Débat parlementaire : les professionnels du vin font entendre leur voix

A la veille du débat parlementaire autour du projet de loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires », Vin & Société a publié hier un communiqué dans Le Figaro ainsi que dans 58 titres de la presse quotidienne régionale (Sud-Ouest, Ouest France, DNA, l’Est Républicain, La Provence, la Voix du Nord, le Progrès, Nice-Matin, Paris Normandie, la Dépêche du Midi, le Berry Républicain…).

Cette « Lettre ouverte de la filière Vins de France » s’inquiéte des mesures prohibitionnistes qui menacent le vin (interdiction des dégustations chez le vigneron ou sur les salons, fermeture des sites web promouvant les vins et assurant leur commercialisation) et appelle à ne pas confondre consommation raisonnable de vins et l’alcool « défonce ».

Des propos mesurés, destinés à dépassionner le débat, qui ne contredisent en rien les actions souhaitées par le gouvernement pour limiter la consommation des jeunes et empêcher, notamment, le développement de comportements tels que le « binge drinking ».

Espérons que le message soit bien passé… Verdict ces jours-ci à l’Assemblée.

Lire nos articles précédents sur le sujet :
Alcool et cancer : le rapport qui dérange (24/02/2009)
Le vin sur Internet en danger de mort ? (17/02/2009)
La modernisation de la Loi Evin (novembre 2008)

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

idealwine dégustation verre à pied

71% des Français reconnaissent ne pas s’y connaitre en vin !

Selon un sondage Viavoice, à paraitre dans le magazine Terre de vin, une large majorité de Français affirme « ne pas s’y connaitre » en vin, quand seulement 3% (sans ...

La sélection de Pierre du service Logistique et Expertise

Nouveau pilier du pôle logistique & expertise, Pierre vous est présenté à travers une interview exclusive. Vous y découvrirez sa passion pour le vin et ses coups de cœur.

Yquem

100 000€ de vins dérobés au Château d’Yquem !

380 demi-bouteilles du millésime 2010 auraient été dérobées au Château d’Yquem. Le préjudice est estimé à plus de 100 000 €.