Bordeaux : les Crus Bourgeois redéfinissent leur cahier des charges

l'allianceL’Alliance des Crus Bourgeois s’est réunie en assemblée générale fin février au Château Clément-Pichon afin de trancher sur le projet de cahier des charges qui servira de base à la qualification en « Cru Bourgeois ».

Bonne nouvelle, le projet a été approuvé à 90% par les membres de l’éminent quorum.
C’est donc le début de la fin de l’imbroglio juridico-bordelais qui prévalait jusque-là.
Petit rappel des faits : en 2003, le premier classement officiel des Crus Bourgeois du Médoc est homologué, consacrant 247 crus classés en trois catégories (Cru Bourgois, Cru Bourgois Supérieur et Cru Bourgois Exceptionnel) ; en 2004, 77 châteaux non classés obtiennent du Tribunal Administratif de Bordeaux l’annulation individuelle de l’arrêté de classement. Cette décision juridique confirme le classement des 247 Crus Bourgeois et impose un réexamen aux 77 châteaux par un jury exempt des propriétaires de Crus Bourgeois.
Nouveau rebondissement en 2007 : suite à la procédure en appel des 77 châteaux, le Commissaire du Gouvernement se prononce en faveur de l’annulation intégrale du classement des Crus Bourgeois 2003. Le motif de la partialité du jury est invoqué. La mention de « Crus Bourgeois » est bel et bien supprimée. Tollé général dans le landerneau viticole et branle-bas de combat immédiat.
Aujourd’hui, le projet de l’Alliance marque une étape décisive dans la marche vers le classement. Elle en a d’ailleurs profité pour jeter les bases d’un nouveau positionnement plus qualitatif, résolument haut de gamme. Le premier millésime concerné sera le 2007, mis sur le marché en 2009. Un examen annuel sanctionnera les candidats.

Bordeaux Supérieurs : du nouveau également …

Une proposition pour le moins iconoclaste circule actuellement dans les milieux « bien informés »… L’appellation Bordeaux Supérieur pourrait changer de nom pour devenir Bordeaux Premier Cru. Encore au stade de projet, cette proposition du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur a été lancée dans le cadre des nouvelles procédures d’agrément, effectives en juillet prochain. Les détracteurs pointent du doigt une confusion évidente avec les Crus Classés. L’INAO doit encore se pencher sur la question et approuver ou non l’idée. Un nouvel épisode dans la guerre des classifications bordelaises. A suivre donc

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Les vins grecs au sommet de leur forme

Puisqu’on entend énormément parler de la Grèce ces temps-ci, on aimerait alimenter les discussions avec une note plus joyeuse, en vous parlant de ses vins … Les Grecs peuvent en ...

Vins d’Espagne : zoom sur la famille Alvarez, propriétaire de Vega Sicilia, Alion, Pintia…

Le nom d’Alvarez, mais aussi et surtout celui de Vega Sicilié sont réputés auprès des amateurs du monde entier. Les Alvarez appartiennent au club très sélect Primium Familiae Vini, qui ...

Clos-Saint-Denis Arlaud

Domaine Arlaud : le bourguignon à l’ascension infinie

  Même au cœur de la Bourgogne, une des régions française les plus anciennes et traditionnelles du vin, certains n’ont ...