Belles enchères sur le Clos de Tart, les vins de Côte-Rôtie et grandes cuvées de Champagne

Les enchères qui se sont achevées en ligne sur iDealwine ont été marquées par la présence active des acheteurs étrangers. Ceux-ci, qui ont acquis près de 50% des lots vendus, enchérissaient du monde entier (30 pays représentés). Au final, de beaux résultats en Côte de Nuits, bien sûr, mais aussi et surtout dans la vallée du Rhône et en Champagne.

hgtfd

Même si les prix restent dans l’ensemble stables à Bordeaux, on note le regain d’intérêt manifesté par les acheteurs asiatiques pour des vins tels que Lafite Rothschild, Haut Brion, La Mission Haut Brion, Palmer ou encore Léoville Las Cases. Le succès ne se dément pas pour les vins de Château Pontet Canet : l’intérêt suscité par la conversion du domaine aux pratiques de la bio-dynamie se traduit par une hausse des cours sur les millésimes plus anciens, tels que le 2000 (+12% à 94€).

La Bourgogne s’affiche quant à elle toujours dans le vert, avec de beaux résultats pour les vins de la Côte de Nuits, notamment dans le millésime 2010 (1170€ pour un Vosne-Romanée Cros Parantoux du domaine Emmanuel Rouget). Le Clos de Tart enregistre aussi de belles enchères : +37% pour le 2010 à 328€, +8% pour le 2009 à 284€, +17% pour le 2002 à 246€. Une conséquence logique de l’augmentation du prix des vins à la sortie du domaine. En Bourgogne aussi, les acheteurs des plus belles bouteilles sont majoritairement étrangers, asiatiques pour la plupart (Hong Kong, Singapour) mais aussi européen (Royaume Uni, Allemagne, Italie).

Dans la vallée du Rhône, les belles cuvées de Côte-Rôtie et de Châteauneuf du Pape, généralement vendues à l’unité, ont été plébiscitées par les amateurs français, américains… et encore une fois asiatiques. En Côte-Rôtie, les rares apparitions de la cuvée Côte Brune du domaine (aujourd’hui disparu) Marius Gentaz-Dervieux enflamment systématiquement les enchères : une bouteille millésimée 1991 s’est ainsi envolée à 1080€. Les vins du domaine Jamet continuent à faire recette, qu’il s’agisse de la cuvée classique ou également de la cuvée Côte Brune, vendue 314€ dans le millésime 1998. On note aussi le retour, sur le devant de la scène, du célèbre trio de la maison Guigal : La Turque, La Mouline et La Landonne s’adjugent à des niveaux de cours en très nette hausse. Beau succès aussi des vins de l’appellation Hermitage, ceux de la maison Chapoutier (560€ pour un Ermitage Le Pavillon 2010 en magnum), du fameux millésime 1990 de l’Hermitage La Chapelle 1990 (420€) ou de l’Hermitage signé Jean-Louis Chave (426€ dans le millésime 1990). Au sud, à Châteauneuf, deux domaines se distinguent : Château Rayas, sans surprise, et le domaine Henri Bonneau, dont la cuvée Réserve des Célestins se vend 240€ (+46%) dans le millésime 1999.

Champagne Krug, Selosse et Bollinger

Les grandes cuvées de Champagne ont été particulièrement entourées durant la vente du 28 janvier. Très présentes au catalogue, les cuvées de la maison Krug ont même suscité de belles batailles d’enchères. Le Clos du Mesnil 1988 inscrit une hausse de 71% de sa cote, à 1380€, et dans le millésime 1981 ce même vin se vend 1212€ (+239% sur la cote iDealwine !). Le prix de la Grande Cuvée varie de 128 à 220€. Le Brut Vintage 1995, atteint jusqu’à 312€ (+49%). On notera aussi le résultat de 1920€ enregistré sur le coffret Collection Lieux-dits de la maison Selosse (6 bouteilles des différents climats), un lot acquis par un amateur américain. Beau succès, aussi, de la cuvée RD de la maison Bollinger : 252€ dans le millésime 1982 (+58%) et 216€ (+26%) en 1988. Dans les autres régions, le fameux Vouvray Goutte d’Or 1990 de chez Foreau atteint 452€, tandis qu’une bouteille de la fameuse Petite Sibérie d’Hervé Bizeul au Clos des Fées se vend 210€ dans le millésime 2001.

Consultez les derniers résultats de ventes aux enchères on-line de grands vins, ainsi que les plus belles enchères relevées lors de la vente du 28 février 2015

Consultez les indices iDealwine

En savoir plus sur l’investissement dans le vin

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Belle enchère : envolée des prix en Côte-Rôtie sur les vins du domaine Jamet

Belles enchères sur Mouton Rothschild, La Romanée Conti, Méo-Camuzet lors de la vente du 11 février 2015

Selosse, Krug et la Grange des Pères au top lors des enchères on-line du 28 janvier 2015

+4,23% : Les indices iDealwine débutent l’année 2015 dans le vert

Palmarès 2014 des vins les plus chers vendus aux enchères sur iDealwine

Le palmarès par région des ventes aux enchères iDealwine en 2014

Enchères mondialisées pour les Bordeaux 1990, les flacons d’Henri Jayer et les vins du domaine Roumier

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vente en salle : 400 lots, millésimes de rêve à Bordeaux

En vedette, de grandes bouteilles aux millésimes de rêve nous offrent un exemple éloquent de ce que Bordeaux produit de mieux. Au programme également, quelques producteurs des autres régions viticoles ...

Une belle découverte en Languedoc : le domaine de la Terrasse d’Elise

Voici une petite pépite découverte dans le Languedoc, un domaine très prometteur à notre humble avis, « une adresse confidentielle et indispensable, prisée des amateurs avertis comme des meilleurs sommeliers ...

Vinexpo iDealwine

Retour sur l’édition 2014 de Vinexpo Hong Kong

Du 27 au 29 mai 2014, Hong Kong n’avait qu’un mot à la bouche : Vinexpo. Pour tous les professionnels du vin, c’est un évènement incontournable.