Bordeaux, Bourgogne, Rhône, Loire ou Champagne : abondance de belles enchères le 21 septembre

rougeard

 

La vente qui s’est achevée en ligne sur iDealwine le 21 septembre a été le théâtre de belles enchères dans toutes les grandes régions viticoles françaises. Derrière ces beaux résultats, une demande mondiale qui ne faiblit pas pour les grands vins rares et matures, 40% des lots ayant été acquis par des amateurs situés hors de France.

Toutes les régions viticoles françaises font preuve d’une belle attractivité lors des ventes aux enchères. A Bordeaux, où les millésimes tels que 2009 et 2010 se réajustent actuellement à la baisse, tant en bouteille qu’en magnum (-5% pour Lafite et Haut Brion), les années matures continuent à susciter un réel engouement. Le millésime 1990 est particulièrement recherché, notamment pour château-margaux (768€, +16%).
L’Asie, particulièrement active dans cette vente, se montre toujours très demandeuse de grands crus en provenance de Bourgogne, qu’il s’agisse du chambertin du domaine Leroy (1560€ pour le 1997) ou le richebourg du domaine de la Romanée Conti (1260€ en 2007). Les domaines Rousseau, Mugnier et Roumier sont tout aussi prisés, de même que la Romanée, tant des enchérisseurs de Hong Kong que des Japonais ou des résidents Taïwanais, et en côte de Beaune c’est le pommard Clos des Epeneaux du domaine des Comtes Armand qui voit ses cours grimper dans les millésimes 1989 (146€, +11%) et 1990 (124€, +3%).

Les grandes cuvées issues de la vallée du Rhône remportent elles aussi de beaux succès aux enchères : le châteauneuf de Château Rayas occupe la toute première place en termes de performances, qu’il s’agisse de la cuvée de rouge (+31% pour le 2003 à 402€) ou celle de blanc (+74% pour le 2006 à 240€). Pas de répit non plus pour l’hermitage La Chapelle de la maison Jaboulet dans l’un de ses millésimes les plus emblématiques : le 1990 s’échange 1140€ dans le format magnum.

En Champagne la maison Taittinger est particulièrement à l’honneur, avec des prix en hausse constante depuis plusieurs mois sur la cuvée Comtes de Champagne (le 1996 atteint 294€, +35%). De beaux succès aussi sont à noter pour la maison Selosse (Blanc de blancs Extra-Brut 1999 : 432€, +15%).

Dans la vallée de la Loire, les vins du Clos Rougeard, présents dans cette vente en magnum – et c’est rare -, se sont sans surprise hissés au sommet du palmarès des enchères sur les vins de cette région. La cuvée les Poyeux a ainsi atteint, tant pour le 2002 que le 2003, 660€ le magnum. La cuvée Le Bourg n’était pas en reste, adjugée respectivement 420€ (+11%) et 408€ (+22%) dans les millésimes 2001 et 2002. On note aussi la progression incessante du Sancerre Clos de la Néore du domaine Edmond Vatan : dans le millésime 2014 il atteint 132€.

Retrouvez les résultats les plus marquants de cette vente dans les rapports d’enchère complets des dernières ventes.

Vendre son vin avec iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Demandez une estimation de vos vins (gratuite)

Consultez les ventes de vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Un point sur les tendances estivales du marché des enchères de vin

Belles enchères : domaines Noëllat et Clair-Daü en Côte de Nuits, des flacons collectors

Belles enchères sur les millésimes matures des grands domaines bourguignons

Enchères : 3 000 lots et une superbe sélection du domaine Lafarge

Belles enchères : franc succès pour les grandes signatures du Rhône

Belles enchères : une intégrale des cuvées du domaine Dagueneau fait la Une

Belles enchères sur le millésime « anniversaire » 1966, les champagnes prestigieux et de vieux yquems

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

grands cru roussillon sud ouest vins

Le Languedoc, un vignoble en plein essor

Alors que la vente en achat direct Languedoc-Roussillon/Sud-Ouest est ouverte jusqu’à lundi prochain, iDealwine vous propose un petit point sur le vignoble languedocien. Quel passé, quel présent, quel futur pour ...

winedex-logo-blog janvier 2014

Les indices WineDex®iDealwine débutent l’année 2014 dans le vert

En hausse de 3,41% à fin janvier, les indices WineDex® iDealwine débutent l’année 2014 sur une note positive. Une progression qui doit toutefois beaucoup l’entrée dans l’indice des vins issus ...

La sélection du mois d’Astrid Ghestem, chargée du service clientèle d’iDealwine

Et c'est encore une champenoise de l'équipe iDealwine que nous interviewons ce mois-ci pour nous parler de son histoire avec le vin, de ses coups de cœur et découvertes. En ...