Ce que pense Jancis Robinson du millésime 2011 en Côte de Beaune et Côte de Nuits

Jancis Robinson

Les rouges 2011 de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune vont bientôt commencer à faire leur apparition sur le marché mais après un millésime 2010 très réussi, qu’attendre du millésime 2011 ? La célèbre dégustatrice britannique confie ses premières impressions…

 

Les vins de la Côte de Nuits n’ont pas toujours besoin d’être gardés pendant de longues années au fond des caves. Ces vins délicieux peuvent être dégustées jeunes. D’ailleurs, Jacques-Frédéric Mugnier, producteur incontournable, notamment pour ses formidables bouteilles de Chambolle-Musigny, confirme que, même si les grands vins sont faits pour durer, leur qualité intrinsèque n’a le plus souvent rien à voir avec leur potentiel de vieillissement : « Je préfère les bons vins aux grands vins » s’amuse-t-il même à dire. Un avis bien partagé par Jancis Robinson, notamment sur le millésime 2011.

Les 2011 de la Côte de Nuits sont en effet des vins très équilibrés mais sans tannins ou concentration marqués. Ce sont des vins qu’on pourra apprécier jeunes, un peu comme les 2007. Toutefois, bien que le lien entre les millésimes 2007 et 2011 ait souvent été souligné, les dégustations de Jancis Robinson ne révèlent pas d’autres points communs que la période des vendanges, assez précoces. Les vins sont agréablement tendus, fruités et délicats, les terroirs s’expriment vraiment.

Du côté de la Côte de Beaune, les résultats sont plus inégaux. On peut sans doute même parler d’un millésime de vignerons. En effet, Jancis Robinson nous explique que les amateurs de vins fins de Bourgogne seront gâtés par les domaines prestigieux de la Côte de Beaune, qui, comme leurs collègues de la Côte de Nuits, ont produit des vins délicats et fruités, tandis que, dans le même temps, on dénombre pas mal de vins plus faibles chez les vignerons qui n’auront pas pris le parti d’un tri sélectif au moment des vendanges. Mais la quasi totalité des cuvées des grands noms de Beaune est au niveau attendu pour ce millésime.

Ainsi, 2011 promet de ravir les nombreux amateurs un peu pressés d’ouvrir leurs belles bouteilles, à condition de bien sélectionner les domaines, notamment en Côte de Beaune.

 

Pour lire les articles (en anglais) de Jancis Robinson :

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

 

Consultez les ventes de vin de Bourgogne sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

En savoir plus sur les vins de Bourgogne

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Claude C

    2011 un millésime pouvant être bu tôt, mais une année ou les prix n’ont pas baissés !!!!!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Consommation de vin, e-commerce : les derniers chiffres

Découvrez les dernières tendances du marché du vin : consommation d’ici 2022, développement du e-commerce... on vous résume l'étude IWSR présentée à Vinexpo.

Etude prospective sur la consommation mondiale de vin : ce qu’il faut retenir

A l'occasion du salon Vinexpo qui se tiendra du 18 au 21 juin, le cabinet IWSR (International Wine and Spirit Research) a sorti une étude prospective à 5 ans sur ...

Domaine des Croix : la petite perle bourguignonne

Les vins du domaine des Croix, adulés (à juste titre) par la critique aux Etats-Unis, sont aujourd’hui presque impossible à trouver en France. Un nombre extrêmement restreint de cavistes en ...