Château Montrose : des vendanges téléguidées par drone

montrose

Château Montrose vit avec son temps.  Le domaine  a fait survoler ses vignes par un drone équipé d’une caméra infrarouge pour dresser une carte précise de la vigueur de ses ceps… au pied de vigne près !

Les systèmes d’analyse de l’activité chlorophyllienne existent déjà depuis nombreuses années. Des domaines comme Smith Haut-Lafitte se servent déjà depuis longtemps de systèmes satellitaires comme Oenoview par exemple. Il semblerait que ces systèmes ultra-novateurs à leur époque, soient en fait déjà un peu obsolètes !

Château Montrose l’a prouvé avec une cartographie plus précise, moins couteuse, et plus flexible de son vignoble. Inutile d’avoir une belle météo et un satellite qui survole précisément la parcelle pour la cartographier. Comme nous, les drones ont désertés les magasins de jouets pour s’intéresser aux grands crus.

Encore peu exploitées, le vigneron de demain ne pourra sans doute pas se passer de ces technologies tant leurs applications sont multiples et précieuses : travail de taille pendant l’hiver, suivi de la fertilisation au printemps et bien sûr pour les vendanges.

Cette cartographie permet de diviser les parcelles en une infinité de plus petites zones afin d’atteindre la maturité parfaite pour tous les raisins et de les vendanger précisément quand il faut. Ceci permet d’avoir des raisins d’une maturité homogène pour tout une parcelle et donc des vins plus fidèles à cette même parcelle. Cela permet également de repérer immédiatement les pieds qui se mettent en dormance. En effet, la cartographie est si détaillée qu’elle ne repère que les pieds de vignes et ne les confonds pas avec l’herbe, qui ne subit pas de la même manière le stress hydrique.

« Le terroir de Montrose, d’une grande unité, est riche également par la diversité de ses sols. Chacun d’entre eux, par nature, nourrit le végétal de façon singulière. Une étude menée par survol de drone et prises de vues infrarouge du vignoble, a permis de caractériser chaque parcelle et d’en classifier les zones par potentiel. Associée à la dégustation des baies précédant les vendanges, cette connaissance ultra précise du vignoble, au pied près, va permettre d’aller plus loin encore dans le ramassage sur mesure. »

Inutile de préciser que cette technologie ne vient qu’en soutien du travail actuel de vigneron et ne remplacera jamais la dégustation de la baie dans la vigne et l’analyse en laboratoire. Ce qui fait la magie d’un grand cru ce sont aussi ces décisions spontanées, et parfois géniales, du vigneron qui donne l’âme du vin.

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

Achetez les vins de Château Montrose

Achetez des vins de Bordeaux

 

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Vol de raisin : 850 pieds de viognier vendangés en une nuit chez Guigal

Les promesses du millésime 2015

Chablis en partie dévasté par la grêle

Une balade au Château Siran, à Margaux

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Benjamin

    La technologie toujours plus au service de l’homme et de la vigne ! Un gain de temps pour le vigneron, même si rien ne le remplacera jamais. Par contre, cette pratique pourrait amener à de très nombreuses tries…

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

exporations premier pays producteur oiv vin

La France perd son titre de premier producteur mondial de vin

Les derniers chiffres pour l’année 2015 confirment un léger décrochage des producteurs français par rapport à ses voisins méditerranéens. Néanmoins, les signes positifs existent puisque les exportations françaises maintiennent leur ...

La Chine, premier pays consommateur de vin en 2027

Selon les calculs de la Coface (l’assureur crédit export français), la Chine deviendrait le premier marché au monde pour le vin en 2027, devant les États-Unis, la France, l’Italie et ...

côte-rôtie bio condrieu lyonnais

Domaine Clusel-Roch : en Côte-Rôtie, une famille courageuse convertie au bio

Si l’appellation Côte-Rôtie jouit aujourd’hui d’un tel prestige, c’est grâce à ses vignerons et à leur travail antérieur à l’explosion du vignoble. Brigitte Roch et Gilbert Clusel incarnent cette tradition ...