Concours Meilleur Sommelier du Monde | David Biraud a défendu la France jusqu’en demi-finale

David Biraud demi-finaliste Concours Meilleur Sommelier du Monde
David Biraud élu candidat au Concours du Meilleur Sommelier du Monde en février 2018

 

Comme lors d’un match de football, le cœur des winelovers du monde entier battait la chamade ses derniers jours, les yeux rivés sur Anvers. Et pour cause ! C’est dans cette ville flamande que se déroulait une des épreuves décisives au concours du Meilleur Sommelier du Monde. Aujourd’hui se tenait la demi-finale qui a départagé les 19 candidats encore en lice (les demi-finalistes) et sacré les trois finalistes qui pourront prétendre à cette consécration ultime, tant convoitée depuis sa création en 1969.

Cette année, la France était représentée par David Biraud qui a seulement été nommé demi-finaliste en ce vendredi 15 mars 2019. Nous retiendrons toutefois la volonté de fer de ce professionnel qui avait déjà convoité ce Graal à quatre reprises, se classant entre autres n°3 en 2010 et n°2 en 2016. Nous l’en félicitons. Et il ne faut pas oublier que David Biraud a déjà un solide cv et palmarès derrière lui : le sommelier du prestigieux restaurant du Mandarin Oriental (Chef Thierry Marx) est devenu meilleur sommelier de France en 2002 et meilleur ouvrier de France sommelier en 2004, en plus de s’être qualifié trois fois pour représenter la France au concours de meilleur sommelier de monde (en 2010, où il a fini 3e, 2013 et 2019 où il a terminé demi-finaliste et 2016 où il s’est classé 2e) ; il a également obtenu de très bons résultats lors du concours du meilleur sommelier d’Europe ((2e en 2010 et en 2013, 3e en 2017).

Trois autres français qui concouraient également (pour d’autres nations) – Julie Dupouy (Irlande), Antoine Lehebel (Belgique) et Loïc Avril (Australie) – ont eux aussi échoué aux portes de la finale.

Force est d’admettre que cette demi-finale qui s’étalait sur deux jours comportait des épreuves de haut niveau. Questions écrites, ateliers de dégustation et de service, dégustation à l’aveugle réclamaient une parfaite résistance au stress.

Mais cette fois-ci, c’est l’allemand Marc Almert qui a été sacré meilleur sommelier du monde. Affaire à suivre dans trois ans donc, à l’issu du prochain concours 🙂

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

White wine with barell in vineyard, Chianti, Tuscany, Italy

Italie : une filière viti-vinicole qui se porte bien malgré la crise

Avec une production en hausse de 15% et un chiffre d’affaires qui dépasse les 5 milliards d’euros à l’export, le secteur italien du vin ne connait visiblement pas la crise.

Marché Vins bio

Les vins bio, un marché en plein boom

La progression du marché du vin bio en France est nette : en sept ans, le chiffre d'affaires de la filière a triplé, dépassant aujourd'hui les 1,2 milliard d’euros. Un ...

Parution : le commerce du vin, entre tradition et innovation, que de changements !

Si on vous dit que le vin que vous versez dans votre verre est le résultat de plusieurs siècles d’innovations, ...