appellations domaines

Château Palmer, un symbole d&#039élégance à Margaux

Le vignoble de Palmer, auquel le Général Palmer donne son nom sous la Restauration en 1814, était connu, et apprécié de Louis XV, déjà, sous le nom de château de Gasq. Le nouveau propriétaire en fait activement la promotion auprès de la haute société britannique, et les Anglais demeurent encore aujourd’hui de fervents amateurs de ce vin. Le Général Palmer mène grand train … jusqu’à sa faillite, qui le contraint à vendre son domaine en 1843. Les frères Pereire, propriétaires de 1853 au début des années 1930, construisent l’actuel château, orné de quatre…

Continuer la lectureChâteau Palmer, un symbole d&#039élégance à Margaux

Grands crus : les sept pépites de Vosne- Romanée

Marqués par la richesse, la finesse, la complexité et l'harmonie, les Vosne-Romanée symbolisent par-dessus tout l'élégance. Ce petit village proche de Vougeot se distingue par une concentration hors norme de vins de légende : pas moins de sept grands crus sont rattachés à la commune ! Romanée Saint-Vivant, la plus vaste parcelle des six grands crus de Vosne-Romanée porte le nom des moines de Saint-Vivant, monastère fondé au début du X° siècle à proximité de Nuits Saint-Georges. Les arômes particuliers de girofle, de cannelle et de fruits noirs se dégagent de ce vin…

Continuer la lectureGrands crus : les sept pépites de Vosne- Romanée

Hermitage : à la découverte d’un vin historique

Le passé historique de l'Hermitage est riche. Les Romains appréciaient déjà ces vins sous le nom de "vins de Vienne" (avec ceux de Côte-Rôtie) ; puis ils prirent le nom de "vins du coteau de Saint-Christophe", en raison de la présence d'une chapelle dédiée au saint. Il semble que c'est au XVIIème siècle que le nom d'Hermitage apparut, en souvenir du chevalier Henri Gaspard de Sterimberg qui, au retour des croisades et las de guerroyer, aurait vécu en ermite au XIII° siècle sur cette colline cédée par Anne de Castille, reine d'Espagne. Il y aurait…

Continuer la lectureHermitage : à la découverte d’un vin historique

Les noms de Montrachet, Chevalier, Criots et Bâtard-Montrachet :

Connaissez vous l’origine des noms de ces trois parcelles de Grand Cru ? L’histoire (ou la légende ?) veut que le châtelain de Montrachet, au temps des Croisades, en l’absence de son fils (parti en Terre Sainte) ait tué le temps en allant rendre visite aux jeunes filles du pays, qu’il retrouvait au «Clos des Pucelles». Un enfant naquit quelques mois plus tard. Le Duc de Bourgogne, alors tout puissant, décréta que le Seigneur serait nommé Montrachet l’aîné, son fils parti en Croisade Chevalier Montrachet, et enfin, le dernier-né, Bâtard Montrachet. A l’annonce…

Continuer la lectureLes noms de Montrachet, Chevalier, Criots et Bâtard-Montrachet :

Vins italiens : à la découverte du vignoble transalpin

Un air de vacances souffle sur iDealwine, lorsqu'il s'agit de mettre le cap sur la Toscane, le Piemont et le Frioul, au Nord Est de l’Italie. Décryptage. Pour découvrir les vins rouges, rendez-vous Ca’Rome (Ca' est une abréviation de Casa) dans le Piemont. La propriété de Romano Marengo ressemble plus à une maison familiale confortable qu'à une entreprise vinicole. Les vignes et les vins sont traités, avec une volonté d'excellence propre au caractère du propriétaires des lieux. On peut découvrir deux vins de ce domaine, produits dans les appellations Barolo et Barbaresco. A découvrir également, une…

Continuer la lectureVins italiens : à la découverte du vignoble transalpin

Louis Latour : la grande tradition du négoce bourguignon

Viticulteurs depuis le 17ème siècle, la famille Latour se trouve aujourd'hui à la tête d'un domaine de 50 hectares (125 acres), sans équivalent, puisqu'il constitue la plus grande surface de grands crus en Côte d'Or avec un total de 28,63 hectares (71,58 acres). Les vignobles, qui vont du Chambertin, au Nord, au Chevalier Montrachet, au sud, sont plantés exclusivement avec les deux grands cépages bourguignons: le Pinot noir et le Chardonnay. Tous les raisins originaires des vignes du domaine sont vinifiés dans la très belle cuverie de Corton Grancey à Aloxe-Corton. La maison…

Continuer la lectureLouis Latour : la grande tradition du négoce bourguignon

Château Margaux : renaissance d’une étoile

Propriété d'Edouard III d'Angleterre, de la famille d'Albret puis des Montferrand, le domaine conserve une vocation militaire jusqu'en 1802, date à laquelle le marquis de La Clonilla fait raser la forteresse et bâtit la demeure que l’on peut voir aujourd’hui. Jusqu’au début des années 60, les vins de Château Margaux étaient souvent excellents, parfois grandioses. A ce titre, le mythique 1900 fait partie des nectars les plus renommés du siècle. Entre 1963 et 1977, la propriété connaît une période difficile, sans investissement, où la qualité du vin s'en ressent. Avec l'arrivée de la…

Continuer la lectureChâteau Margaux : renaissance d’une étoile

Château d’Armailhac : l’empreinte de la saga Rothschild

L’histoire du Château d’Armailhac, et surtout l’évolution de son étiquette doit beaucoup à celle des propriétaires successifs du domaine. Dès la fin du XVII° siècle, les registres signalent la présence de la famille d’Armailhacq sur ce terroir situé au Nord de la commune de Pauillac. Classé 5ème cru en 1855, le domaine qui couvre alors 70 hectares devient propriété du Comte Adrien de Ferrand (gendre de Madame Darmailhacq) en 1878. En 1931 est créée la Société Anonyme du domaine de Mouton d’Armailhacq, dont Philippe de Rothschild devient d’abord actionnaire minoritaire, avant de racheter…

Continuer la lectureChâteau d’Armailhac : l’empreinte de la saga Rothschild

Haut Brion : l’éternel Premier

Le prestigieux Château Haut-Brion semble occuper systématiquement la plus haute marche sur le podium, tous palamrès confondus. Implanté sur un domaine constitué à partir de 1553 par Jean de Pontac, Haut-Brion fut le 1er cru du bordelais de l’histoire à porter le nom de son domaine, à une époque où la plupart des vins étaient vendus anonymement. Il est le premier château à mettre en pratique des techniques de vinifications devenues incontournables comme le soutirage ou le vieillissement en fût de chêne. En 1855, la propriété accède au rang de premier grand cru…

Continuer la lectureHaut Brion : l’éternel Premier