Concours de dégustation étudiant : Oxford remporte la première édition du CAV’IT organisé par AgroParisTech

cav'it 4Les étudiants de l’école AgroParisTech organisaient il y a quelques jours la première édition du CAV’IT, un concours de dégustation auquel neuf grandes écoles concouraient. Oxford s’est distingué, remportant la première place.

Cette compétition était une première : jusqu’alors, aucun concours de dégustation n’avait été organisé à l’initiative d’une école d’ingénieurs. Les étudiants d’AgroParisTech ont décidé de relever le défi. Soutenus par l’un de leurs anciens, Frédéric Panaïotis, chef de cave de la maison Ruinart, le club de dégustation de l’école avait concocté une série d’épreuves alliant dégustation à l’aveugle et  questions de culture générale, le tout étant traité sous un angle volontairement scientifique.

cav'it 3

Les neuf équipes sélectionnées pour cette première édition, issues des associations de dégustations de Montpellier SupAgro, Normale Sup, Dauphine, HEC, Sciences Po, l’ESSEC, Polytechnique, Oxford et AgroParisTech se sont donc retrouvées à Reims, au sein de la maison Ruinart, pour une journée inaugurée par une conférence sur la vigne et le vin, par le professeur Didier Ollé. L’occasion de proposer quelques petits rappels techniques avant le lancement des épreuves. Celles-ci se sont ensuite succédé en trois grandes étapes, consacrées au vins effervescents, aux vins blancs et pour finir aux vins rouges. Les étudiants – et le jury, composé de Frédéric Panaïotis, Didier Ollé, Laurent Rosso (Directeur d’AgroParisTech), Guillaume Puzo (Bettane et Desseauve) et moi-même – devaient répondre à une série de questions. Pour la première partie sur les vins effervescents les thèmes variaient de la vinification en cuve close à la méthode ancestrale, en passant par le nombre de jours qu’il faut compter entre la floraison à la vendange en Champagne. Les participants avaient ensuite la lourde tâche de goûter à l’aveugle une série de quatre vins et de remplir une fiche de dégustation exhaustive. Tous mono-cépage, ces effervescents venaient pour deux d’entre eux de Champagne (Gimonnet Oenophile 2008 et blanc de noirs de la maison Marguet). Les deux autres étaient un riesling allemand (Allendorf) et un prosecco italien (Conegliano).

La deuxième série de questions sur les vins blancs étaient entièrement centrée – tout comme les vins dégustés – sur les pratiques de culture en biodynamie. Où l’on a pu constater que les effets ou bienfaits de la silice de corne, des tisanes d’ortie ou des phases de la lune laissent encore parfaitement indifférents, voire franchement caustiques une bonne part des esprits scientifiques qui composaient le jury. Gros débat au sein de notre fine équipe ! La dégustation des vins en revanche a fait l’unanimité. Il faut dire que les flacons réunis par les organisateurs du concours rivalisaient d’excellence : un Pouilly Fumé Silex 2007 de Dagueneau et un Puligny Montrachet 2008 du domaine Leflaive côtoyaient en effet un riesling néo-zélandais (Felton Road) et un somptueux pinot gris Rangen de Thann 2010 de chez Zind-Humbrecht.

cav'it 2La dernière série de questions, consacrée aux vins rouges, aura permis aux étudiants – hum, et au jury aussi, soyons honnêtes – de réviser ses connaissances sur les réalisations, en matière de vins médicinaux, du philosophe et botaniste Théophraste. Mais c’est plus fort qu’eux : jusqu’au bout les organisateurs d’AgroParisTech n’ont pu s’empêcher d’émailler le QCM de questions un peu techniques. Heureusement, dans le jury, personne – ou presque, suivez mon regard 😉 – ne risquait de tomber dans le piège des questions consacrées aux composants de la matière minérale du vin, ou aux acides provenant de la fermentation malo-lactique. Facile non ? Quant aux vins, là encore une grande série avec un Cos d’Estournel 2010, un châteauneuf du Pape 2010 du Clos des Papes, un chambolle-musigny de chez Drouhin et un Barolo du domaine Prunotto.

cav'it 5La maison Ruinart ne faisant jamais les choses à moitié, les épreuves ont été suivies d’un déjeuner qui a réconcilié tout le monde autour de deux cuvées de Ruinart et d’un beaune Grèves vignes de l’Enfant Jésus 2008 de chez Bouchard. Et parce qu’on n’allait tout de même pas achever la journée sans en apprendre un peu plus sur cette belle maison, la plus ancienne de Champagne, une visite-éclair des caves – au goût de revenez-y, je vous assure tant les crayères sont belles – s’acheva en point d’orgue sur une belle dégustation de champagnes. Blanc de blancs, Dom Ruinart 2004 et  Dom Ruinart rosé 2002, les vins nous étaient présentés Frédéric Panaïotis. Facile pour lui en même temps puisque c’est lui qui les fait…

cav'it 1

Victoire d’Oxford

Le verdict est ensuite tombé, consacrant l’excellence de l’équipe d’Oxford, qui a montré une fois de plus sa maîtrise parfaite de l’art du commentaire de dégustation et sa connaissance intime des vins, et pas uniquement des vins français, bien évidemment. Bravo à eux ! Elyxir, le club de l’Essec et In Vino Veritas, celui de Sciences Po, se sont hissés sur les deuxième et troisième marche du podium.

Toutes nos félicitations aux organisateurs du CAV’IT, Paul Krug et Mathilde Magne, et merci à la maison Ruinart d’avoir ouvert si généreusement ses portes à ce concours. iDealwine – qui ne compte pourtant aucun scientifique parmi ses équipes, merci d’avoir pensé à nous quand même 😉 – était heureux d’accompagner ce bel évènement, comme tous ceux qui permettent à un public passionné d’élargir le spectre de ses découvertes en matière de vin.

Consultez les ventes de Champagne sur iDealwine

En savoir plus sur la vinification du Champagne

A lire également dans le Blog iDealwine :

The Left Bank Bordeaux Cup 2015 : Paris-Dauphine et l’EM Lyon représenteront la France en finale

Concours de dégustation Spit/Bollinger : victoire des Danois

Champagne : l’artiste Hubert Le Gall réinterprète la cuvée Blanc de blancs de la maison Ruinart

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Wine Star Awards 2011 : Bordeaux et la vallée du Rhône à l’honneur

La saison des prix bat son plein. Après les « Hommes de l’année 2011 » de la Revue du vin de France, c’est le magazine Wine Enthusiast qui a décerné ...

Stéphane Ogier : la relève de Côte-Rôtie

L’année prochaine, Stéphane Ogier soufflera sa vingtième bougie passé au domaine familiale Michel & Stéphane Ogier. L’occasion pour nous de ...

Foire aux Vins iDealwine : une sélection de haut niveau et des réductions jusqu’à 40%

Comme chaque année, iDealwine est bien entendu présent au grand rendez-vous des foires aux vins. En restant évidemment fidèles à son image : plein de grands noms et de grandes ...