Château d’Yquem | Succès de notre concours Instagram

Durant les 15 derniers jours (du 22/05 au 5/06), nous vous proposions de gagner sur les réseaux sociaux le plus grand vin liquoreux au monde, Château Yquem 1994, un flacon âgé d’un quart de siècle ! Après Sassicaia l’hiver dernier, iDealwine vous proposait un concours toujours plus incroyable avec cette bouteille. Retour sur un concours qui a déchaîné les passions.

Les règles étaient simples, suivre notre compte Instagram @idelawine_official, liker la publication et identifier deux personnes de votre choix. Vous doubliez vos chances de gagner lorsque vous repartagiez le post dans votre story ! Ainsi vous avez été près de 6500 à liker notre publication, presque 420 à commenter et près de 200 à partager. Alors face à tant d’enthousiasme nous prévoyons évidemment de renouveler l’expérience bientôt. Stay tuned !

L’heureux gagnant est donc @danielemuccigrosso, un italien qui a l’air ravi d’après ses multiples stories suivant l’annonce de la grande nouvelle ! Jugez vous-même !

 

Retour sur le Château d’Yquem, seul premier cru classé de Sauternes

Considéré comme le plus grand vin blanc liquoreux au monde, seul premier cru supérieur classé en 1855, un vin de légende, à la persistance infinie.

Ce vin merveilleux déploie des arômes de pêche, d’ananas, de noix de coco, de muscade et de cannelle, soutenus par les nuances de pain grillé, de caramel et de vanille provenant du chêne neuf. D’une richesse et d’une concentration hors du commun, les vins d’Yquem ont un potentiel de garde extraordinaire. « Guitry disait qu’après du Mozart le silence qui succédait était encore du Mozart. Après une gorgée d’Yquem, les instants qui suivent sont toujours d’Yquem. » (Frédéric Dard).

Considéré comme le plus grand vin blanc au monde, le château d’Yquem, situé sur une petite colline, bénéficie d’un micro-climat et d’un terroir exceptionnels. Le vignoble, qui ne compte pas moins de 150 parcelles de sols différentes, est choyé tout au long de l’année : chaque pied de vigne reçoit en moyenne 50 soins par an. La sélection se montre particulièrement rigoureuse à Yquem : on dit souvent qu’un cep de vigne ne produit qu’un verre de vin. Les vendanges sont effectuées en quatre passages minimum (sept en 1997 !) afin de récolter les raisins à parfaite maturité, atteints de la pourriture noble.

A noter, le domaine produit également un vin blanc sec, Y d’Yquem, à partir des raisins non atteints du botrytis cinerea.

Certaines années, l’intégralité de la récolte est déclassée (pas de production d’Yquem en 1910, 1915, 1930, 1951, 1952, 1964, 1972, 1974, 1992 et 2012). Le vin est élevé jusqu’à 42 mois en fûts neufs.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Robert G. Wilmers Haut-Bailly

Disparition de Robert G. Wilmers, propriétaire du Château Haut-Bailly

Le propriétaire du château Haut-Bailly, cru classé de Graves, est décédé samedi 16 décembre, chez lui, à New York. L'ensemble du monde du vin salue la mémoire de cet homme ...

Margaux 2015, Rousseau ou Charles Joguet : que faut-il vendre en ce moment sur iDealwine ?

Une analyse des vins qui ont fait vibrer les amateurs en mai sur la plateforme d’enchères d’iDealwine.

Recette de la semaine : omble-chevalier meunière

Une recette classique de poisson, façon meunière, au goût délicat et en plus très facile ! On aime bien ce joli nom d’omble-chevalier, mais vous pouvez le remplacer par une ...