Château Tour Haut-Caussan : une pépite du Médoc

Les connaisseurs ont, de longue date, repéré ce domaine qui produit avec soin et régularité de savoureux médocs, issus de vignes anciennes. Des crus dont le rapport qualité-prix devrait en réconcilier plus d’un avec l’achat de vins de bordeaux !

La propriété a été achetée par la famille Courrian en 1877. Elle était couverte de vignes et, au centre, se trouvait le moulin à vent qui est le symbole du domaine et qui figure sur les étiquettes du vin. L’exploitation s’étend sur 17 hectares qui comprennent deux secteurs bien distincts. Le premier, situé autour du moulin, est constitué d’une superbe butte calcaire plantée majoritairement en merlot (70%), le reste en cabernet-sauvignon. Ce sont des vignes qui ont une moyenne d’âge respectable de 60 ans (ce qui est plutôt rare dans le Bordelais). L’autre secteur est situé sur le plateau de Potensac où les sols sont constitués d’un mélange d’argile, de graves et de calcaire. Le cabernet-sauvignon et le merlot se partagent cette zone pratiquement à parité. La densité de plantation varie légèrement selon les secteurs aux environs de 7000 pieds/ha. Le domaine travaille ses sols, et n’ajoute pas d’engrais depuis plus de vingt ans. Les vendanges sont manuelles (ce qui n’est pas vraiment fréquent par ici…). La vinification est sans artifice et le vin est élevé classiquement en fûts (25% de neufs, le reste se répartissant entre fûts d’un an, de deux ans et de trois ans).

Château Tour Haut-Caussan : ce qu’en dit la presse

Le Rouge & Le Blanc

Depuis 1634, la famille Courrian habite la commune de Blaignan-Médoc et elle détient Tour Haut-Caussan depuis 1877. Cette propriété doit en grande partie sa renommée actuelle à Philippe Courrian qui l’a hissée aux tout premiers rangs des Crus Bourgeois du Médoc. Aujourd’hui, son fils Fabien est le responsable de la vigne et du chai et sa fille Véronique s’occupe de la partie commerciale. Dès que l’on pénètre dans la cour du château, on ressent l’esprit de famille qui règne en ces lieux. Eprit mêlé de sérénité et de gentillesse. A signaler que depuis 1992, la famille Courrian est également propriétaire du Château Cascadais dans les Corbières.

Guide Quarin des Vins de Bordeaux

Voilà le cru de l’appellation Médoc le plus régulier depuis vingt ans que je goûte. Il traverse les générations sans faiblir, grâce au savoir-faire qui se transmet de père en fils. Je bois encore du 1982 avec délice. Les Courrian sont des viticulteurs dans l’âme, et leurs vignes une référence. Travaillées comme il se doit, elles n’obéissent qu’à une seule consigne : le métier fait avec amour. Les vins sont pensés pour être bus à table. Les Courrian se méfient de tout effet lié à une puissance exagérée. Les vins sont délicieux, tendres et présents à la fois. Ils possèdent une belle longévité. Le 2001 est délicieux à boire en ce moment.

Découvrez les vins de Château Tour Haut-Caussan actuellement en vente sur iDealwine

Découvrez la vente en cours dédiée aux vins de Bordeaux

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Château Clarisse : du Bristol à Puisseguin-Saint-Emilion

Avec ses vins savoureux et racés le Château Clarisse est sans conteste l’une des valeurs montantes de la rive droite. ...

Le Domaine du Vieux Télégraphe : une référence

Cette propriété doit son nom à Claude Chappe, inventeur du Télégraphe optique, qui installe en 1792 l’une de ses tours-relais ...

Château Nairac

Château Nairac à Barsac, de l’or fin dans le verre

Château Nairac, second cru classé, a fait évoluer son style au tout début des années 2000 pour produire des vins étonnement fins et aériens pour des vins moelleux. En outre, ...