Buvez, twittez ! Le nouveau concept de dégustation de TweetAWine

TweetAWine.com permet aux internautes d’étancher leur soif de connaissances viniques en partageant via Twitter leurs notes de dégustation. Malin.

Franck Merloz n’en est pas à son coup d’essai. Cet informaticien savoyard, qui s’est fait le palais à coup de roussette, d’altesse et de mondeuse, blogue déjà sur In-Roussette-We-Trust (www.irwt.fr). Cet adepte des cépages rares a ainsi commencé à mettre les pieds dans le web en 2000, pour arriver à la création de www.vinofera.com, une bourse de marché du plant de vignes destinés aux pépiniéristes viticoles. La petite affaire tourne rondement depuis, mais cela ne suffisait pas.

En juin 2010, www.tweetawine.com est créé en version bêta, revu et corrigé en juillet dernier. Le concept est simple : partager avec la communauté des geeks ses découvertes en matière de vin, en réunissant sur le site toutes leurs notes et commentaires de dégustation.

Comment est né TweetAWine ?

L’idée est née il y a un an et demi. Je trouvais dommage de laisser filer dans la nature toutes les notes de dégustation de Twitter. J’ai donc décidé de les centraliser sur ce site, en établissant un système de classement. Depuis, on a introduit un concours entre les dégustateurs, en partenariat avec iDealwine, destiné à récompenser les plus assidus.

Que gagne-t-on ?

Des bons de réduction de 8 à 20 €, valables sur une commande chez iDealwine.

Comment le site fonctionne-t-il ?

C’est très simple : dès qu’une personne goûte un vin, elle peut – sans créer de compte sur TweetAWine, ce qui est assez pratique – le noter et envoyer sa note et son commentaire, soit via Twitter directement, soit sur le site lui-même, soit sur un SmartPhone, via une Url. Dans la pratique, chaque note de dégustation vaut un point et chaque vin peut être affecté à trois « badges » (par exemple, si je goûte un Beaune Premier Cru, un badge Beaune, un badge Bourgogne et un autre France). Ce système permet d’attribuer des points en favorisant les nouveaux entrants et ceux qui dégustent des vins assez variés. Et bien sûr, le profil de chaque dégustateur apparaît, de sorte que l’on peut se faire une petite idée de ses compétences.

Combien de passionnés sont fédérés dans cette communauté ?

Pour le moment nous comptons 120 utilisateurs avec cinq cent visiteurs uniques par mois et environ trois cents cinquante notes de dégustation mensuelles.

Quels sont les développements prochains ? Y aura-t-il des services payants ?

Nous sommes en train de constituer la société, avec Nicolas, qui s’occupe de toute la partie technique du site, et un investisseur passionné de vins qui s’occupe de la partie recherche de capitaux et nous finance en partie pour le moment. Une appli iPhone est d’ailleurs prévue pour décembre. Nous avons aussi débuté la commercialisation du site la semaine dernière ; il s’agit d’espaces publicitaires dédiés à des annonceurs, qui peuvent sponsoriser un badge ou bien disposer d’une page personnalisée, avec photos, vidéos, services etc.

Avec tout cela, as-tu encore le temps de déguster ?

Oui oui, plus que jamais ! Je profite de mes vacances pour voyager et me balader dans le vignoble. Et puis je commande aussi du vin sur Internet, pour découvrir. En particulier sur iDealwine pour les vieux millésimes.

www.tweetawine.com

Suivez iDealwine sur Twitter

En savoir plus sur la dégustation

Consultez la rubrique d’accords mets et vins

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Pierre Ammeloot

    Un service qui a de l’avenir ! Géré par des passionnés, bravo et bonne continuation.

    Pierre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Dégustation primeurs 2014 à Bordeaux : parenthèse magique à Pontet-Canet

Dans son périple bordelais lors de la semaine des primeurs, l’équipe d’iDealwine a eu droit à une parenthèse magique à ...

candidature champagne unesco

Nouvelle candidature de la Champagne au patrimoine mondial de l’Unesco

Après deux échecs en 2009 et 2012, la région Champagne pose une nouvelle fois sa candidature pour l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le domaine des Rois Mages, l’étoile filante de la Côte chalonnaise

Ce domaine figure parmi nos très récentes découvertes. Un joli coup de cœur partagé par l’équipe, pour des vins qui font des étincelles en côte Chalonnaise. Des étincelles oui, mais à ...