Concours de dégustation Sciences-Po International Tasting 2016 : le trophée revient en France

Concours-SPIT-2016L’équipe de l’EM Lyon s’est imposée samedi dernier lors du concours de dégustation SPIT, ramenant en France un trophée longtemps détenu par les universités anglo-saxonnes. Retour sur une journée intense à Aÿ chez Bollinger où 12 équipes d’étudiants se sont affrontées sous le regard d’un jury dont iDealwine faisait partie.

« Le vin est le professeur du goût, et, en formant à la pratique de l’attention intérieure, il est le libérateur de l’esprit et l’illuminateur de l’intelligence. » Les étudiants qui s’affrontaient lors de la huitième édition du SPIT avaient manifestement mis en pratique cette maxime de Claudel pour se préparer au concours. Car ils ont su en faire preuve, d’esprit et de d’intelligence tout au long de la cette belle journée de samedi dernier ;-).

Concours-SPIT-2016-2Ce huitième SPIT, traditionnellement organisé par les étudiants de Sciences-Po dans l’enceinte de la maison Bollinger, affirmait son caractère international : sur les 12 équipes issues de grandes écoles et universités venues s’affronter, six étaient étrangères, et pour certaines accompagnées d’un coach. C’est dire si ce concours revêt désormais de l’importance aux yeux des associations de  dégustation des grandes écoles. Les Français de l’EM Lyon, ENS (Normale Sup), ESSEC, ESTP (Travaux Publics), HEC et Polytechnique avaient en face d’eux les redoutables équipes d’Oxford, de Cambridge, de la Copenhagen Business School, de Cornell, de St Andrews et, pour la première fois, une équipe venue d’Asie, la Chinese University of Hong Kong.

Menée de main de maître – et à un rythme d’enfer – par Sébastien Burel, la première partie des épreuves voyait s’enchainer des questions faisant appel tant aux connaissances techniques qu’à la culture générale des étudiants. Le jury était lui aussi soumis aux épreuves. Heureusement, il était présidé par Andreas Larsson, meilleur sommelier du monde 2007 et, comme il le dit lui-même, « plus grand sommelier du monde » (il est effectivement immense, et également immensément sympathique J). Autour d’Andréas nous n’étions pas trop d’un deuxième sommelier (Franck Ramage, du Cordon Bleu), de deux œnologues (Joëlle Weiss Boisson, journaliste à Terre de vins et Gilles Descôtes, chef de cave chez Bollinger, et d’un Président (Jérôme Philippon, Bollinger) pour suivre le rythme !

Concours-SPIT-2016-3
Le jury du SPIT 2016 : Franck Ramage (Cordon Bleu), Joëlle Weiss Boisson (Terre de vins), Andreas Larsson, Jérôme Philipon (Bollinger), Angélique et Gilles Descôtes (Bollinger)

Concours-SPIT-2016-4Car ce concours est un véritable marathon, alternant non seulement des questions de connaissance sur le vin et des épreuves de dégustation, toutes à l’aveugle bien sûr.

Concours-SPIT-2016-5Trois séries de vins ont ainsi été successivement servies aux participants ; les pétillants d’abord, tous issus des caves de la maison Bollinger : R.D 1996 et 2002, et un outsider, Spectre 2009, une cuvée commercialisée parallèlement à la sortie en salle du dernier opus de James Bond. Des cuvées à classer par âge, cépage… Venaient ensuite trois blancs produits de part et d’autres du Rhin, dont les étudiants devaient déterminer la provenance, l’encépagement,… Cette série alignait le Grand Cru Altenberg de Bergheim 2009 de Jean-Michel Deiss, le gewurztraminer GC Furstentum du domaine  Weinbach et, un riesling allemand, Nonenberg 2008 du domaine Breuer. La première partie des épreuves s’achevait sur une gamme de pinots noirs dans laquelle les organisateurs avaient glissé, aux côtés du beaune Boucherottes 2009 de chez Louis Jadot et de la cuvée Côtes aux enfants 2009 signée Bollinger un vin d’Afrique du Sud (Hamilton Russell Pinot Noir 2013), histoire de corser encore un peu plus l’épreuve…

Concours-SPIT-2016-6Au terme de cette première manche trois équipes –  Oxford, Cambridge et l’EM Lyon – se sont qualifiées pour l’épreuve finale, une dégustation – à l’aveugle toujours – de deux vins, un pétillant et un liquoreux. Sept minutes pour préparer leur commentaire, puis trois minutes pour dépêcher l’un des membres de l’équipe devant le jury et présenter chacun des deux vins.

Lors de ce grand oral final les étudiants ont tous brillé par leur capacité à décrire les vins, chacun dans son style.

Concours-SPIT-2016-7A l’issue d’un débat intense entre les membres du jury, c’est finalement l’EM Lyon qui a été distinguée pour sa capacité à faire vibrer l’auditoire par sa présentation enthousiaste avec, en point d’orgue, la suggestion d’un accord atypique. Il faut dire que les deux vins de cette dernière manche offraient matière à rêver : le liquoreux n’était autre qu’un château-climens 1975 et le champagne, une cuvée Vieilles Vignes Françaises 1985 de la maison Bollinger, que le finaliste a judicieusement suggéré d’associer à des coquilles saint-jacques relevées d’une sauce au vin jaune, pour faire ressortir le caractère oxydatif du vin, le tout accompagné de ravioles aux morilles.

Concours-SPIT-2016-9

 

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Tous les champagnes en vente sur iDealwine

 

Recherchez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Première édition du X-Wine Contest, organisé par l’école Polytechnique au château Figeac

Concours de dégustation étudiant : Oxford remporte la première édition du CAV’IT organisé par AgroParisTech

L’Imperial College of London remporte la Left Bank Bordeaux Cup 2015

Concours de dégustation Spit/Bollinger : victoire des Danois

Concours de dégustation SPIT chez Bollinger : le jury à l’épreuve lui aussi

Champagne : Bollinger revient au flacon de 1846

Dégustation : concours SPIT chez Bollinger, quelques heures dans la peau d’un juré

Une journée chez Bollinger

Oxford remporte le Concours SPIT 2011 chez Bollinger

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

mas de daumas gassac décès mort

Disparition d’Aimé Guibert, artisan et pionnier du Languedoc

C’est un personnage haut en couleurs qui vient de s’éteindre : Aimé Guibert, fondateur du Mas de Daumas Gassac, s’est éteint à 91 ans. Il aura été l’un des premiers ...

Oenotourisme

Œnotourisme : quelques pistes pour votre été avec iDealwine

Quand on est amateur, il est toujours tentant d’inscrire sur le parcours de ses vacances une incursion chez un vigneron. ...

Selection Maude Werquin iDealwine

La sélection du mois | Par Maude Werquin (Assistante Marketing)

Au tour de Maude, notre assistante marketing et œnologue, de vous présenter son parcours et ses coups de cœur de la Cave iDealwine.