Champagne et soirée aux chandelles à Vaux le vicomte

champagne au bar à Champagne Henriot, feu d’artifice. Revivez l’ambiance Grand Siècle !

A partir de vingt-heures, deux mille bougies sont allumées à l’intérieur du château et dans les jardins, sur fond de musique (classique). Allongé dans un transat ou au restaurant Les Charmilles, face au château, profitez du cadre idyllique. Terminez la soirée avec une coupe (ou plusieurs, on ne va pas lésiner) de champagne Henriot, dans le bar à champagne éphémère de la marque.

Situé près de Melun, à 50 km de Paris, Vaux le Vicomte est un château du XVIIe siècle construit pour Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV. Les meilleurs artistes de l’époque furent appelés pour construire le palais : l’architecte Louis Le Vau, le peintre Charles Le Brun, le paysagiste André Le Nôtre et le maître maçon (franc) Michel Villedo. Louis XIV les avait d’ailleurs déjà réunis une première fois pour édifier le château de Vincennes.

Tous les samedis du 7 mai au 8 octobre. Feu d’artifice les 1er et 3e samedis du mois vers 22h30. Plein tarif 17 €, tarif réduit 15 €, gratuit pour les enfants âgés de moins de 6 ans (mais est-ce bien de leur âge ?). Dîner aux Charmilles à partir de 28 €, coupe de champagne 10 €.

 

VauxEn savoir plus sur la maison Henriot

Implantée en Champagne depuis le 16e siècle, la famille Henriot a bâti l’une des plus belles marques de Champagne. En 1808, Apolline Henriot, veuve de Nicolas Simon Henriot, fonde officiellement la Maison Henriot et entreprend de commercialiser ses vins sous le nom de Veuve Henriot Aîné. Le succès est vite au rendez-vous et le Champagne Henriot est apprécié des Grandes Cours, dont celle du Prince de Hollande. En 1851, Ernest Henriot, le petit-fils d’Apolline, créé avec son beau-frère Charles Camille Heidsieck la marque éponyme. En 1875, ils se séparent et chacun continue à gérer sa propre marque de son côté.

À la fin du 19e siècle, le vignoble Henriot est considérable : il se répartit sur les plus grands crus de la Côte des Blancs de la Vallée de la Marne et de la Montagne de Reims. Mais le phylloxera puis la Grande Guerre détruisent le vignoble. En 1926, Étienne Henriot reprend la direction et débute une politique d’achats pour reconstituer le domaine. À sa mort en 1957, c’est son fils Joseph qui reprend les rênes ; en parallèle, il devient Président de Charles Heidsieck et de Veuve Clicquot Ponsardin.

Henriot cultive un style bien particulier, avec pour « late-motive » le perfectionnisme : les vins sont élevés longtemps sur lattes, et seuls les meilleurs vins des meilleurs crus entrent dans les cuvées. Parallèlement, Champagne Henriot s’approvisionne auprès de vignerons implantés sur les meilleurs terroirs de la Champagne : Verzy, Verzenay, Avenay, Mareuil, Mailly pour les crus de Pinot Noir, Chouilly, Oger, Avize, Mesnil, Vertus, Cramant pour les chardonnays.

Laurent Fresnet, le Chef de cave, perpétue avec brio le « goût » Henriot : des vins fins, précis et très purs, à dominante Chardonnay, de grands vins d’apéritif. Henriot a en effet assis sa réputation sur ses cuvées de Chardonnay, fleurons de la Maison et régulièrement classées parmi les meilleures. Sa réputation n’est donc plus à faire !

Recherchez la cote d’un vin de Champagne

Consultez les ventes de Champagne en cours

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

WineDex

Les indices WineDex® d’iDealwine en légère hausse en octobre dans un marché des enchères de vin particulièrement actif

L’indice WineDex 100 d’iDealwine, qui couvre les grands vins de bordeaux, de Bourgogne et de la vallée du Rhône est resté relativement stable en octobre (+0,18%), en comparaison avec le ...

champagne

Champagne : volumes de vente en baisse en 2013

Pour la deuxième année consécutive, le volume de ventes de champagne devrait diminuer en 2013. Après un recul de 4.4% l’an dernier, les ventes devraient baisser d’environ 3% cette année, ...

Liquoreux : après la pluie le beau temps ?

L’année 2014 marquerait-elle un tournant pour les liquoreux du Bordelais ? Les bons résultats de l’année écoulée laissent entrevoir des jours meilleurs pour ces vins qui espéraient depuis plusieurs années ...