Baromètre 2020 | Le palmarès des vins du Languedoc-Roussillon

Caverne d’Ali Baba pour tout amateur qui souhaite chiner des vins encore abordables, le Languedoc-Roussillon est une région qui promet théoriquement des prix sages. Mais ça, c’est sans compter l’attrait magnétique qu’exerce le domaine de la Grange des Pères depuis quelques années sur des collectionneurs de plus en plus nombreux. En 2019, la production de Laurent Vaillé a embrassé le succès avec, non seulement, de nombreuses bagarres d’enchères sur ses vins – et particulièrement ses rares flacons de blanc – quel que soit le millésime, mais, surtout, l’adjudication stratosphérique du premier millésime produit en rouge, le 1992, vendu 5 219€ en décembre dernier. Un record notable qui le hisse au sommet de notre TOP 20 des lots les plus chers et de notre TOP 20 des flacons les plus chers de la région, succès d’autant plus mérité que cette bouteille surplombe une foule de grands formats.

UN TOP 20 DES LOTS LES PLUS CHERS DOMINÉ PAR LA GRANGE DES PÈRES

Le TOP 20 des lots s’ouvre sur une série de millésimes anciens du fameux domaine languedocien. Les premières productions de Laurent Vaillé, en 1992 bien sûr, mais aussi en 1993 et en 1994 ont toutes dépassé le seuil des 1000€ la bouteille. Les vins de la Grange des Pères monopolisent presque d’ailleurs ce TOP 20 des lots, occupant 15 des 20 places du palmarès. A noter, la présence de blancs, proposés pour certains, rareté des raretés, en magnum (2014 : 675€, 2009 : 511€, 2015 : 503€).

Seuls deux autres signatures seulement figurent dans le TOP 20 des lots les plus chers : le domaine Gauby avec trois lots de sa fameuse cuvée Muntada (dans les millésimes 2014, 2008 et 2007) et le Clos des Fées, représenté par deux lots de la fameuse Petite Sibérie.

FLORAISON DE NOUVEAUTÉS DANS LE TOP 20 FLACONS

Au sein du TOP 20 des flacons les plus chers, qui ne retient qu’un seul vin d’un même domaine, afin de permettre d’afficher le panel le plus vaste possible de vignerons… sans grande surprise, la star régionale que représente la Grange des Pères est talonnée par deux emblèmes roussillonnais : La Petite Sibérie 2008 du Clos des Fées (en double-magnum) et un 1998 du Mas Daumas Gassac (en mathusalem). Des distinctions qui récompensent le travail acharné de deux hommes. D’une part, celui d’Hervé Bizeul qui a relevé le pari audacieux de signer un grand cru sur ses terres acquises en 1997, et, d’autre part, celui de feu Aimé Guibert de lutter contre le géant américain Mondavi pour préserver l’identité du terroir d’Aniane.

D’autres visages bien connus rejoignent ce classement des flacons les mieux vendus en 2019 sur la plateforme d’iDealwine. Outre Gauby et le Clos des Fées, des signatures déjà bien présentes l’année dernière confirment leur position, à commencer par le domaine de Montcalmès en Terrasses du Larzac. Ce n’est pas un hasard si son double-magnum millésimé 2012 s’inscrit en 4ème position de notre palmarès, à 467€. L’an dernier, un magnum 2010 s’était vendu 182€. Cette star en devenir est talonnée par une autre étoile, en coteaux du Languedoc : le château de la Négly, avec sa rare cuvée La Porte du Ciel, dont un magnum 2009 s’est vendu 201€. Parmi les autres signatures reconnues, on retrouve dans le TOP 20 les domaines du Mas Jullien, du Clos Marie, ce dernier confirmant l’ascension progressive des vins du Pic-Saint-Loup, recherchés pour leur attaque franche, leur fruit intense et leurs tanins croquants, ou encore le fameux domaine Peyre-Rose.

Le Languedoc-Roussillon est décidément une cité d’or pour les conquistadors du vin en quête de crus de belle facture et encore accessibles. Nous observons donc une formidable ruée vers les grands formats ainsi qu’une recrudescence de nouveaux domaines. Ainsi, le Languedoc-Roussillon est une véritable terre promise pour les vignerons qui, depuis quelques années, entendent valoriser le magnifique terroir qu’ils détiennent entre les mains en sortant les vignes familiales des caves coopératives et en adoptant un bon sens paysan grâce à des cultures saines, certifiées biologiques et biodynamiques, ou non, et pour certains, nature.

