Bientôt deux Grands Crus à Pommard ?

Pommard en Bourgogne vient de demander à l’Institut National des Appellations d’Origine (INAO) de promouvoir les premiers crus Clos des Epenots et Rugiens en grands crus. Une revendication qui sera étudiée en commission avant un verdict final en 2012…

En 1936, lors de la naissance de l’appellation, la priorité consistait avant tout à exclure les crus qui ne méritaient pas l’appellation Pommard plutôt qu’à établir une hiérarchie entre les vins. C’est pour cela qu’aucun territoire de Pommard n’avait obtenu la mention de Grand Cru. Les deux parcelles des Rugiens et du Clos des Epenots avaient été  érigées en premiers crus.

Cette classification semble être remise en question aujourd’hui et notamment par le Président de l’Union des viticulteurs de Corton. Et il n’est pas le seul ! Depuis avril dernier, des spécialistes en viticulture et en géographie préparent, en collaboration avec les viticulteurs de la région, un rapport d’étude destiné à justifier le classement en grand cru de ces deux parcelles.

Ce dossier devrait faire référence à la hiérarchie établie au 19ème siècle par le Docteur Jules Lavalle. Auteur de l’ouvrage Histoire et Statistique de la Vigne des Grands Vins de la Côte d’Or (publié en 1855), il leur avait en effet attribué un bien meilleur rang que celui acté en 1936. Les prix actuels élevés que l’on rencontre sur les vins de ces deux appellations ne viendront pas contredire la démarche d’Aubert Lefas. Son dossier devrait être déposé d’ici la fin de l’année.

Rappel sur l’appellation Pommard

Bienvenue au royaume des nectars éternels ! Réputée, en effet, pour produire des vins au potentiel de vieillissement inégalable, l’AOC Pommard compte 313 hectares, dont 125 classés en Premiers Crus. Parmi ces derniers, qui sont au nombre de 28, le Clos des Epeneaux peut se prévaloir d’être – avec les Rugiens – l’un des deux plus beaux terroirs de l’appellation.

Pommard partage avec Chablis le privilège de figurer parmi les appellations bourguignonnes les plus renommées à l’étranger. Particulièrement appréciés de Victor Hugo, les vins de Pommard sont issus de sols argilo-calcaires ferrugineux, qui produisent un cru charpenté, tannique, aux arômes multiples évoquant le cassis, la prune, le poivre et le cuir. Disposant d’une très bonne aptitude au vieillissement, ce vin très ferme est, à coup sûr, l’un des plus solides des crus de Bourgogne.

 

Voir les

Consultez les ventes de vin de Bourgogne sur iDealwine

En savoir plus sur les vins de Bourgogne

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Décryptage : les crus classés des Côtes de Provence

Avant 1955, les Côtes de Provence n’étaient que des VDQS (vins délimités de qualité supérieure) ; ils ne deviendront des ...

Pleins feux sur la Maison Delas Frères

Depuis dix ans, la Maison Delas Frères ne cesse d'étonner et d'engranger les succès. L'équipe mise en place en 1996, avec à sa tête Fabrice Rosset (Champagne Deutz) et Jacques ...

Champagne Pol Roger

Pol Roger, l’excellence des champagnes de garde, depuis 1849

D'une régularité exemplaire, les champagnes Pol Roger se distinguent par leur vinosité, leur profondeur et leur rondeur, ils sont souvent longuement vieillis dans les caves de la maison et peuvent ...