Clos Cibonne, le royaume du tibouren, un cépage typiquement provençal

VueClosCibonne Aux portes de Toulon, au bord de la “grande bleue”, le Clos Cibonne est un superbe domaine qui produit, entre autres, des rosés originaux, à base d’un cépage traditionnel provençal, le tibouren. Des rosés vineux et de caractère, à découvrir absolument !

Le domaine du Clos Cibonne est merveilleusement situé entre Toulon et Hyères, sur la commune du Pradet, tout près du cap de Carqueiranne. Il est adossé au petit massif de collines de la Colle Noire qui dominent les rochers rouges plongeant dans l’azur de la mer Méditerranée.
Le nom du domaine perpétue le patronyme de Jean-Baptiste de Cibon, ancien propriétaire des lieux. A sa mort en 1797, la propriété fut vendue en partie aux ancêtres de la famille Roux qui, depuis plusieurs générations, habite et exploite le domaine.
C’est dans les années 30 que la propriété s’est orientée vers une culture exclusive de la vigne sous l’impulsion d’André Roux qui avait pressenti la vague du « rosé de Provence ». Ce précurseur fit le choix d’un cépage original et peu répandu bien que typiquement provençal, le tibouren. Il procéda à l’arrachage de cinq hectares de vieilles vignes, sauf les quelques très vieux pieds ce cépage, jalousement conservés, et dont de précieux greffons permirent de replanter, petit à petit, tout le domaine. André Roux y ajouta quelques plants de grenache, cinsault et syrah pour avoir droit à l’appellation Côte de Provence.
Aujourd’hui, même si l’on trouve parfois (mais rarement) un peu de tibouren dans d’autres vins provençaux, le Clos Cibonne reste le grand ambassadeur de ce cépage en France et sans doute dans le monde !

 FoudresCosCibonneAlors que le tibouren était il y a bien longtemps uniquement un destiné aux vins rouges, Clos Cibonne s’est donc démarqué en produisant une part très importante de rosés à partir de ce cépage. Un rosé vineux, possédant pour une fois un joli caractère, que de nombreux vacanciers ont pu découvrir dans quelques bons restaurants voisins. Par exemple à L’Oursinado, à quelques centaines de mètres de Clos Cibonne et dont les terrasses abritées de pins parasols qui dominent la mer scintillante face à la presqu’île de Giens, sont tout simplement un des endroits les plus magiques de la côte. Boire un Clos Cibonne “Tibouren” rosé sur une friture de tout petits rougets ou sur des supions simplement sautés à l’huile d’olive face à un tel paysage ne peut qu’engendrer de grands souvenirs…

EtiquettesClosCibonne

Sur un vignoble de 15 hectares, le domaine produit donc essentiellement des vins rosés mais aussi des rouges. Depuis quelques années Clos Cibonne a lancé une gamme “Tendance”, tant en rosé qu’en rouge, qui propose des vins faciles à apprécier, très fruités. La gamme classique comprend deux cuvées en rosé : le Tradition, un quasi pur tibouren élevé en foudre, et la cuvée des Vignettes (du nom de la rade de Toulon toute proche) qui est produit à partir des plus vieilles vignes de tibouren du domaine (plus de 50 ans) et également élevé en foudres.
La gamme classique propose aussi deux vins rouges : une cuvée “Tradition” qui est un assemblage de tibouren (très majoritaire) et de grenache, et la cuvée “Vieilles Souches”, un assemblage des plus vieilles vignes de tibouren, de syrah et de grenache. Cet ensemble de vins allie la plus grande tradition authentiquement provençale à une modernité de bon aloi.

 

Accéder à notre Vente Privée Rosés

4 clos cibonne tibouren

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

En savoir plus sur les ventes privées

 

  • Voir les commentaires (3)

  • Boschman

    je viens de déguster le 2000, c’est juste de la bombe ! Vraiment un très grand vin, fin, délicat, élégant. ça change des syrahs monstrueuses hyper-extraites alourdies par le bois. Un vin comme on en rêve ou presque.

  • PORCHIER Jean-Claude

    On boit du Tibouren du Clos Cibonne dans ma famille depuis des générations. Mon père (qui travaillait aux contributions indirectes) connaissait bien André Roux. Peut-être, il y a trente ou quarante ans, le Clos Cibonne avait-il un côté un peu oxydatif, qui ne plaisait pas aux nouveaux œnologues amateurs de vins plus floraux. En tout cas, c’est une bonne chose qu’on rende justice à André Roux et à ses efforts pour sauver et développer le Tibouren.
    Toutefois, on ne peut pas dire que ce cépage d’exception soit un cépage typiquement provençal : le cépage typique des rosés de Provence, c’est le cinsault.

    • Rédaction iDealwine

      Merci de vos précisions intéressantes. A propos du tibouren, nous nous sommes mal compris. Dire qu’il s’agit d’un cépage typiquement provençal (ce qui est totalement vrai, on n’en trouve pas ailleurs), ne veut pas dire qu’il soit le seul cépage qui donne une typicité provençale à un rosé. Effectivement on trouvera plus souvent du consault que du tibouren dans les rosés élaborés au pays des cigales !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Château Grillet, zoom sur un trésor de la vallée du Rhône

Château Grillet fait partie du club très select des vins dont le nom se confond avec celui de l’appellation tant leur terroir est unique. Privilège qu’il partage, entre autres, avec ...

Romanée-Conti enchères vin iDealwine

Enchères de vin sur iDealwine | Un premier semestre prometteur

Après une année record en 2018, iDealwine poursuit sur sa belle lancée en 2019 avec un premier semestre prometteur. On fait le point.

Dégustation : huit clos, un déjeuner et une échappée belle dans le vignoble français

Le clos, un concept exclusivement bourguignon ? Point du tout ! Tour de France éclectique de huit d’entre eux, réunis le temps d’un déjeuner et de jolies rencontres.