Château Margaux : jamais deux sans trois

Qui ne connaît pas Château Margaux ? Une légende du Médoc qui ne laisse pas indifférents les amateurs asiatiques, comme nous l’indiquions il y a quelques jours… Il a tout pour lui mais il ne s’arrête pas là…Après le grand vin de Château Margaux, son second Pavillon Rouge de Château Margaux, la naissance du troisième est imminente !

Les responsables de Château Margaux évoquaient déjà cette possibilité lors des dégustations second vin de grande qualité, mais aussi d’envisager la création d’une troisième cuvée, plutôt que de vendre en vrac les « jus » non sélectionnés. Le premier millésime de cette nouvelle cuvée (dont on ne connait pas encore le nom), le 2009 donc, ne sera pas vendu en primeurs, uniquement en bouteille lorsqu’il sera disponible.

D’autres « troisièmes vins » existent déjà, commercialisés sous des étiquettes qui pour certaines évoquent directement le grand vin : Latour produit en effet un « Pauillac de Château Latour », par exemple. Pour d’autres domaines, le troisième vin porte un nom bien distinct : au Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, il est commercialisé sous l’étiquette du domaine des Gartieux.


En savoir plus sur Château Margaux

Propriété d’Edouard III d’Angleterre, de la famille d’Albret puis des Montferrand, le domaine conserve une vocation militaire jusqu’en 1802, date à laquelle le marquis de La Clonilla fait raser la forteresse et bâtit la demeure que l’on peut voir aujourd’hui. Jusqu’au début des années 60, les vins étaient souvent excellents, parfois grandioses. A ce titre, le mythique 1900 fait partie des nectars les plus renommés du siècle. Entre 1963 et 1977, la propriété connaît une période difficile, sans investissement, où la qualité du vin s’en ressent. Avec l’arrivée de la famille Mentzelopoulos, et grâce aux talents d’Emile Peynaud, les vins ont retrouvé leur niveau de 1er grand cru classé. 1978 marque le début d’une succession de millésimes grandioses. Le château Margaux possède un vignoble d’un seul tenant, qui repose en grande partie sur un sol graveleux, parfois argileux, comportant une forte proportion de calcaire. Les vins se caractérisent par une robe foncée et des arômes envoûtants et complexes de cassis, cerise et violette. Les millésimes récents bénéficient d’un formidable potentiel de garde. Fait rarissime dans le Médoc, le domaine produit aussi un superbe vin blanc fruité et puissant.

*Lire l’article sur les dégustations Primeurs 2009 à Bordeaux :
https://www.idealwine.net/2010/04/01/primeurs-2009-une-journee-de-degustation-a-bordeaux/

Source : Decanter

Cote iDealwine des derniers millésimes de Château Margaux et de Pavillon Rouge

Vin Cote iDealwine(mars 2011) Vin Cote iDealwine(mars 2011)
Châteaux Margaux 2005 682 Pavillon rouge 2005 140,42 €
Châteaux Margaux 2004 245 Pavillon rouge 2004 118 €
Châteaux Margaux 2003 539 Pavillon rouge 2003 123,50 €
Châteaux Margaux 2002 200 Pavillon rouge 2002 110 €
Châteaux Margaux 2001 244 Pavillon rouge 2001 123 €
Châteaux Margaux 2000 758 Pavillon rouge 2000 138 €
Châteaux Margaux 1999 226 Pavillon rouge 1999 121 €
Châteaux Margaux 1998 270 Pavillon rouge 1998 137 €
Châteaux Margaux 1997 166 Pavillon rouge 1997 144 €
Châteaux Margaux 1996 548 Pavillon rouge 1996 132 €
Châteaux Margaux 1995 338 Pavillon rouge 1995 122 €

Recherchez la cote des vins du château Margaux et du Médoc.
Consultez la liste des vins de Bordeaux en vente actuellement.

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • guilhem

    Un rapide résumé de ce chateau juste incroyable

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

VinsClairsChampagne

Dégustation des vins clairs 2012 : le champagne sans les bulles !

Non, les raisins champenois ne produisent pas des jus qui pétillent dès le départ. Avant de faire du champagne, il faut donc faire du vin. Un vin tranquille qui est ...

Michel Chapoutier élu président d’Inter-Rhône pour les trois prochaines années

Michel Chapoutier, propriétaire de la maison du même nom, succède à Christian Paly, à la tête de l’organisation en charge du développement économique de la filière viticole de la Vallée ...

Petrus

Pleins feux sur Petrus, le mythe de Pomerol

Petrus est certainement le vin le plus célèbre au monde. Pourtant, sa renommée est très récente puisqu’elle ne débute qu’en 1945 voire même, au début des années 1970 avec l’arrivée ...