espérons qu’ils vous auront inspiré. N’hésitez pas à jeter un œil à cette vente hors du commun et à nous partager vos coups de cœur. Vous aussi êtes un peu notre source d’inspiration, vous savez ?! 😊

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Champagne : que penser de la succession des cinq derniers millésimes de Dom Pérignon ?

Avec la récente sortie de son Vintage 2006, la marque phare de Moët & Chandon commercialise désormais cinq millésimes consécutifs. Explications sur une saga exceptionnelle.

Grêle dans le Beaujolais : un point sur les dégâts

Alors que les orages et la grêle ont durement touché le Beaujolais la semaine dernière, nous avons eu envie de prendre des nouvelles de nos domaines partenaires dans cette région, ...

Clos Rougeard : sa cote a explosé en quelques années

Qui aurait pu croire il y a cinq ou six ans à peine qu’un rouge de Saumur-Champigny atteindrait aux enchères des prix bien supérieurs à de grands crus classés bordelais ...