Covid-19 | Quels effets sur l’activité d’iDealwine ?

 

Même si nous avons un temps voulu tenir ce virus à distance, impossible aujourd’hui de vivre et d’agir comme si de rien n’était, maintenant qu’il s’est immiscé dans notre quotidien. Bien que le pic de l’épidémie ne soit pas encore derrière nous, faisons le point sur la situation et sur les questions que tout le monde se pose.

Depuis quand le Covid-19 impacte-t-il le marché des grands crus ?

Le virus est apparu en fin d’année 2019 dans la région du Hubei, en Chine. Mais c’est surtout à partir de janvier que les premiers ralentissements de l’activité ont été constatés. La Chine a ensuite vécu de longues semaines d’arrêt, les traditionnels congés du Nouvel An chinois – qui ont débuté la dernière semaine de janvier – ayant été prolongés. Les grandes maisons productrices de Champagne et de Cognac ont alerté les marchés sur les risques de diminution des volumes exportés vers l’Asie.

Aujourd’hui, il semble que le terrain de jeu de l’épidémie se soit déplacé sur l’échiquier mondial. En Asie le nombre de nouveaux cas diagnostiqués tend à diminuer. L’Italie, durement touchée par le virus, s’est littéralement cloîtrée. Dans son sillage, les grands pays occidentaux se préparent tous à vivre en vase clos durant plusieurs semaines, caressant l’espoir de mettre un terme à la propagation du virus. iDealwine, rappelons-le, est présent en Europe (avec des bureaux à Colombes et à Bordeaux) et en Asie, via notre représentation de Hong-Kong. Par ailleurs, nos clients sont répartis aux quatre coins du globe, et c’est ce qui contribue à la bonne santé de notre activité depuis le début de l’année (+27% de ventes). Analysons la situation, marché par marché.

Les ventes d’iDealwine en Asie

Commençons par l’Asie, puisqu’il s’agit de la première zone à avoir été touchée par le Covid-19.

Le constat est plus que rassurant : nos clients asiatiques – qui représentaient 16,2% du CA d’iDealwine en 2019 – n’ont pas fondamentalement modifié leurs habitudes d’achat depuis le début de l’épidémie. Plusieurs facteurs d’explication à cela. Les achats traditionnels d’anticipation avant le nouvel an chinois n’ont pas faibli, nos ventes ont même progressé de 37% en janvier (par rapport au même mois de 2019). La rareté des vins proposés semble continuer à exercer ses effets ensorcelants sur nos clients, puisque le mois de février s’est poursuivi sur la même tendance (+30%), et les premières ventes de mars restent tout aussi bien orientées.

Si l’activité demeure toujours aussi dynamique, nous avons en revanche eu à subir un double impact en termes logistiques. De nombreux vols vers Hong Kong ayant été annulés à partir du 14 février, les palettes contenant les commandes de nos clients asiatiques, expédiées tous les 10 jours, ont pris quelque retard, et les tarifs de transport ont augmenté (+35%). Une hausse non répercutée sur vous, clients bien-aimés;).

Les ventes d’iDealwine en Europe et aux Etats-Unis

En France la croissance de l’activité demeure soutenue (+8% en janvier 2020 et même +14% en février). Nous nous attendons toutefois à un léger tassement au cours du mois de mars, non seulement en raison de la situation inédite dans laquelle se trouve notre pays, mais aussi parce que … le même mois de 2019 avait établi un record de ventes ! Les autres marchés très dynamiques pour iDealwine sont la Belgique, l’Allemagne, le Danemark et l’Italie. Nul doute que ce dernier pays risque de calmer son appétit pour les vins proposés sur iDealwine au cours des semaines à venir… Encore que… La suite des événements nous le dira. Mais globalement les pays d’Europe demeurent prometteurs pour le développement d’iDealwine, et d’ailleurs le volume de nos ventes y a crû depuis le début de l’année de 50% par rapport à 2019.

