Collection d’un amateur : 750 trésors de bordeaux et des autres régions

Encore une fois, un grand amateur de vin a choisi de faire confiance à iDealwine en lui confiant le soin de revendre une belle partie de sa cave aux enchères. Les 750 lots présentés regorgent de pépites produites aux quatre coins de l’Hexagone, et, font surtout la part belle aux grands crus de Bordeaux. Saurez-vous résister aux millésimes séduisants offerts aux enchères ? Réponse le 21 juin !

La vente de la collection particulière d’un jeune amateur luxembourgeois a remporté un succès mondial le mois dernier. Cette fois-ci c’est au tour d’un amateur parisien de nous confier une – somptueuse – partie de sa cave. Ce passionné de Bordeaux a commencé sa collection il y a près de 30 ans. Pour l’anecdote, c’est sur les conseils de Jean-Pierre Coffe qu’il s’est lancé, dans les grandes heures des foires aux vins, choisissant ses premières bouteilles parmi les réussites de 1988, 1989 et 1990. Il a ensuite poursuivi sa quête en achetant ses grands crus en primeurs, puis en ouvrant sa curiosité à d’autres régions, à l’aide de cavistes parisiens pointus qui lui ont fait découvrir des trésors. Aujourd’hui, il souhaite dégager de la place pour accueillir des millésimes plus récents, ainsi que ses derniers coups de cœurs. Sa sélection de grands crus de Bordeaux et autres noms mondialement recherchés nous a impressionnés. L’une des particularités de ce petit trésor ? Les vins bordelais proposés à la vente, pour l’essentiel achetés en primeur, n’ont quitté les caves des négociants dans lesquels ils étaient stockés que pour rejoindre nos entrepôts en vue de leur mise en vente. Les flacons issus des autres régions ont été précieusement conservés dans des armoires climatisées, ou dans l’antre de La Cave, lieu de stockage idéal pour les grands crus, s’il en est.

Revenons à Bordeaux. Vous le verrez, les vieux millésimes côtoient des plus récents. Pour notre plus grand bonheur, ce grand amateur a amplement craqué pour les merveilleux 2009 et 2010. Entre vins à collectionner, d’autres à boire aujourd’hui et d’autres à laisser encore quelques temps en cave, chacun y trouvera son compte. Les grands noms abondent et nous emmènent sur la rive gauche avec la totalité des premiers crus : les châteaux lafite-rothschild, latour, margaux (1955, 2009 et 2010), mouton-rothschild, et haut-brion. Tous deux en 2010, les châteaux palmer et beychevelle nous font autant rêver que l’incontournable pontet-canet. Sur la rive droite, on fond aussi devant la fine sélection de petrus, de troplong-mondot 2005, d’angélus 2010, de pavie-macquin et de vieux-certan 2009.

La vallée du Rhône n’est pas en reste de jolis noms : en blancs vous trouverez les fleurons de Condrieu. Craquez pour La Doriane 2009 de Guigal ou les deux magnums 2006 de chez Gangloff.

En rouge, le choix entre les cornas d’Auguste Clape et de Thierry Allemand est cornélien. Tournez-vous aussi vers les cuvées de Landonne 1998 et 2005 et de Mouline 2005 signées Guigal ou encore les Terres sombres d’Yves Cuilleron en Côte-Rôtie. D’autres belles signatures de l’appellation telles que Gangloff, Gerin ou Clusel-Roch, ou encore le crozes-hermitage du Clos des Grives font la preuve du choix très sûr de cet amateur.

L’éclectisme de cet amateur s’exprime aussi dans le choix de vins en provenance des autres vignobles, notamment du Languedoc, région que l’amateur arpente régulièrement et où il a notamment découvert avant tout le monde les vins de Marlène Soria, mais aussi Puech Haut, La Négly, Chabanon, Estanilles…. Il a complété ses découvertes avec une belle série de flacons issus de la Grange des Pères et, dans les autres régions, les domaines Marcel Deiss et Albert Mann en Alsace, ou encore le domaine de Trévallon dans les Bouches du Rhône.  Le Clos Rougeard et ses cuvées « Le Bourg », «Le Clos » et « Les Poyeux » font honneur à la Loire, à l’image du pouilly-fumé blanc-fumé 2004 de Dagueneau. Du côté de la Bourgogne, le choix est plus restreint mais tout aussi pointu puisqu’un corton-grand-cru 1990 du domaine Bonneau du Martray côtoie le chablis-grand-cru 2009 du Château Grenouilles. Les amateurs de bulles fines trouveront leur bonheur avec des cuvées prestigieuses millésimées ou des magnums de maisons comme Sélosse, Deutz, Roederer et Bollinger.

Grâce à la qualité et à la renommée de ces 750 lots, cette édition s’annonce prometteuse : l’occasion de prendre le relais de cet amateur qui a patiemment, et amoureusement accumulé un véritable trésor.

Voir les ventes de vin sur iDealwine :

21/06/2017 – 11h00 : Bordeaux 1955-2013 (vente terminée)
21/06/2017 – 11h30 : Autres régions 1969-2012 (vente terminée)

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le saviez-vous ? Comment produit-on un vin doux naturel ?

Mystérieux vins doux naturels qui traversent le temps et les âges sans perdre une once de leur jeunesse et de leur vivacité… Mais quel est donc leur secret ?

La cote iDealwine, comment ça marche ?

Depuis près de dix ans, les têtes chercheuses d'iDealwine enquillent des colonnes Excel à qui mieux-mieux pour répertorier les historiques de prix de toutes les ventes aux enchères en salle ...

Domaine Valentin Zusslin : un nouveau grand d’Alsace !

C’est le domaine qui monte en Alsace ! Depuis quelques années, les amateurs de vins d’Alsace savent qu’on trouve ici ce qui se fait de mieux avec les grands cépages ...