Baisse des ventes de vins de Bordeaux en 2014

tricoloreLes ventes de vins de Bordeaux accusent une baisse notable pour l’année 2014 : 8% en volume et 13% en valeur. Cela tient principalement à un repli de l’export (baisse de 9% en volume et 17% en valeur), principalement du marché chinois, conjugué à une légère baisse des ventes domestiques ainsi qu’à une faible récolte en 2013.

La diminution des ventes de bordeaux en 2014 n’est pas négligeable, même si elle était prévisible du fait de la mauvaise récolte de 2013 (inférieure de près d’un tiers par rapport à la moyenne). Cependant, il faut rappeler que cette baisse se base sur deux années précédentes qui étaient exceptionnelles pour le marché des vins de Bordeaux, notamment du fait de la commercialisation des superbes millésimes 2009 et 2010, avec un chiffre d’affaire total de 4,2 milliards d’euros (contre 3,74 pour 2014).

Cette baisse des résultats s’explique principalement par la diminution des ventes à l’export. En effet, toutes régions confondues, les exportations de bordeaux sont en baisse de 9% en volume et 17% en valeur. L’Union Européenne qui représente 45% des exportations, accuse une diminution de 8% en volume et 23% en valeur, de même, le reste du monde est en baisse de 11% en volume pour 13% en valeur. Hors Union Européenne, il faut souligner le net recul du marché chinois, première destination des exportations de vins de Bordeaux avec un chiffre d’affaires de 221 millions d’euros, en baisse de 19% en volume et 21% en valeur. Hong Kong qui importe surtout des grands vins de Bordeaux pour une valeur presque égale à celle des importations chinoises (214 millions d’euros de chiffre d’affaires) chute également de 11% en valeur (malgré une augmentation de 3% en volume). Ce repli du marché chinois s’explique notamment par la politique anti-corruption mise en place par le gouvernement chinois depuis près de deux ans (supprimant la coutume des cadeaux d’affaires, où les vins et spiritueux étaient fortement concernés). Ce recul apparaissait presque inévitable suite à sa croissance exponentielle de ces dernières années, comme le confirme Bernard Farges, président du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB), « Le marché chinois, qui a une progression incroyable depuis 2005, devait reculer« .

Les moins bons résultats des bordeaux en 2014 s’expliquent aussi par une légère contraction des ventes françaises en grandes et moyennes surfaces  (6% en volume et 2% en valeur), mais aussi par la concurrence toujours accrue des vins du Nouveau Monde.

Malgré tout, les bordeaux gardent leur première place dans les exportations française de vins, en réalisant 39% du volume et 49% de la valeur de ces dernières.

Si l’année 2015 se présente également comme une année où le marché des vins de Bordeaux sera en berne – car les impacts de la petite récolte de 2013 seront toujours présents -, un certain nombre d’indicateurs sont nettement plus positifs comme la bonne récolte 2014 et la stabilité des prix.

 

Les flacons de vins de Bordeaux en vente sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Bordeaux : recul des ventes en 2013

La Chine reste le premier marché d’exportation des vins de Bordeaux

Vins de Bordeaux : les exportations en hausse

Vins et spiritueux français à l’export : une forte croissance en valeur mais pas en volume

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

BORDEAUX : TOP 20 des vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2018)

Le palmarès des grands crus les plus chers de Bordeaux en 2018 fait la part belle aux vins rares. Rares car anciens, ou issus de productions confidentielles.

Lafite Rothschild, Musigny, Cornas et les vins du Jura à l’honneur lors des enchères du 11 janvier

Sur la plateforme d’iDealwine, à peine la trêve de Noël achevée, les enchères ont repris de plus belles. Lors de la vente du 11 janvier près de 2000 lots ont ...

botrytis

Vol de raisins dans le Bordelais

Cette année, à cause des aléas climatiques, les raisins se font rares dans le bordelais. Si rares que le Château ...