A cet égard, le domaine Léon Barral à Faugères, avec un magnum de la cuvée Jadis 1996 adjugé 111€, mérite toutes les attentions.. Dans la catégorie « nature », citons aussi Le Casot de Mailloles, petit vignoble de 4 hectares à Collioure, qui produit dans les trois couleurs environ 5000 bouteilles par an que les amateurs s’arrachent aux quatre coins de la planète, à commencer par un … rosé non millésimé, Canta Mañana, acquis pour 106€ en magnum par un amateur de Singapour.

Arrêtons-nous aussi sur le domaine Saint-Sylvestre, un nom qui vous est certainement inconnu et, pourtant, son propriétaire Vincent Guizard est l’ancien associé de Frédéric Pourtalié (du domaine de Montcalmès).

De son côté, Ludovic Engelvin (Les Vieux Ronsard 2015 en magnum : 83€) a fait ses premiers pas à 20 ans auprès de Didier Dagueneau avant de revenir dans son sud natal et de créer son petit domaine de 6 hectares où vie des sols, réintégration de la culture ovine et traitements à base de tisanes s’imposent à ses yeux.

Enfin, dans le même registre, n’omettons pas de citer le Roc d’Anglade (1 magnum 2013, 74€) dont le vigneron Rémy Pédréno, à l’écoute du végétal, s’affranchit des cahiers des charges régionaux et ne signe que des vins de pays recherchés pour leur profil longiligne et tendu vers la fraîcheur. Notons ainsi que les amateurs font, pour la plupart, fi des appellations. Loin de désirer à tout prix des grands crus classés ou des AOC prestigieuses, ils ne boudent certainement pas ni les IGP, qui sont ici légion, ni les vins de France, tels que la cuvée Les Brunes 2013 du domaine familial Les Creisses qui cultive ses vignes selon des principes bio… sans toutefois détenir la certification.

TOP 20 DES DOMAINES : PRIME AUX SIGNATURES ÉTABLIES

Si l’on considère le classement des domaines les plus vendus aux enchères (établi selon le niveau de ventes générées sur la plateforme d’enchères d’iDealwine), le TOP 20 est, une fois de plus, largement dominé par le domaine de La Grange des Pères, avec près de 1000 flacons échangés en 2019. Une position dominante qui n’est pas près d’être entamée par l’avalanche de prix records enregistrés en fin d’année.

Le succès des vins de Laurent Vaillé aux enchères tire vers le haut le prix moyen des flacons vendus : celui-ci atteint 73€ en moyenne, et retombe à 41€ si l’on exclue cette star du Languedoc.

Les prix moyens les plus élevés sont enregistrés au sein des domaines du Clos des Fées (boosté par les prix de sa cuvée d’exception, la Petite Sibérie) et Peyre Rose, une signature mondialement recherchée.

Notons qu’une petite rareté se glisse discrètement dans notre Top Domaines : le Prieuré Saint-Jean de Bébian. Remonté des abîmes l’an dernier, il connaît un joli succès puisque ce bien appartenant aux anciens propriétaires de La Revue du vin de France (Chantal Lecouty et Claude Lebrun) n’est plus.

Pour ce classement des propriétés les plus recherchées, nous avons fait le choix d’isoler la production de Vins doux naturels. Ceux-ci font désormais l’objet d’un classement à part.

 

Retrouvez nos vins du Languedoc-Roussillon ici

Investir dans le vin vous intéresse ? Renseignez-vous ici !

Retrouver les autres articles du blog sur le baromètre :

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

tendance de marché vin consommation mondiale

Combien coûte une bouteille de vin aux quatre coins du monde ?

Où en est la consommation mondiale de vin ? Quel est le prix moyen d’une bouteille à travers la planète ? Quelles sont les nationalités qui consomment le plus en ...

Achat direct : plus de 1 000 vins à maturité, de 1874 à 2005

On ne vous le dira jamais assez, il n'y a que chez iDealwine que vous pouvez trouver vos vins favoris dans des millésimes prêts à boire, qui ne nécessitent pas ...

Retour sur la masterclass vins étrangers chez 228 Litres, Laura dévoile le récit de sa soirée

Laura de l’équipe vendeurs a eu la chance de participer à cette masterclass. Elle revient sur cette soirée inoubliable, ses coups de cœur…