Collection particulière : verticale Mouton Rothschild – 1955-2012 et autres trésors

Collection particuliere idealwine

A nouveau, un amateur passionné de vin a décidé de se séparer d’une partie de sa magnifique cave et de faire confiance à iDealwine pour la revendre. Nous lui avons demandé de nous raconter comment il a constitué cette collection de lots précieux, aujourd’hui aux enchères.

Entrez avec nous dans la cave époustouflante d’un passionné, qui a acquis au fil du temps des flacons précieux afin de gâter ses proches. Croyez-nous, une verticale de Mouton Rothschild, c’est toujours vertigineux. Chacun des flacons, de 1955 à 2012, a été précieusement conservé et nettoyé chaque année.

Si vous aimez l’élégance, la complexité aromatique et l’intensité des Crus Classés de 1855, les grands comme les châteaux Margaux, Latour, Pichon Longueville Comtesse de Lalande, Haut-Brion et tant d’autres encore feront votre bonheur. Tout aussi sidérante, sa collection de vin de la rive droite regorge d’icônes comme Cheval Blanc, Figeac et Clinet. Quant aux vins liquoreux, retrouvez les différents profils de sauternes en vente. De 1989 à 2008, c’est l’occasion d’explorer toutes les facettes de ces vins si extraordinairement complexes. Appréciez-les matures pour leurs nuances déjà évoluées de fruits confits, d’écorce d’agrume et de champignons. Laissez reposer les plus jeunes dans votre cave, à moins que vous ne souhaitiez apprécier dès maintenant leur vivacité et leur fraîcheur.

Dans cette cave, la Bourgogne est elle aussi représentée par les vins du domaine de la Romanée-Conti, le vosne-romanée de Noëllat, parmi d’autres grands crus. Descendez plus au sud, vers le Rhône, et arrêtez-vous en route en Côte-Rôtie retrouver les vins de Jean-Michel Gérin.

La passion pour le golf de cet amateur l’a conduit à parcourir les quatre coins du monde et à visiter un nombre incalculable de vignobles, rapportant ainsi de ses voyages de véritables icônes. Opus One de Californie et Vega Sicilia d’Espagne, Almaviva du Chili… impossible de résister, n’est-ce pas ?

Laissons maintenant le propriétaire de cette collection particulière s’exprimer et vous exposer sa vision du vin et la manière dont il a accumulé toutes ces pépites.

Quand et comment avez-vous commencé à constituer votre cave ?

Je m’y suis intéressé tout à fait par hasard, grâce à des amis qui m’ont emmené à des ventes aux enchères et m’ont doucement poussé à collectionner les flacons. Pour moi, le vin est intimement lié au partage et aux amis. J’ai dont joint amitié, ma passion pour le golf et mes nombreux voyages pour élargir mes découvertes. Vallée de la Bekaa au Liban, Californie, Dubaï… Ma collection s’est constituée ainsi. Je n’étais pas un spécialiste du goût, et je ne le suis toujours pas, mais j’y ai pris goût.

Comment conserviez-vous vos flacons ? A quoi ressemblait votre cave ?

J’ai tout d’abord fait creuser une cave. Les travaux se sont étendus sur trois semaines. Tous les trois ans je procède à un inventaire complet de mes bouteilles et, annuellement, j’entreprends un grand ménage, nettoyant les bouteilles une à une. Comme vos collègues ont pu le constater, elles étaient donc dans un état irréprochable.

Pour la remplir, j’avais la chance d’être bien placé et de côtoyer des propriétaires de châteaux et d’avoir des accès un peu partout. Cela m’a permis d’assembler plus de 1 000 bouteilles de grands crus. Je me suis d’ailleurs amusé à collectionner les vins du château Mouton-Rothschild. Ma femme et mes enfants possèdent donc leur année de naissance.

Quelles sont vos régions de prédilection ?

Grâce à mes nombreux voyages, je suis ouvert à d’autres vignobles. J’ai quand même une préférence pour les vins de Bordeaux. Mais retenez bien une chose, ce n’est pas une région que je préfère dans le vin, mais le moment et la personne avec qui je le partage. Dites-moi « château-coutet 1955 » et je vous répondrai « je l’ai dégusté il y a des années à Berlin avec un ami. Un homme derrière nous lorgnait sur le flacon depuis un moment. Nous l’avons invité à partager avec nous ». Vous voyez, le partage est la notion la plus importante.

Quelle est l’acquisition dont vous êtes le plus fier ?

Oh ! il y en a plusieurs. Mais certainement les grands crus la-tâche et les romanée-saint-vivant du Domaine de la Romanée-Conti, présents dans cette vente. Je les avais acquis dans un duty-free en rentrant d’un voyage à Londres.

Pourquoi avoir choisi iDealwine pour revendre vos vins ?

Cela fait un moment que je pense qu’internet est l’avenir, même dans le monde du vin. Malheureusement, je pense que la Place de Bordeaux – avec qui j’ai travaillé des années pourtant- est désuète. Je me suis tournée vers iDealwine le jour où j’ai vu qu’un de leurs employés chargés de revendre mes vins, utilisait vos cotes. Comme je suis de nature curieuse, je suis venu à vous.

Par ailleurs, j’ai eu la chance de goûter et de réunir des vins que je n’ai plus la place de garder aujourd’hui. Alors j’ai préféré les valoriser tant qu’ils sont bons en les vendant.

Jusqu’à présent, comment qualifieriez-vous vos échanges avec les différents membres d’iDealwine ?

Je suis très satisfait. J’ai eu affaire à des professionnels qui connaissent bien leur métier. Tout était bien organisé. J’aurais un avis plus fixé après la vente. Mais je suis confiant.

Pour conclure, avez-vous un conseil à donner à ceux qui veulent revendre leur vin ?

Commencer par être curieux, ne jamais oublier que le vin est vecteur d’amitié et la renforce aussi. Pour cela, il faut toujours acheter les bons produits, aller dans les chais, faire des rencontres et être curieux des autres.

Toute l’équipe iDealwine remercie ce vendeur passionné et généreux pour le temps précieux qu’il nous a accordé entre une compétition de golf et une visite de vignoble au Maroc !

Chers amateurs, nous vous souhaitons de trouver votre bonheur au sein de cette vente.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Les vendanges comme si vous y étiez

Château Moulin-à-vent a filmé ses vendanges en caméra subjective pour vous faire vivre cet évènement depuis votre ordinateur ! Cette année, session de rattrapage pour vivre les vendanges 2015 en ...

Foire aux vins : iDealwine sort le grand jeu

A vos marques, prêts, partez ! 200 vins vous attendent à des prix très, très alléchants. Et vous vous en doutez si vous êtes des habitués d’iDealwine, il ne s’agit ...

Le vin sur Internet en danger de mort ?

Bientôt, il ne sera peut-être plus possible, en France, de parler de vin via le media Internet. Tout a commencé, ...