Effervescence en Champagne

A l’approche de Noël et du Nouvel An, les vins de Champagne sont particulièrement prisés, c’est pourquoi nous les mettons à l’honneur dans cette vente exceptionnelle, ode au pinot noir, chardonnay, pinot meunier et quelques autres cépages de la région. Vous y retrouverez une magnifique sélection de champagnes non millésimés, de grandes cuvées, de petites pépites, avec près d’un quart de nouveautés. L’occasion de préparer vos repas de fin d’année sereinement !

Le champagne non-millésimé : porte-drapeau des maisons et vignerons

Un champagne non-millésimé – ou BSA (Brut Sans Année) pour les intimes – est la représentation la plus fidèle des vins de Champagne. Au travers de son champagne non millésimé ressort le style d’une maison unique. Cette patte, portée par un chef de cave aguerri, est sans cesse renouvelée, afin de reproduire un champagne quasi identique d’une année sur l’autre. C’est pour vous la garantie que vous puissiez goûter le même champagne, année après année, avec peu d’impact du millésime, où que vous vous trouviez dans le monde.

Le BSA est également stratégique. Il représente la majorité de la production d’une maison, et est vendu à un prix relativement accessible (étant le moins cher des cuvées d’une maison). La plupart des maisons n’hésitent d’ailleurs pas à inclure des raisins de grande qualité dans son assemblage. Si les grandes cuvées des maisons (les millésimées par exemple) participent à leur prestige, les BSA quant à eux permettent de positionner la maison en termes de niveau global de qualité.

Ainsi voici certaines cuvées BSA, parmi les plus réputées, que vous retrouverez dans cette vente :

D’autres grandes cuvées, pour de belles occasions, sont évidemment disponibles. Nous ne présentons plus les fameuses cuvées Cristal, Grande Sendrée, Dom Pérignon, La Grande Dame, Cuvée 745

Nos nouveautés et pépites champenoises

Quatre nouveaux domaines partenaires sont à découvrir :

  • AR Lenoble : une petite maison très qualitative (avec 18 hectares en propre / 2* à La RVF) réalisant des vins profonds et ronds, avec peu de dosage et des élevages sous-bois pour certaines cuvées. Tous les vins de réserve vieillissent en magnum sous liège. La majorité des vignes se situent à Chouilly (grand cru en chardonnay et premier cru en pinot noir), dans la Côte des Blancs.
  • Suisse-Laval : c’est l’affaire de la sœur du fameux Georges Laval, mariée à Alain Suisse. Le style est assez classique, avec des champagnes vifs, ciselés (révélateur du terroir), à la bulle fine. Le rosé brut nature notamment est exceptionnel, donnant une véritable explosion de fruits rouges en bouche. Les vignes se situent à Cumières (l’un des 44 premiers crus) en Vallée de la Marne.
  • Pehu Simonet : peu connu en France, car il exporte 90% de ses champagnes. Ses cuvées proviennent de grands crus (cinq hectares), sauf une issue d’un premier cru (Verzenay) de la Montagne de Reims. Référencé dans quelques palaces, ce vigneron devrait attirer votre attention. Il sera certifié bio dès le millésime 2022.
  • Brigandat : vigneron de l’Aube, à majorité pinot noir (à l’exception de son blanc de blancs). Des champagnes purs et attractifs en termes de prix.

Retrouvez également des pépites soigneusement sélectionnées, auprès de vignerons déjà réputés ou de véritables étoiles montantes : Lassaigne, Georges Laval, Robert Montcuit, Pierre Paillard

Tous les champagnes en vente

Voir les champagnes non millésimés

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Alain Graillot, la référence de Crozes-Hermitage

A Crozes-Hermitage, il y a eu l’avant Graillot et l’après Graillot. Zoom sur ce domaine familial rhodanien que rien n’arrête !

Bonneau du Martray vendu au propriétaire de Screaming Eagle

Le milliardaire américain Stanley Kroenke, propriétaire du domaine américain Screaming Eagle a fait l’acquisition de 80% des parts du domaine ...

Chateau-Guiraud-Sauternes-2018

Millésime 2018 : pas de grand vin au Château Guiraud

C'est officiel : le château Guiraud ne produira pas son premier vin en 2018, du fait des dégâts trop importants occasionnés par la grêle.