Château Latour poursuit avec son 2003 sa stratégie de vente en direct de millésimes prêts à boire

latourChâteau Latour, grand vin bordelais par excellence, ne l’est plus que par le goût. Commercialement, la stratégie du Château s’éloigne de plus en plus de celle de ses semblables. Après avoir cessé de continuer de participer au système des primeurs, le domaine met sur le marché quelques vieux millésimes … dans des quantités parfois considérables !

Château Latour, qui ne fait désormais plus rien comme tous ses pairs en matière commerciale, a décidé de proposer à la vente des millésimes à maturité. On parle actuellement d’un millier de caisses du millésime 2003 pour le grand vin, et d’environ 3000 caisses de Forts de Latour 2008 (d’après le site Decanter.com) qui devraient faire partie de cette mise en vente qui devrait intervenir… pendant les primeurs 2015 ! Le château, qui teste déjà depuis quelques temps la mise en vente de millésimes conservés quelques années sur dans les caves du domaine, continue donc à explorer ce type de vente et ses retombées.

Cette pratique n’est pas totalement inhabituelle, les domaines étant amenés à placer sur le marché, via la Place de Bordeaux, des lots de vins de millésimes plus anciens que le tout dernier, en fonction des stocks disponibles. Toujours est-il qu’après l’annonce du retrait de Robert Parker (qui ne viendra pas goûter les vins en personne cette année), cette mise en marché sonne comme une nouvelle provocation envers le système de la vente en primeur, système qui n’a jamais été autant critiqué. De nombreux producteurs et négociants reprochent en effet à Latour de se désolidariser du système commercial (rentable) mis en place. L’avantage avancé par château Latour pour justifier sa position consiste à garder le contrôle de la qualité des vins depuis la vigne jusqu’au consommateur. Une stratégie qui consiste à en assurer le suivi… et aussi toute la marge qui en émane…

Vu du consommateur, et à condition que les prix exigés par Latour ne soient pas déconnectés du marché (et donc de la cote iDealwine J), cette stratégie présente des avantages. Comme chacun sait, les vins de Bordeaux gagnent à être dégustés (au moins) quelques années après leur mise en bouteille. La possibilité de trouver plus de vieux millésimes sur le marché est donc une bonne chose, tout le monde n’ayant pas forcément, surtout en ville, une cave capable de conserver des vins pendant 15 ans dans de bonnes conditions. C’est bien ce que Latour a l’intention de faire pour ses clients, puisque WineSpectator indiquait en 2012 qu’à terme, le grand vin attendrait 10 à 12 ans avant d’être commercialisé… On espère pour les gérants du domaine qu’ils ont prévu un peu d’espace pour stocker les vins…

D’ici là, pour trouver des vins de Château Latour arrivés à maturité, on ne saurait trop vous recommander de jeter un œil sur les ventes d’iDealwine ;-). Et on ne parle pas seulement du caniculaire 2003, millésime très à part à Bordeaux, mais bien de nombreux millésimes à portée d’enchères… ou d’alerte, pour ceux qui ne seraient pas proposés à la vente dans l’immédiat.

Retrouvez les cotes du Forts de Latour :

latour fds

Retrouvez les vins du Château Latour en vente sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Programmez une alerte sur un vin

En savoir plus sur les Primeurs de Bordeaux

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Fin de règne à Bordeaux : Robert Parker ne notera pas les primeurs 2014 !

Primeurs 2013 : la baisse des prix consentie par certains châteaux est-elle suffisante ?

Primeurs : Château Latour crée l’évènement

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Pujo

    Il me semble que Latour a prévu suffisamment d’espace pour le stockage de leur vin, au vu de leurs travaux pharaoniques… 😉

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Les indices WineDex® iDealwine en hausse de 7% depuis début 2015

Les indices WineDex®iDealwine se sont appréciés de 0,81% en mai, portant à plus de 7% la progression depuis le début de l’année 2015.

Vignes Languedoc

Le Languedoc, ce « diamant brut »

Le Languedoc est en émoi depuis quelques jours : Jeb Dunnuck, un des successeurs de Robert Parker, vient de publier son ...

Le Château du Taillan, une histoire de femmes

Il faut désormais parler de cru bourgeois exceptionnel pour le Château du Taillan, une propriété familiale depuis 1896 située dans le Haut-Médoc, aujourd’hui gérée par cinq sœurs passionnées.