Dégustation à Paris : de très beaux bourgognes !

Vin rougeUn certain nombre de domaines, essentiellement bourguignons, ont présenté leurs vins le lundi 28 janvier au restaurant Le Carré des Feuillants d’Alain Dutournier. L’occasion de goûter quelques très jolies bouteilles !

Pour commencer, une gamme de blancs très homogène au domaine Colin-Morey avec deux premiers crus 2011 de Saint-Aubin, “Les Champlots” sur le fruit avec une belle fraicheur et un très beau “En Remilly” avec une jolie maturité de matière et un fruité pur et charmeur.

Pour continuer avec le chardonnay, un nouveau coup de cœur pour l’ensemble des chablis présentés par le domaine Louis Michel. Depuis l’arrivée de Guillaume Gicqueau-Michel, le style des vins a légèrement évolué vers plus d’amabilité et moins d’austérité. Tous sont marqués par une belle maturité des raisins, une pureté et une netteté sans faille de la matière et une facilité déconcertante à être bus ! Dans le superbe millésime 2010 tous les vins ont un équilibre formidable entre un fruit très présent mais sans ostentation et une tension parfaitement intégrée, véritable colonne vertébrale du vin, qui laisse une agréable sensation de fraicheur en bouche. Dans les premiers crus, que ce soit le Butteaux Vieilles Vignes, le Forêts, ou le Montée de Tonnerre ils sont tous splendides, avec un supplément de salinité minérale pour ce dernier. Le Butteaux Vieilles Vignes 2005 démontrait bien comment ces vins vieillissent remarquablement avec de jolies notes de truffe blanche discrètes, de champignon frais et une matière dense et mûre qui tiendra tête longtemps à une belle cuisine à la crème !

Dans les rouges, une mention particulière pour l’ensemble des vins du millésime 2010 présentés par le domaine Rossignol-Trapet, des cousins du domaine Jean Trapet et, comme ce dernier, cultivé en biodynamie. Les vins sont globalement d’un style classique, sans recherche particulière dans l’extraction et l’élevage. On ressent une forme de sincérité dans l’expression de matières équilibrées, sans artifices, sans doute destinées à un vieillissement harmonieux car elles semblent bâties sur des fondations solides. Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes frais, tendu, belle matière, jolie buvabilité pour cette appellation généralement “solide”. Petite-Chapelle est un vin sérieux, matière serrée d’une belle pureté presque cristalline, joli vin très maîtrisé avec naturel et qu’on a hâte de voir vieillir ! Latricières-Chambertin est un vin à l’opposé du précédent, très ouvert, très “aimable”, mais avec une belle densité et une finale dont la longueur force le respect. Enfin le Chambertin est un modèle d’équilibre entre un fruit très présent et une puissance de matière bien maîtrisée. De la haute couture de très bon goût. Ce domaine relativement discret est à découvrir !

Pour terminer sur les rouges, le domaine Lignier-Michelot présentait une gamme 2010 d’une belle élégance sans ostentation, avec des vins suaves et fruités, abordables relativement jeunes. Le Morey-Saint-Denis Vieilles Vignes affiche un style à la fois plein et étiré sur un joli fruit bien mûr et frais. Le Chambolle-Musigny Vieilles Vignes est dans la même lignée avec un petit supplément de finesse et de délicatesse. Le Morey-Saint-Denis 1er cru Aux Charmes est sensiblement plus dense mais reste très dynamique en bouche, un vin à laisser vieillir quelques années. Le Charmes-Chambertin offre un très joli nez épicé et poivré et une bouche remarquable de finesse et de délicatesse, sans recherche de puissance inutile et fatigante.

En savoir plus sur l’art de la dégustation du vin

Consultez les ventes de vin

Recherchez le prix d’un vin

A lire également :

Déguster sans complexe: pourquoi dit-on qu’un vin est tannique ?

Dégustation : pour en finir avec les complexes

Arôme typique ou… défaut du vin : comment faire la différence ?

Quelques domaines dégustés au Grand Tasting

Trois belles dégustations à Paris

Dégustation : quand les vins de Savoie font escale à Paris

Dégustation : le salon Biodyvin à Paris

Dégustation : le millésime 2010 des bordeaux de l’Union des Grands Crus

 Dégustation : double verticale de Mazis-Chambertin et de Clos de la Roche

Dégustation : quelques vins picorés au Salon de la RVF

 

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Côte-Rôtie et Condrieu de Guigal : quels accords mets et vins ?

Les vins de la maison Guigal, actuellement proposés dans le cadre de notre Offre iDéale n°77, sont de merveilleux compagnons ...

Grappillages au Salon des Vins de Loire à Angers. 1ère partie : les vins blancs

L’édition 2012 du traditionnel Salon des Vins de Loire s’est tenue comme chaque année à Angers du 6 au 8 février. L’occasion de goûter le meilleur des vins ligériens. Sélection ...

Recette de la semaine – “Boles de Picolat” à la catalane

Ce plat rustique et savoureux est le plus populaire des plats traditionnels du pays catalan. On trouve d’ailleurs des boulettes de viande cuites en sauce dans à peu près toutes ...