Le marché américain reste pour l’instant embryonnaire au sein du chiffre d’affaires d’iDealwine (3%). C’est pourtant une zone à laquelle nos équipes de développement consacrent une belle énergie. Car ce marché, mature et amateur de certaines étiquettes pointues – les collectors du Rhône et les vins nature au tout premier chef -, est redevenu acheteur après le trou d’air suscité par la mise en place de la taxe de 25% sur les importations de vins, en octobre 2019. Dans cette zone du globe, les amateurs en quête de vins rares restent à l’affût.

Est-il opportun aujourd’hui de vendre sa cave, ou même juste quelques bouteilles ?

Alors que les gouvernements demandent à leurs ressortissants de limiter, tant que faire se peut, leurs déplacements, le e-commerce offre une alternative de choix et dispose d’atouts pour s’imposer en tant que circuit d’approvisionnement privilégié. S’agissant du vin, même s’il ne s’agit pas à l’évidence d’un achat de première nécessité, le canal digital se révèle une solution d’autant plus incontournable que de nombreux événements – et notamment les ventes aux enchères en salle – sont reportés.

Dans ce cadre, nous ne saurions trop vous inviter à prendre le temps d’un petit tour dans votre cave pour faire l’inventaire des flacons que nous ne boirez peut-être pas. Les points forts d’iDealwine, pour vous aider à la revente, sont en effet pluriels :

  • Avec 60 pays acheteurs, la plateforme d’enchères demeure attractive. Si l’Europe risque de ralentir durant plusieurs semaines, l’Asie, on l’a vu, voit son activité repartir. La variété géographique de nos clients nous rend plus résistants. Précisons à cet égard que les restrictions imposées par certains pays comme les Etats-Unis sur les mouvements de voyageurs ne concernent pas les expéditions de marchandises.
  • L’offre de vin disponibles sur la plateforme d’iDealwine, à la fois variée et très complète, attire des profils d’acheteurs divers. Soulignons, au passage que, tant en Asie qu’aux Etats-Unis, le prix moyen de la bouteille achetée est très nettement supérieur à la moyenne constatée sur le site, tous pays confondus. Un signe que la soif pour les grands vins rares n’est pas près de s’éteindre, même quand les taxes d’importations augmentent, ou que la situation sanitaire confine les amateurs chez eux, le cas échéant devant leurs écrans…
  • La force d’iDealwine repose sur un socle solide, et fidèle, de clients particuliers. Mais la rareté de certains flacons attire aussi des professionnels en quête de vieux millésimes ou d’étiquettes collectors pour compléter leur offre.
  • iDealwine continue à offrir un service complet (enlèvement, expertise, assurance) et des garanties aux vendeurs en termes de règlement pour la vente de leur vin, le paiement étant garanti, 35 jours à l’issue des enchères. Le rachat ferme constitue également une alternative intéressante pour les vendeurs soucieux de mobiliser rapidement des liquidités.

En tant que client acheteur, puis-je encore me faire livrer mes commandes ou récupérer mes vins en toute sécurité ?

Nos équipes sont à pied d’œuvre pour assurer la continuité de nos activités commerciales, d’expertise et d’approvisionnement auprès de vos domaines préférés.

Pour ce qui concerne la livraison de vos commandes, certes les colis sont livrés rapidement. Il faut en effet compter 2 à 5 jours ouvrés pour une livraison classique en France métropolitaine, même si nous pourrions avoir à subir quelques légers retards au cours des prochaines semaines. Reconnaissons que ce délai reste nettement supérieur à la durée de vie du Covid-19… Aucun risque de contracter le coronavirus en ouvrant un colis iDealwine, en d’autres termes.

Pour les clients qui récupèrent leurs colis dans nos locaux, chez iDealwine à Colombes ou auprès de l’équipe du bar 228 Litres, des mesures d’hygiène renforcées ont été mises en place afin de garantir la sécurité, tant de nos équipes que de vous-mêmes, chers clients.

