Bonne table : Arrêt obligatoire à la gare gourmande de Labarde, dans le Médoc !

gare-gourmande

La « Gare Gourmande », un restaurant installé les locaux d’une ancienne gare, a ouvert au mois d’août dernier, sous l’impulsion du propriétaire du château Siran, Edouard Miailhe.

La Gare Gourmande est en passe de devenir une pause incontournable à programmer lors de votre prochain séjour dans le Médoc. Cette adresse gastronomique réjouira le palais de tous les amateurs de grands crus de Bordeaux.

Edouard Miailhe, bon vivant, passionné de bonne cuisine et propriétaire du Château Siran sur l’appellation Margaux, a fait l’acquisition des locaux désaffectés de l’ancienne gare de Labarde, au sud de l’appellation Margaux. Il souhaitait créer une nouvelle adresse de restauration et d’épicerie fine faisant la part belle à la gastronomie typiquement française. Mission accomplie de haute main !

Le comptoir d’épicerie fine offre des produits de la région, et fait aussi honneur aux produits originaux de certaines autres régions.

gare-gourmande-2Côté table, les menus (compris entre 20 et 40 euros), ont été concoctés par le jeune chef Olivier Rosa, épaulé par sa femme Sophie. Dans l’ambiance chaleureuse d’une table d’hôte très conviviale, la Gare Gourmande offre la possibilité – et c’est assez rare pour être souligné – d’apporter son ou ses vins sans aucun droit de bouchon. Une belle initiative qui permettra aux amoureux du vin qui visitent les grands châteaux du Médoc, de déguster leurs derniers achats au cours de dîners ou de déjeuners gastronomes.

Un exemple de menu ?

Risotto de homard à la truffe noire

cuissot de porcelet aux cèpes pomme de terre anna

tartelette de saint nectaire au fenouil

financier aux amandes et nectarines rôtie au miel de Provence.

Vous pourrez accompagner le risotto de homard d’un pessac-léognan, tel que le Château Carbonnieux blanc. Le cuissot de porcelet se mariera à merveille avec un margaux du château Siran, au hasard :-). Vous aurez de toutes façons tout intérêt à suivre les conseils du chef en matière d’accords mets et vins.

En savoir plus sur Château Siran, à Margaux

Aujourd’hui conseillé par Denis Dubourdieu, œnologue phare du bordelais, Siran fait figure d’incontournable dans la galaxie des margaux. Propriété de la famille Miailhe, courtier en vins, depuis le milieu du 19e siècle, Siran a auparavant appartenu aux grands-parents de Toulouse-Lautrec. La 5e génération, représentée depuis 2007 par Édouard Miailhe, est aux commandes actuellement et assure la direction du domaine.  A noter : les bouteilles ont, jusqu’à la transmission de flambeau à Edouard Miailhe, été illustrée par l’œuvre originale d’un artiste.

Petit (25 ha) mais jouissant d’un magnifique terroir, le vignoble de Siran repose sur des sols de graves et de galets ; particularité du cru : une grande proportion de petit verdot (jusqu’à 15% sur certains millésimes) entre chaque année dans l’assemblage. Couleur et longueur en bouche plus soutenues résultent de ce cépage. Travaillé très classiquement, Siran l’est autant dans les vignes que dans les chais.

Les vins de Siran sont puissants et développent des arômes intenses de fruits rouges et noirs. Un élevage de 15 mois en fûts de chêne confère au vin une structure tannique imposante qui le rend apte à un long vieillissement. Lors de la révision du classement des crus bourgeois, intervenue en 2003, Siran avait accédé au titre envié de Cru Bourgeois Exceptionnel. Une distinction qui n’a plus cours aujourd’hui en raison de la remise en cause de ce classement, mais qui témoigne de la qualité de ce cru emblématique de l’élégance des vins de Margaux.

A lire également :

La renaissance des Crus Bourgeois Exceptionnels

Voir tous les articles du Blog sur les bonnes tables

Découvrez les vins du château Siran en vente actuellement.

Voir les vins de Bordeaux en vente actuellement

Recherchez la cote d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (2)

  • Rédaction iDealwine

    Une précision : Edouard Miailhe, du château Siran, est propriétaire des murs, Oliver Rosa et son épouse Sophie exploitent le restaurant et ont supervisé les 10 mois de travaux nécessaires à la rénovation du lieu.

    • Dumas Martin

      Une précision : Edouard Miailhe, du chateau Siran est toujours propriétaire des murs. Le restaurant à changé de propriétaire depuis le 5 juin 2012 et Martin Dumas à lui même fini les travaux sans aucun partenariat financier avec quelconque chateau contrairement aux prédécesseurs .

      Nous sommes donc chez nous!

      A très vite

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

A vos agendas : 10e édition du Grand Tasting les 4 et 5 décembre 2015

Le Grand Tasting organisé par Bettane et Desseauve est incontestablement LE rendez-vous des amateurs de vin, considéré par beaucoup comme le plus beau salon dédié au vin, à ne manquer ...

bureau BIVB 2

Claude Chevalier et Louis-Fabrice Latour élus à la tête du Bureau Interprofessionnel des vins de Bourgogne

Michel Baldassini et Pierre-Henry Gagey ont passé la main à deux nouveaux présidents du BIVB. Ces présidents, qui ont déjà une grande expérience de la vie interprofessionnelle, vont devoir faire ...

hemicycle-senat

Le Sénat reconnaît officiellement le vin comme « patrimoine » français

On vous l’avait annoncé, c’est maintenant officiel : le vin vient d’être déclaré par le Sénat « patrimoine culturel, gastronomique et paysager » de la France. C’est là une avancée ...