Domaine Rossignol-Trapet à Gevrey : toute la délicatesse du pinot noir

rossignolfrereMoins médiatisés que leur cousin Jean-Louis Trapet, les frères Rossignol travaillent depuis longtemps leur domaine (issu du partage de la propriété familiale) avec la même rigueur et la même biodynamie que lui. Dans la bouteille on retrouve toute la délicatesse que peut atteindre le pinot noir sur leurs magnifiques terroirs.

Il était une fois le domaine Trapet à Gevrey, domaine familial où les enfants se succèdent depuis le 18e siècle. Il était une fois aussi, la famille Rossignol, viticulteurs à Volnay depuis le 16e siècle. Ce qui devait arriver arriva, comme dans les jolis contes, et un beau jour Jacques Rossignol épousa Mado Trapet. Et en 1990, au partage du domaine historique des Trapet, une part pour Jean-Louis qui dirige toujours le domaine éponyme et une part pour Mado qui la joint aux vignes de son mari : le domaine Rossignol-Trapet était né !

Aujourd’hui ce sont les fils qui sont aux commandes du domaine, Nicolas et David Rossignol. Ils possèdent près de 14 hectares de vignes réparties sur Gevrey-Chambertin, Beaune et Savigny-lès-Beaune. Un ensemble de très beaux terroirs dont plusieurs grands crus (Chambertin, Latricières-Chambertin, Chapelle-Chambertin) et des vignes plutôt âgées.

Assez rapidement, les deux frères sont sensibilisés à une viticulture “propre”, notamment après la prise de conscience initiée par le célèbre agronome Claude Bourguignon qui avait annoncé au début des années 1990 la “mort” des terroirs bourguignons. Nicolas et David Rossignol arrêtent aussitôt les désherbants chimiques et se tournent rapidement vers la biodynamie, démarche initiée en 1997 et qui sera généralisée à l’ensemble du domaine en 2004 (avec la certification Demeter obtenue en 2008). Le travail de la vigne se fait donc avec des labours réguliers, des préparations à base de plantes et des préparations biodynamiques destinées à renforcer les défenses naturelles de la vigne sans “filtrer” la personnalité de leurs terroirs par des traitements violents.

En cave, le travail minutieux des deux frères Rossignol se fait dans le même esprit de précision et de naturel. Les vins sont vinifiés “en douceur”, après un égrappage allant de 50 à 100%, en évitant au maximum les interventions physiques ou techniques. Nicolas et David se méfient depuis longtemps des effets de mode (extractions poussées, bois neuf dominant) et privilégient un style de finesse et d’expression naturelle du pinot noir, basé sur une pureté d’expression et une netteté d’expression qui placent leur production au sommet de la Côte de Nuits. Des vignerons qui ont l’humilité de s’effacer derrière leurs terroirs sans imposer une signature trop visible. C’est ainsi que les élevages limitent l’usage du bois neuf à 50% pour les grands crus et à beaucoup moins pour les autres cuvées (de l’ordre de 10% pour les appellations villages et de 25% pour les crus de Gevrey-Chambertin).

Même si ce domaine est médiatiquement plus discret que quelques autres de la Côte de Nuits, les vins produits ici sont tout simplement parmi les plus grands de leurs appellations respectives. Une découverte prioritaire pour ceux qui ne connaitraient pas encore ce domaine !

Accédez à notre vente privée Bourgogne

rossignol vin 2

rossignol vin 1

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Bonnes notes Wine Advocate – Parker (90/100 et +)

Le monde entier le connaît. Les notes du critique Robert Parker ont longtemps fait la pluie et le beau temps sur le monde du vin.

[Notations de vin] : que vaut le millésime 2013 ?

La rubrique « Notes des millésimes » s’enrichit de nos commentaires et notes concernant le 2013. L’occasion de faire le point sur une année marquée par des conditions climatiques délicates.

3 vins pour (re)découvrir les grands terroirs | Vaudésir, la Côte du Py et Furstentum

Leur influence sur le vin… Voici trois exemples de terroir exceptionnels !