Concours de dégustation AgroParisTech chez Ruinart : l’EM Lyon remporte le CAV’IT

Le 28 avril dernier neuf équipes, sélectionnées par les étudiants de l’AgroParisTech, s’affrontaient dans le cadre du CAV’IT, un concours de dégustation qui se déroule depuis trois ans chez Ruinart, à Reims. Décidément difficile à battre, l’équipe de l’EM Lyon s’est une nouvelle fois distinguée.

Quel talent ! Après avoir raflé bon nombre de titres lors des précédents concours, L’équipe de l’EM Lyon est encore une fois arrivée première à l’issue de celui qu’organisait l’AgroParisTech le 28 avril dernier. Neuf équipes cosmopolites, accueillies par la maison Ruinart dans ses crayères de Reims, s’affrontaient : outre Dauphine, Polytechnique, Normale Sup, Sciences Po et l’EM Lyon, le concours accueillait les étudiants de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, de Cambridge, d’Oxford et Cornell (USA).

A l’issue d’une première série de questions techniques – qui ne manquent pas de donner quelques sueurs froides auprès de certains membres du jury – débute la dégustation, à l’aveugle bien sûr, de quatre vins blancs pétillants. L’une des particularités de ce concours tient à la personnalité du président du jury, Frédéric Panaïotis, chef de cave de la maison Ruinart. Ce redoutable dégustateur aime plus que tout se confronter lui-même à chacune de ces épreuves. D’où la fiche d’analyse sensorielle très complète que les étudiants sont priés de remplir et qui permettra, s’ils s’approchent de celle du « maître » de les distinguer. Intensité de la robe, complexité du nez, degré d’acidité, de sucrosité, d’alcool, longueur, tout doit être soigneusement consigné, sur une échelle de 1 à 5. L’ensemble, accompagné bien sûr d’un commentaire de dégustation, sans omettre les indications de cépages, d’appellation et de millésime. Cerise sur le gâteau, l’identification du domaine ou du propriétaire permet aux équipes de grapiller quelques précieux points supplémentaires. L’exercice se reproduit ensuite avec les vins blancs tranquilles, puis des rouges. L’occasion de déguster – dans de précieux verres Zalto – des vins remarquables, tous minutieusement collectés par l’école organisatrice auprès des producteurs.

Au programme de cette édition 2017 les étudiants – et le jury, qui a eu du mal ! – devaient donc identifier les vins suivants (parmi lesquels on retrouve de nombreux coups de cœur iDealwine J) :

Vins pétillants :

Vins blancs tranquilles

Vins rouges

on y apprendra notamment qu’une bouteille de champagne contient environ… un million de bulles. Sa formation – due aux imperfections de la paroi d’un verre – dépend d’un certain nombre de paramètres, alliant forme et taille du contenant, ancienneté du champagne, etc… L’explosion de la bulle libère des gouttelettes qui favorisent l’expression des arômes du champagne (4 à 5 gouttelettes par bulle, sachant que 200 à 400 bulles explosent par seconde). D’où l’importance de la forme du verre, la flûte étant infiniment préférable à la coupe car elle permet un cheminement optimal de la bulle. Il va sans dire que le gobelet en plastique, dont les parois « bloquent » la circulation, formant d’affreuses grosses bulles, est à proscrire absolument.

A l’issue d’une belle dégustation comparative des champagnes Ruinart, proposés en trois formats de flacons (bouteille, magnum et jéroboams), le verdict est tombé : formidablement entraînés, les étudiants de l’EM Lyon sont une fois de plus sortis du rang, devançant deux challengers tout aussi redoutables, Oxford et l’Ecole Normale Supérieure. Bravo aux gagnants, à ce trio de tête brillant et à l’ensemble des participants, avec une mention spéciale aux étudiants de Cornell, fraîchement débarqués des Etats-Unis tout spécialement pour l’occasion ! Fervent supporter de tous les clubs de dégustation étudiants dans les universités et les grandes écoles, iDealwine soutient ce concours depuis son origine en offrant notamment à l’équipe gagnante un cadeau (150€ à dépenser sur le site). Pour la suite, il est hautement recommandé aux étudiants de suivre de près nos publications, la plupart des réponses aux questions de concours figurent dans les articles du Blog iDealwine, ou sur nos comptes Facebook et Twitter. A bon entendeur… Toutes nos félicitations aux remarquables organisateurs de cette édition 2017, un grand merci à la maison Ruinart qui nous gâte et nous cocoone tout au long de cette journée et… Bonne chance à tous pour les futures éditions !

8 De gauche à droite, Gérard Liger-Belair (Physicien), Angélique de Lencquesaing (iDealwine), Nicolas de Rouyn (Bettane+Desseauve), Robin Lenfant (EM Lyon), Pierre Arlandis (EMLyon), Frédéric Panaïotis (Ruinart), Henri Frangin (EM Lyon)

Accéder à iDealwine

Découvrir l’appli iDealwine :

Sur l’App Store

Sur Google Play

A lire également dans le Blog iDealwine :

SPIT : Cornell (USA) remporte pour la première fois le concours de dégustation

Un panorama des clubs de dégustation des grandes écoles

Un panorama des clubs de dégustation des grandes écoles (2)

Dégustation et accords mets et vins à l’épreuve lors de la Coupe Essens

Nouveau succès pour l’EM Lyon au concours de dégustation de l’Agro Paris Tech

 

 

 

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Livraisons iDealwine : les nouvelles options pour cet été

Si vous êtes absent plusieurs semaines d’ici fin août et que vous ne souhaitez pas recevoir vos achats en votre absence. Pour cela, iDealwine vous propose deux options : conserver ...

Jean-Michel Stephan : de grandes côte-rôtie nature

Il est rare de trouver en Côte-Rôtie des vins « nature ». Ceux de Jean-Michel Stephan font donc figure d’exception. Découvrez notre allocation de la semaine !

Haut Brion achète le château Tertre Daugay à Saint-Emilion

Domaine Clarence Dillon, propriétaire du Château Haut Brion complète son écrin de grands crus avec le rachat, ces derniers jours, du Château Tertre Daugay, grand cru classé de Saint Emilion.