Du vin sur la table des « Restau U » ?

restau-uMercredi 3 mars dernier, Jean-Pierre Coffe et Jean-Robert Pitte (ancien directeur de l’université Paris IV) ont rendu leur rapport sur l’avenir du restaurant universitaire, commandité par le Ministère de l’Enseignement Supérieur.

L’objectif principal des deux rapporteurs semblait être de replacer la gastronomie dans le repas quotidien afin d’éradiquer la « mal bouffe ».  Parmi les principaux axes de proposition, voici les plus importants :

  • amélioration de la qualité de la cuisine : privilégier le frais au surgelé, encourager les produits issus de l’agriculture biologique, proposer des fruits et légumes de saison, ….
  • incitation au  « bien manger » : limiter sel, sucre, huile, … dans les plats, « initier une consommation modérée de vin (…), excellent moyen de lutter contre l’alcolisme »
  • diminution des tarifs : parvenir à une fourchette de prix allant de 2.90 à 5 €
  • création de boutiques de proximité pour les étudiants qui sont obligés de dîner au « RU »

L’insertion de vin sur les tables des RU crée évidemment la polémique. Valérie Pécresse s’est d’ailleurs déjà prononcée contre cette proposition. La réplique de Jean-Pierre Coffe ne s’est pas faite attendre : « Mais enfin, nous n’avons jamais imaginé qu’il y aurait des fontaines de vin sur les tables ! Il s’agirait d’animations ponctuelles pour faire découvrir le vin aux jeunes, et pour leur apprendre à en consommer ». Etant entendu que, avec un tarif inférieur à 5€ pour l’ensemble du repas, le rapport n’apporte aucune précision sur le type de vin susceptible d’être proposé…

Cet article vous fait réagir ? Laissez un commentaire !

Agriculture biologique, lutte raisonnée, biodynamie … comment s’y retrouver ?

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Château Léognan

Renaissance au Château Léognan

Depuis son acquisition en 2007 par Philippe Miecaze, cette propriété dont les vignes appartenaient au Domaine de Chevalier produit 25 000 bouteilles de vin par an sous le nom de ...

InvignezVous

Parution : Invignez-vous ! Le coup de gueule de Jacques Dupont (Le Point)

Jacques Dupont est le responsable des pages “vins” de l’hebdomadaire Le Point. Il vient de publier un livre salutaire qui s’insurge contre la loi Evin et le lobby hygiéniste en ...

nuits saint georges

Un futur statut de grand cru pour le climat Les Saint Georges à Nuits-Saint-Georges ?

Plusieurs producteurs de Nuits-Saint-Georges demandent à l’Inao de classer en grand cru le climat Les Saint-Georges. Ce dernier a toujours eu la réputation d’être le meilleur des 41 climats classés ...