Toutefois, pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient différer la livraison de leurs vins, iDealwine met en place une période de gratuité des frais de stockage, jusqu’à la fin de la période de confinement et de fermeture des établissements scolaires et universitaires. Une facilité qui, attention, ne vous dispense pas de régler vos commandes 😊.

Est-il opportun d’ouvrir une bouteille de vin pour combattre le virus ?

« Le vin est-il la plus saine et la plus hygiénique des boissons » ? Nous vous voyons venir… Ne comptez pas sur nous pour vous entraîner sur ce terrain risqué ! Certes, nous avouons un faible pour cette phrase attribuée à Pasteur. Mais rappelons-nous que le célèbre inventeur du vaccin contre la rage, voyait surtout dans l’eau courante (et pas toujours la plus saine) une source de tous les maux… En toute modération, nous nous bornerons donc à considérer qu’une jolie bouteille ouverte et partagée en agréable compagnie ne viendra en aucun cas à bout de l’épidémie, mais contribuera, à sa manière, à en relativiser la portée et les effets, le temps d’une bonne soirée.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question concernant vos achats, ou la revente éventuelle de certains de vos vins. Nos équipes sont mobilisées pour vous répondre et mettre en œuvre tout ce qui sera possible pour assurer dans les meilleures conditions la bonne continuité de nos activités. A vous de jouer, nous comptons sur votre enthousiasme et votre fidélité pour accompagner votre site préféré dans la traversée de cette période chahutée.

Nous formulons également pour chacune et chacun d’entre vous, ainsi que vos proches, le vœux que vous viviez cette période le plus sereinement possible.

A très vite sur iDealwine.com !

Lire les dernières infos concernant ce que les acheteurs et les vendeurs sur iDealwine doivent savoir 

Voir les vins en vente sur iDealwine

Demander une estimation gratuite de vos vins

 

 

  • Voir les commentaires (2)

  • Zaz

    Bonjour,
    La phrase :

    « Soulignons, au passage que, tant en Asie qu’aux Etats-Unis, le prix moyen de la bouteille achetée est très nettement supérieur à la moyenne constatée sur le site, tous pays confondus.  »

    est un poil ambiguë, pouvez-vous préciser ce qu’elle signifie ?

    • iDealwine

      Bonjour,
      Merci de votre commentaire et de votre intérêt pour les actualités d’iDealwine ! La réponse à votre question est dans la phrase qui suit : « Un signe que la soif pour les grands vins rares n’est pas près de s’éteindre ».
      En effet, de nombreux amateurs, détenteurs de flacons onéreux, nous demandent s’il est opportun de vendre sa cave actuellement. Nous avons voulu leur préciser que la demande reste solide dans toutes les zones que nous couvrons, y compris pour les grands crus.
      Merci de votre fidélité à iDealwine, elle nous est précieuse en ces temps perturbés…
      Bien cordialement,
      L’équipe rédactionnelle

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Commencer sa cave idealwine

Conseil : trois vins pour démarrer votre cave

un trio de vins classiques. Nous avons trois minutes pour vous convaincre !  #1. Château de Belle-Vue, Haut-Médoc 2015 Contrairement ...

exporations premier pays producteur oiv vin

La France perd son titre de premier producteur mondial de vin

Les derniers chiffres pour l’année 2015 confirment un léger décrochage des producteurs français par rapport à ses voisins méditerranéens. Néanmoins, les signes positifs existent puisque les exportations françaises maintiennent leur ...

vins blancs bourgogne

Vente spéciale Bourgogne : 300 cuvées de blancs au top !

Voici une superbe vente qui célèbre en 300 cuvées la grandeur des vins blancs de Bourgogne. Vous aurez l'occasion d'acquérir de magnifiques flacons à endormir quelques années en cave, mais ...