Beaujolais, Mâconnais, Chalonnais | Vins d’avenir

Vous connaissez bien la Côte de Beaune et la Côte de Nuits, vignobles si réputés de Bourgogne pour leurs chardonnays et pinots noirs, les « plus grands vins du monde » selon certains… Mais avez-vous déjà regardé en direction du sud, encore au-delà de la ville de Chagny ? Bienvenue en Côte Chalonnaise, puis dans le Mâconnais et enfin dans le Beaujolais, trois vignobles qui concentrent les regards des amateurs pointus, en quête d’une Bourgogne encore abordable. En quelques mots : des chardonnays, pinots noirs et gamays d’avenir ! Cette vente dédiée à ces trois vignobles vous propose justement d’en découvrir les stars, solidement établies, et les étoiles montantes : Lapierre, Delienne, Vignes du Maynes, Valette, Joblot

9,50€. C’est le premier prix des vins qu’offre cette jolie vente, pour vous prouver que « oui », dans ces magnifiques régions, les prix des bouteilles sont encore abordables, ce qui n’enlève absolument pas à la qualité des différents crus. Un peu plus de 300 cuvées vous sont proposées pour re-découvrir les vins de ces trois vignobles, et pour achever de convaincre les derniers indécis sur l’immense potentiel des vins du Beaujolais, du Mâconnais, et de la Côte Chalonnaise. Des vins blancs, rosés ou rouges – le Beaujolais à lui-seul, est presque composé à 100% de vins rouges, quelques exceptions intéressantes existent pourtant, citons par exemple le chardonnay de Mee Godard, un blanc séduisant à marier avec une côte de veau, ou bien les superbes cuvées du domaine des Terres Dorées.

Si vous nous suivez un peu, vous savez sans doute que chez iDealwine, nous sommes de sincères amateurs des vins du Beaujolais. On y trouve tous notre compte, entre les vins de copains – qui ne remet pas en compte leur très belle qualité, attention – gourmands, friands et gouleyants ou bien des vins de gastronomie et de garde, plus denses et structurés. Nous avons comme toujours sélectionné pour vous les meilleurs domaines, travaillant avec exigence, qu’il s’agisse de vignobles cultivés en bio ou en biodynamie, de vins nature, ou sans label, mais selon des méthodes respectueuses de l’environnement. Nous nous sommes donc démenés pour retrouver certaines de vos références préférées qui manquaient depuis peu à l’appel en raison de leur succès… Le célèbre domaine Foillard revient avec des références que vous avez l’habitude de côtoyer : Eponym’ ou Fleurie 2017, Athanor 2015 ; et de nouvelles cuvées telles que Morgon Côte du Py ou Morgon Corcelette 2018. Si vous n’avez pas encore goûté les pépites de la nouvelle génération de chez Foillard, c’est le moment : Alex Foillard vous propose un brouilly dans son millésime 2017. « Réassort de Marc Delienne ! » Je répète : « Réassort de Marc Delienne ! ». Ce drôle de personnage, nous avons eu la chance de passer le voir il y a quelques semaines lors de notre tour dans le Beaujolaisrécit à retrouver sur notre blog-. Arrivé en 2015 à Fleurie pour y faire du vin, il est aujourd’hui pour nous une des figures incontournables de la région et n’a pas encore dit son dernier mot aux grands terroirs français. Ne manquez pas Abbaye Road en 2015 ou 2018, ainsi que la délicieuse cuvée Greta Carbo dans son millésime 2016. Bienvenue également au millésime 2019 du domaine Desvignes que nous avons eu l’honneur de déguster dans la magnifique cave voûtée du XVIIème siècle du domaine lors de notre escapade beaujolaise.

C’est également lors de ce périple de trois jours que nous avons pu rencontrer un domaine que nous vous proposons désormais à la vente : le château des Bachelards. Sa propriétaire, Alexandra de Vazeilles, est tombée amoureuse du terroir de Fleurie et des vins de gamay qui y sont produits. En 2014, elle achète alors ce château, ancienne abbaye bénédictine – avec l’ambition d’y faire de grands vins. Dès 2015, l’exploitation passe à la biodynamie. Les vignes sont palissées, ce qui n’est pas tellement la tradition dans le Beaujolais, l’élevage dure deux ans, l’objectif étant de tailler ses vins pour la garde. Découvrez donc ce domaine à travers ses millésimes 2014, 2016 et 2017 dans les appellations Saint-Amour, Moulin-à-Vent ou encore Fleurie Le Clos, un clos de sept hectares au pied du château.

En Bourgogne, nous ne le dirons jamais assez : le Mâconnais et la Côte Chalonnaise recèlent de trésors à prix très doux. Mais chuttttt ! Il ne faudrait pas que cela change ! Dans le Mâconnais, les Bret Brothers et leur domaine de la Soufrandière sont une valeur sûre, ils nous enchantent à chaque fois que nous les dégustons, millésime après millésime. C’est le millésime 2018 que nous avons la joie de vous présenter, pour des cuvées de haut niveau : un pouilly-vinzelles Les Quarts ou mâcon-vinzelles Le Clos de Grand-Père. Dans un style assez différent, les vins du domaine Valette se distinguent par leurs élevages très longs et leur grand potentiel de garde : c’est le 2007, 2011 ou 2015 que nous vous proposons à la vente. Tous ces vins offrent de superbes blancs de gastronomie, amples, frais et onctueux, particulièrement à l’aise avec les poissons et volailles en sauce. Surprise également, le domaine des Vignes du Mayne revient avec sa cuvée Mâcon Cruzille Aragonite que vous aviez littéralement asséchée ! Êtes-vous plutôt 2017 ou 2018 ? Et ce n’est pas tout… Les domaines Rijckaert et Ferret sont aussi de retour avec certaines de leurs meilleures cuvées…

En Côte Chalonnaise, nous vous avons sélectionné le plus beau domaine de Bouzeron – vous savez, cette commune qui a la particularité de n’être plantée que dans le cépage aligoté – : A & P de Villaine – le domaine d’Aubert de Villaine et de son épouse Pamela, qui, lorsqu’il n’officie pas à la Romanée-Conti, réussit comme personne l’aligoté, et produit également de très jolies cuvées dans les appellations Rully et Côte Chalonnaise. C’est la Digoine ou les Clous que nous avons réunis pour vous, dans les millésimes 2015 ou 2018. A Mercurey, nous vous recommandons le château de Chamirey, conduit avec tant de talent par la famille Devillard : de délicieux mercureys blancs comme rouges, le Clos des Ruelles, En Pierrelet… A Givry, nous vous conseillons de vous orienter vers le domaine Ragot qui a toujours de très belles sélections dans le Guide des meilleurs vins à petit prix de La RVF.

 

 

Je découvre les vins du Beaujolais

Je passe par le Mâconnais

Les belles découvertes de la Côte Chalonnaise

Vendre mes vins

Tous nos vins en vente

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Succès aux enchères des chablis matures signés Raveneau

Lors des dernières enchères, certains vins ont encore confirmé leur statut de star des ventes (Raveneau et Roumier en tête), d'autres émergent, à suivre.

Repas de fin d’année : le guide des accords entre mets et vins d’exception

Saumon fumé, foie gras, dinde et ... truffe : les repas familiaux ou entre amis de la dernière semaine de l’année mettent en avant des produits que l’on consomme spécifiquement ...

NOUVEAU : repérez en un clic les vins bio sur iDealwine

Il y a encore du nouveau sur le site iDealwine - on ne le dira jamais assez, mais ce n’est pas pour rien que l’on a reçu le prix de ...