Coup de cœur : les cuvées rares de Veuve Clicquot

DSC01776Dans nos enchères on-line en cours (attention elles clôturent le 16 septembre), nous vous proposons une collection exceptionnelle de 50 lots de champagne Veuve Clicquot. Parmi eux de vieux millésimes (à partir de 1975) et quelques cuvées très rares.

Notons au préalable que la quasi-totalité des vins proposés proviennent de la collection privée d’un champenois particulièrement attentif à la qualité de sa cave. Ils ont donc été conservés dans des conditions tout à fait optimales.

Si la cuvée générique de la célèbre maison rémoise, le très « marketing » Brut Carte Jaune, n’affolera sans doute jamais les enchères, Veuve Clicquot produit quelques cuvées extrêmement qualitatives à partir de vignobles (essentiellement de pinot noir) qu’elle possède dans les premiers et grands crus. Des cuvées d’exception, en général très vineuses et qui vieillissent admirablement bien. Les rosés se distinguent souvent par leur joli fruité obtenu à partir des jolies parcelles de pinot noir que possède en quantité la maison rémoise.

Dans les rosés notons deux vieux millésimes particulièrement intéressants, les Réserve 1975 et 1978. Deux champagnes à qui la proportion de Bouzy rouge (près de 20%) donne une couleur assez soutenue et une puissance en bouche qui permet de les déguster à table avec une côte de veau épaisse cuite rosée accompagnée de champignons ou d’un gigot d’agneau de lait rôti.

Parmi les cuvées rares on peut mettre en avant « Rich » 1988, le premier millésime de cette cuvée spécialement conçue pour accompagner la grande cuisine gastronomique et dont il ne subsiste que très peu d’exemplaires aujourd’hui. Un assemblage de pinot noir de la Montagne de Reims (2/3) et de chardonnay de la Côte des Blancs (1/3). La liqueur de dosage a été élaborée à partir d’un assemblage de quelques excellents vins de réserve soigneusement choisis dans la collection de la maison. Un vin rond et souple à servir tout au long du repas, par exemple sur une cuisine à la crème.

Autre rareté, la cuvée « Trilennium Reserved » 1989. Les maisons champenoises adorent élaborer des cuvées destinées à fêter un événement particulier. Veuve Clicquot, profitant d’un millésime 1989 exceptionnel, a anticipé le réveillon du 31 décembre 1999 en élaborant cette cuvée destinée à être commercialisée peu de temps avant le réveillon exceptionnel du changement de millénaire. Un assemblage classique pour Veuve Clicquot de 2/3 de pinot noir et 1/3 de chardonnay. Mis en bouteille en avril 1990, le vin a longuement mûri pendant plus de sept ans dans un caveau spécialement aménagé. Et ce n’est qu’en septembre 1997 que les bouteilles ont été dégorgées. La richesse naturelle du millésime a permis au chef de cave de l’époque de ne doser ce champagne qu’à 6 g/l. Un vin merveilleusement complexe tant au nez qu’en bouche pour accompagner une cuisine de grande gastronomie.

Autre bouteille rare, surtout en grand format, le magnum de « Vintage Réserve » 1990. Un millésime qui conclue en fanfare un triplé 88/89/90 exceptionnel en Champagne. Cette cuvée est élaborée pour en faire un vin de garde (surtout en magnum !). Les raisins noirs représentent les 2/3 de l’assemblage : 56% de pinot noir provenant de la Montagne de Reims et de la vallée de la Marne et 11% de pinot meunier de premiers crus de la partie ouest de la Montagne de Reims et 1/3 de chardonnay provenant presque en totalité de la Côte des Blancs. Un champagne profond et très complexe avec une vinosité qui reste dynamique. Pour homard et langouste, poissons nobles ou viandes blanches.

Dans ce même millésime 1990 de légende, ne pas passer à côté non plus de la célèbre cuvée « La Grande Dame. » Un champagne exceptionnel, provenant exclusivement de huit grands crus : Aÿ, Verzenay, Ambonnay, Verzy et Bouzy pour les pinots noirs et Avize, Oger et Mesnil-sur-Oger pour les chardonnays. Un vin riche et rond qui mettra en valeur des produits raffinés : coquilles Saint-Jacques, filets de bar ou de Saint-Pierre, homard grillé.

Mais cette vente propose bien d’autres cuvées ou surtout de différents millésimes que ceux évoqués ci-dessous. Au total une palette rare de 12 millésimes: 1975, 1978, 1983, 1985, 1988, 1989, 1990, 1993, 1995, 1996, 1998 et 1999 ! Une belle occasion de fêter un l’anniversaire d’un événement particulier

 

Les vins de la maison Veuve Clicquot Ponsardin en vente actuellement

 

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Champagne : quelle importance accorder à la date de dégorgement ?
Vinification : qu’est-ce que le dosage en Champagne ?
Quels accords à table avec du champagne ?
Dégustation : à quel niveau se situent les vins de 2013 en Champagne ?
Pourquoi y a-t-il des bulles dans le champagne ?
Champagne : millésimé… ou pas, quelle différence ?
Déguster sans complexe : pourquoi dit-on d’un champagne qu’il est vineux ?

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

grands crus vente aux enchères côte

Achat direct : les meilleurs vins blancs de Bourgogne à l’honneur

Vous êtes un inconditionnel du chardonnay ? La Bourgogne est votre patrie d’adoption ? Ou vous êtes sous la neige, à la montagne, en ce moment ? C’est votre jour ...

Trois rivesaltes d’exception pour célébrer l’an « neuf »

La preuve par neuf 1949, 1969, 1979. Trois millésimes, an neuf, pour autant de décennies qui auront émaillé le 20e ...

Nouvelle vente en salle : deux catalogues et 400 lots à savourer

Deux catalogues seulement mais quels catalogues ! Un florilège de très belles bouteilles, 400 lots exceptionnels qui devraient vous tenter !