Collection Particulière | Pinots noirs et chardonnays en majesté

Collection Particuliere vin encheres Bourgogne grands crus

Du 18 juin au 1er juillet, iDealwine vous ouvre les portes de l’univers fabuleux des grands vins avec les enchères d’une Collection Particulière unique en son genre. En son sein, les admirateurs de pinot noir et de chardonnay bourguignons y puiseront leur quintessence à travers des vins remarquables, figurant parmi les plus belles signatures de cette région au savoir-faire séculaire.

Le partage du vin, la passion d’un homme

572 bouteilles pour 309 lots estimés à plus de 270 000€. Voilà ce dont se sépare, non sans regret, notre vendeur, grand amateur de flacons rares. Chacun d’entre eux sont une richesse, un souvenir, le fruit d’une acquisition passionnée et le témoin d’un temps révolu. Cet engouement pour les grands crus – partagé avec son épouse – a vu le jour en 1976, tous deux ayant la ferme intention de le transmettre à leurs futurs enfants. Lui, amateur de mets délicats, et elle, fin cordon bleu, aimaient déjà recevoir. Ne manquaient plus que les vins idéaux…

C’est un accident de la vie qui les a précipités dans cet univers et conduits à arpenter les vignobles. Grands crus comme simples flacons ? Rien ne leur échappait car, « c’est sur les climats les plus simples et les moins nobles que l’on reconnaît ceux qui font du grand vin ». Quarante visites de domaines plus tard, les voici donc riches d’une belle collection, de liens tissés avec des vignerons envers qui ils sont restés fidèles, voire amis… au point d’acquérir quelques mille flacons tous les ans !

Quant à leurs quarante années de mariage, elles pourraient se résumer en 18 000 flacons découverts, ouverts avec soin, partagés avec générosité, savourés, analysés et secrètement mémorisés. Cette passion à un coût : elle s’entretient. Chaque accord gastronomique est savamment envisagé, chaque fromage d’un plateau servi trouve sa paire avec un vin, chaque col est minutieusement enregistré dans un tableau recensant de précieuses informations – dont les apogées et les commentaires de dégustation -, et, enfin, après dégustation, chaque étiquette est délicatement retirée de son flacon pour figurer dans un album souvenir.

Bourgogne, Bordeaux, vallée du Rhône, les émotions d’un homme

Bourgogne, Bordeaux, vallée du Rhône… Ces trois régions viticoles renommées sont ici représentées avec des vins aussi bien blancs que rouges, en bouteille ou en magnum, et dans des millésimes oscillant entre 1976 et 2017. Des vins à ouvrir dès aujourd’hui ou à laisser reposer encore quelques années en cave.

Consulter le catalogue en compagnie du vendeur autour d’un fabuleux verre de puligny-montrachet 1er cru Les Caillerets 2001 du domaine de Montille confirme nos soupçons : la Bourgogne est sa terre de prédilection. C’est ici qu’il éprouve les plus grandes émotions olfactives et gustatives. Aussi, les amateurs du raffinement du pinot noir et de la noblesse du chardonnay seront comblés par ces enchères. Meursaults de Pierre Morey, de Coche-Dury et de Jean-Marc Roulot, chambolle-musigny dont le premier cru Les Amoureuses de Georges Roumier, beaunes, volnays et pommards de Michel Lafarge, richebourg de Méo-Camuzet, grands-échézeaux de Georges Noëllat, gevrey-chambertin 1er cru Lavaux Saint-Jacques et clos-vougeot de Denis Mortet, chambertin, dont le Clos de Bèze d’Armand Rousseau sont autant de signatures iconiques complétées de ravissantes caisses de six climats 1er crus du domaine des Comtes Lafon.

Outre la Bourgogne, deux autres régions prestigieuses sont aussi représentées. Bordeaux préserve ici son aura de grand premier avec les grands crus classés Lafite-Rothschild et Mouton-Rothschild dans le premier millésime de notre millénaire : 2000. La vallée du Rhône, elle, dévoile tour à tour la complexité de ses coteaux escarpés avec ses mirifiques côte-rôtie La Turque et La Mouline 1990 de Guigal – des flacons qui lui ont prodigué de grandes sensations – et la beauté des rares château-rayas 1978.

Des flacons aimés

Inutile de tergiverser, notre vendeur place, et de loin, la Bourgogne sur un piédestal. S’il se sépare de certaines signatures, il en a conservé des exemplaires dans sa cave. Parmi elles, quelques coups de cœur qu’il recommande chaudement à l’image du millésime 1999, une année d’exception pour les rouges. A cela s’ajoutent des noms comme les volnays 1er cru Clos du Château des Ducs, un monopole détenu par Lafarge et dont le 2011 se révèle très fin. Rarement représenté sur le marché, Jacques Carillon est aussi à rechercher pour son bienvenue-bâtard-montrachet 2010 et 2011. Autre rareté, le sublime montrachet 1979 du domaine des Comtes Lafon, dernier millésime de René Lafon. Et puis, n’oublions pas, bien sûr, le musigny 2002 de Georges Roumier, les richebourgs d’Anne Gros ainsi que les meursaults 1er cru Les Perrières de Pierre Morey.

Des conditions de garde irréprochables

La passion de notre vendeur et de son épouse croissant au fil des millésimes et au gré de leurs rencontres, le stockage des vins se devait impeccable. 99% d’entre eux provenaient soit des propriétés visitées et d’où ils obtenaient des allocations, soit de cavistes revendeurs. Jusqu’au milieu des années 1980, ceux-ci sommeillaient dans un cellier ainsi que dans un entrepôt spécialisé de la région parisienne, maintenu à une température de 14°C toute l’année. Après cette date, les trésors ont été transférés dans un lieu de stockage professionnel. Depuis, ils reposent à quelques dizaines de mètres de profondeur, à une température atteignant les 10°C et le taux d’hygrométrie, 85%. Voilà pourquoi, le vendeur, qui garde toutes les étiquettes des vins qu’il ouvre et déguste, filme la plupart des flacons.

Amateurs, vous l’aurez compris, ces vins sont le fruit d’un amour fou pour cet univers, pour les hommes qui les façonnent, les mets qui les subliment et les gens qu’ils fascinent. Ce legs aux enchères est donc une ultime transmission de la part de notre vendeur. Prenez-en soin, savourez-les, adorez-les.

Nous vous souhaitons de belles enchères.

01/07/2021 – 12H00 : CP – Autres Régions 1978-2005

01/07/2021 – 12H30 : CP – Côtes de Beaune 1976-2017 – Blanc

01/07/2021 – 13H00 : CP – Côtes de Beaune 1983-2011 – Rouge

01/07/2021 – 13H30 : CP – Côtes de Nuits 1978-2004 – Rouge

01/07/2021 – 14H00 : CP – Côtes de Nuits 2005-2016 – Rouge

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Domaine Ostertag | Quand l’art et le vin cohabitent en Alsace

Arrivé en 2015 au domaine familial, Arthur Ostertag hérite non seulement de la passion de ses parents pour la vigne mais aussi pour l’art, qui guide désormais son travail.

Vieux millesimes iDealwine

Vieux Millésimes | Voyageons dans le temps

Le temps file trop vite ? Evadez-vous jusqu’en 1874 et remontez les siècles pour découvrir les millésimes d’anthologie à l’honneur sur iDealwine.

kvevri

Quand goûterez-vous au vin géorgien ?

Bonne nouvelle pour la Géorgie, son vin gagne en reconnaissance. En effet, la méthode traditionnelle de vinification en « kveri » (sorte d’amphore) figure désormais sur la liste du patrimoine ...