Coronavirus : des composants protecteurs dans le vin ?

Après la cuvée de merlot test covid qui avait fait le buzz au mois de novembre dernier, c’est désormais un institut plus sérieux qui étudie les effets du vin sur le covid19… Résultat : les composés du raisin bloqueraient une des enzymes principales du coronavirus. Affaire à suivre !

Source : Vitisphere Lundi 04 janvier 2021 par Marion Bazireau

Les effets du vin sur la santé, ainsi que ses potentielles vertus, font couler de l’encre depuis longtemps. Et puisque les vaccins sont actuellement au cœur de l’actualité, rappelons, non sans amusement que Louis Pasteur écrivait en son temps, dans ses « Etudes sur le vin » publiées en 1866 que « le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons » ! Autre temps, autre mœurs… !

Alors que les sujets traitant du covid19 saturent les médias depuis des mois et apportent rarement de bonnes nouvelles, chez iDealwine, nous tentons de vous changer un peu les idées en vous proposant sans cesse d’apprendre de nouvelles informations sur notre passion commune – le vin, pour tout de même le citer – et de découvrir de nouveaux vignerons et leurs cuvées. Mais ces jours-ci, une information ne nous a pas échappée : certains composés présents dans le vin pourraient avoir une action protectrice contre le coronavirus ! Et ça, c’est enfin une bonne nouvelle !

L’on sait déjà que certains aliments comme le kaki ont des propriétés antivirales – tout comme certains fruits rouges et noirs (fraises, myrtilles) -, que la vitamine C est par exemple très conseillée… Mais ce sont les chercheurs de l’Université de Caroline du Nord qui viennent de se rendre compte que deux variétés de vitis rotundifolia (une espèce de vigne originaire du sud-est des Etats-Unis) ainsi que les extraits bruts de cacao ou de thé vert seraient un moyen d’empêcher le SRAS-CoV-2 de se répliquer et de se fixer sur les cellules de l’Homme… Résultat donc : les composés du raisin bloqueraient une des enzymes principales du coronavirus. C’est ce que déclare De-Yu Xie, professeur de biologie microbienne à l’Université de Caroline du Nord. Dans le raisin, ceci est permis grâce à la présence des flavanols et des proanthocyanidines. Une équipe de chercheurs chinois avait également travaillé sur la question en faisant des tests sur un chien et une souris. Ils sont arrivés à des conclusions similaires, et ont publié leur travail dans la revue Science.

Affaire à suivre, donc ! Même si ces composés sont présents en toute petite quantité dans les jolis flacons que nous vous proposons chez iDealwine, l’occasion de vous rappeler que le vin se boit avec modération et bien accompagné 😊 Surtout quand on a la chance de pouvoir le commander chez nous !

Tous nos vins en vente

En connaître davantage sur les effets positifs d’une consommation modérée de vin sur la santé

  • Voir les commentaires (1)

  • ZazouRonron

    Je vais vite me faire une intraveineuse de Collioure.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

TOP 50 : les vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2018)

A l’issue de ce premier semestre, l'heure d’un premier bilan a sonné. Nous vous livrons donc notre palmarès des vins les plus chers aux enchères.

Merci d’être venus nous voir au Grand Tasting !

Et voilà, le Grand Tasting c’est fini… Encore une édition réussie, tant pour les exposants que les visiteurs. Nous avons pris un immense plaisir à échanger avec vous sur le ...

Domaine Belargus – La renaissance angevine : vins de lieux et viticulture de précision

C’est lors d’une dégustation féérique chez iDealwine que nous avons pu goûter aux premiers millésimes du domaine Belargus. La renaissance angevine est en route !