Dégustation des "Domaines Familiaux de Tradition" : des bourgognes exceptionnels !

La Bourgogne fait décidément l’actualité en ce moment sur iDealwine ! Après une visite aux Grands Jours de Bourgogne, voici un nouveau rendez-vous immanquable : la dégustation parisienne de l’association “Domaine Familiaux de Tradition”. Le rêve pour tout amateur de bourgogne…

En entrant dans la salle du restaurant Ledoyen et en découvrant le nom des domaines proposant leurs Trapet pour ne citer, par ordre alphabétique, que les plus grandes stars…

Puisqu’il faut bien se décider, commençons classiquement par les blancs, très minoritaires dans cette dégustation. Notons une fois pour toutes que tous les vins présentés étaient des 2009 (en rouge comme en blanc).

Pour faire la fine bouche, les Clos des Mouches, tous les deux dans un registre plein et mûr avec du fruit, mais sans aucune lourdeur. Superbes !

Dans les rouges, beaucoup de très beaux vins, quelques uns de sensationnels !

Une belle série de Champans élégant et fruité, et le Clos des Ducs long et fin, terriblement bourguignon ! Des vins un peu plus difficiles à goûter chez Lafarge, mais le Clos des Chênes propose un magnifique retour fruité en finale après une attaque serrée et un milieu de bouche assez dynamique et délicatement puissant.

Très beau style délicat et élégant au domaine de Montille avec un Volnay Les Taillepieds d’un fruité délicat irrésistible et un Pommard Les Pézerolles plus dense, plus puissant avec un côté “terroitant”, mais toujours follement élégant…

Chez Mugnier les vins semblent assez marqués par le millésime, moins fins et délicats que le style habituel du domaine, tout comme ceux de Méo-Camuzet denses et juteux, mais manquant un peu de ressort. Par contre Christophe Roumier présente des vins qui restent dynamiques, en particulier un Bonnes-Mares à la matière dense mais remarquablement étirée en longueur, d’un équilibre superlatif !

Une sorte de graal est atteint au domaine Rousseau où les vins se goûtent merveilleusement bien, à la fois sur un fruité réjouissant, une densité rassurante et un équilibre global enthousiasmant. Des vins impossibles à cracher ! Que ce soit le “simple” Gevrey-Chambertin, le Gevrey 1er cru Clos Saint-Jacques particulièrement séduisant ou le merveilleux Chambertin qui n’a rien de massif ou de carré, mais qui est un vin à la fois dense, pur, et à la matière étirée sur un fruit magnifique de justesse dans sa maturité.

Un ensemble de vins également fantastiques au domaine Trapet. Un tout petit peu moins de “gourmandise” dans le fruit que chez Rousseau, mais un style pur et délié, totalement en phase avec la délicatesse du pinot. On le sent déjà sur le Gevrey générique, mais le Chapelle-Chambertin tout comme le Latricières-Chambertin placent tous les deux la barre très haut, avec juste un chouïa moins de charme immédiat que les vins de Rousseau. Mais rien ne dit que ce sera encore le cas après quelques années de bouteille

Enfin au domaine Gouges, des Nuits-Saint-Georges beaucoup plus abordables dans leur jeunesse qu’à une certaine époque du domaine. Les vins font preuve d’une belle puissance liée au millésime, mais avec une finesse dans la vinification qui leur donne une belle élégance. Les Pruliers et les Vaucrains se présentent un peu plus “carrés” tout de même que le Clos des Porrets Saint-Georges et surtout que le magnifique Les Saint-Georges, superbe avec sa matière dense mais étirée et très élégante, au niveau d’un grand cru que l’appellation ne possède pas mais mériterait avec de tels vins !

A lire également :

Grands Jours de Bourgogne : des rouges magiques de Gevrey à Nuits-Saint-Georges

Grands Jours de Bourgogne : 2010, grand millésime à Chablis et dans le Mâconnais

Retrouvez les vins de Bourgogne 2009 en vente sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

La recette de la semaine : Noisettes de chevreuil, sauce aux airelles

La saison de la chasse démarre… et avec elle les succulents plats de gibiers qui appellent de beaux flacons. Cette recette s’accordera bien avec un vin bien structuré mais point ...

Accord mets-vin d’automne : Pic-saint-loup et cailles aux cèpes en cocotte

Une fois n’est pas coutume, on vous emmène dans la cuisine d’une iDealwineuse qui vous propose un accord mets-vin de saison !

Accords mets et vins : dans le cochon, tout est bon !

Il existe autant d'alliances que de recettes et surtout de façons d'apprêter le cochon : grillé, en potée, en charcuterie ; nous en donnons ici quelques illustrations, choisies de façon ...