Dégustation : les vins italiens débarquent à Paris !

vignoble italien !

Pour commencer un très joli domaine du nord de la Toscane, tout près de la ville de Lucca, Tenuta di Valgiano. Des vignes en terrasses exposées majoritairement au sud sur les collines qui dominent la ville. A retenir essentiellement deux magnifiques vins rouges :

Palistorti Rosso 2009 : un vin très dynamique en bouche, très “juteux”, matière pleine et sensuelle. Finale longue sur des fruits noirs bien mûrs (70% sangiovese, 20% merlot et 10% syrah).

Tenuta di Valgiano 2009 : on retrouve là aussi un gros jus dense et mûr, d’une incroyable gourmandise. La matière très dense reste fraiche et élégante sur une intensité fruitée extrêmement séduisante (60% sangiovese, 20% syrah, 20% merlot).

Cap au nord ensuite pour les vins de Luciano Sandrone à Barolo :

– le simple Dolcetto 2010 est encore un peu fermé au nez, mais la bouche ronde est déjà bien agréable

– la Barbera d’Alba 2010 offre un fruité gourmand et une belle densité avec une buvabilité fort sympathique !

– le Barolo “Le Vigne” 2005 est assez dense, avec une belle matière profonde et une certaine gourmandise pour un millésime qui n’est pas au niveau des plus grands

– le Barolo “Cannubi Boschis” 2008 est un vin plus ambitieux, à l’élevage plus marqué. La matière est encore un peu fermée, manque un peu de séduction, mais on sent un vin “énorme” qui aura besoin de temps pour se libérer et s’exprimer.

On reste dans la même région pour un domaine lui aussi au sommet des grandes appellations piémontaises : Robertro Voerzio :

– le Dolcetto 2010 est encore plus gourmand que celui de Sandrone. Un vin simple et délicieux.

– le Langhe Nebbiolo 2009 propose une matière d’une belle densité. Pas un énorme caractère mais un vin bien fait et qui donne un bon aperçu de ce cépage typique du Piémont

– la Barbera d’Alba 2008 possède une jolie rondeur fruitée, avec une belle densité de jus, deux caractères typiques de ce cépage. Belle finale dynamique.

– le Barolo “La Serra” 2008 est un vin “sérieux”, encore serré, sur la réserve, mais on sent une belle matière dense qui devrait bien vieillir.

– Le Barolo “Roche dell’Annuziata Torriglione” 2008 offre plus de rondeur à l’attaque avec une matière riche en tannins, mais la finale manque encore un peu de charme. Un vin qui devrait bien s’ouvrir après une bonne garde

Toujours dans le même secteur de Barolo/Barbaresco, place maintenant à l’Azienda Agricola Roagna reprise depuis quelques années par le fils, Luca, qui reste fidèle à la grande tradition de ce domaine avec, en particulier, des élevages très longs en grands contenant :

Dolcetto d’Alba 2010 : vin “direct”, belle tension, facile à boire, digeste. Sera encore meilleur avec une petite garde de deux ans

Barolo “Le Coste” 2007 : au nez des notes de zestes d’orange et d’agrumes. La bouche, puissante et tendue, est encore un peu fermée. A attendre !

Barbaresco “Montefico” 2006 : superbe densité soyeuse de matière mais expression encore un peu fermée. On devine un superbe jus qui s’exprimera après quelques années de garde

Barbaresco “Pajé” 2005 : le cru Pajé est un des plus réputés de l’appellation Barbaresco. Et Luca Roagna a particulièrement bien réussi ses 2005. Le vin se présente toujours avec une certaine réserve propre aux grands vins de nebbiolo qui n’est pas un cépage charmeur comme le sangiovese toscan. Mais on a ici une vraie dimension de grand vin avec un toucher de bouche délicat, très bourguignon, un vin direct et tendu avec une finale longue et saline, très minérale. Très beau vin !

Toujours plus au nord pour terminer, avec les splendides vins d’Elisabetta Foradori dans la vallée de l’Adige, dans le Haut-Trentin (région des Dolomites). On est ici sur des vins “montagnards” dont les rouges sont issus d’un cépage local qui avait presque disparu, le teroldego. Elisabetta Foradori, qui est une des plus brillantes vigneronnes italiennes, généralise de plus en plus l’élevage de ses vins en amphores, ce qui leur confère un caractère unique :

Fontanasanta Nosiola 2010 : un vin blanc très pur, cristallin, très digeste. Simple et facile, mais délicieux.

– Manzoni Bianco Fontanasanta 2010 : on franchit ici une marche. Superbe blanc très aromatique, avec une très belle matière particulièrement équilibrée, une tension qui tient le vin sur des notes fraiches. C’est très beau ! Le cépage Manzoni est un croisement de riesling et de pinot blanc.

Teroldego Sgarzon 2010 : le fameux cépage rouge local remis au goût du jour par Elisabetta Foradori. Un vin très pur, pas hyper complexe mais facile à boire, frais et pas fatigant pour les papilles !

Teroldego Morei 2010 : matière plus dense, très fruitée, une sensation de pureté et une finale minérale marquée.

Foradori 2009 : le rouge qui est la cuvée générique du domaine avec toujours le seul teroldego comme cépage, sur les divers terroirs de la propriété. Toujours cette sensation de pureté aérienne en bouche, accompagnée par une densité fruitée qui donne du charme à ce vin droit et tendu.

– Granato 2009 : la grande cuvée du domaine. On retrouve cette sensation de raisin mûr du vin précédent, mais avec un équilibre où tous les curseurs seraient montés d’un cran : densité, tension, longueur minérale. Un très grand vin difficile à comparer à un vin français. Imaginez un peu un mix de la puissance d’un vin du Rhône, avec la délicatesse d’un bourgogne et la droiture d’un grand bordeaux !

Voir les vins étrangers en vente sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Pour découvrir le vignoble italien :

Le Rouge et le Blanc : un numéro de printemps résolument cosmopolite

Quelques chiffres de consommation :

Les Américains restent les premiers consommateurs de vin au monde (devant l’Italie)

Et une recette pour accompagner un vin italien :

La recette de la semaine : Osso Buco

 

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

La recette de la semaine : Moelleux au chocolat

Accordons-nous un petit plaisir sucré pour cette semaine. Un grand classique de la gourmandise qui fait plaisir aux petits comme aux grands Avec, pour ces derniers, un avantage : ils ...

recette pâtes à la Carbonara

Recette de la semaine : les tagliatelles à la carbonara

Les pasta alla carbonara, voilà l’une des spécialités italiennes les plus connues et pourtant il semble que peu de personnes connaissent réellement la recette « authentique ». Ou plutôt il ...

Dégustation : à la découverte des vins de Nouvelle-Zélande

L’Office du Tourisme de Nouvelle-Zélande vient d’organiser au sein de l’ambassade française à Paris une dégustation de vins de cette lointaine contrée. L’occasion de découvrir des sensations très différentes de ...