Augmentation attendue du prix du Champagne

dans les prochaines semaines.

Interrogée sur le problème d’une possible augmentation du prix des champagnes à l’occasion du lancement à Londres de la cuvée millésimée de « Femme de Champagne », Carol Duval-Leroy (présidente de la maison qui porte son nom) a parlé de « suicide collectif. » Elle a ajouté : « Nous allons droit dans le mur. Le prix des raisins a trop augmenté ces dernières années. Cela signifie une augmentation de 3 à 6 % des prix de détail du Champagne sur le marché britannique. Le consommateur pourra être réticent à payer autant et se tourner vers un concurrent comme le Prosecco, quand il peut en acheter une caisse de six pour le prix de deux bouteilles de champagne. »

Situation délicate pour les producteurs de Champagne qui semblent n’avoir aucune solution à proposer. En effet, la perspective de renoncer à récupérer la hausse des prix du raisin sur le prix du flacon une année de plus est également inenvisageable. « Nous allons être obligés de répercuter la hausse des prix du raisin cette fois. Nous l’avions absorbée l’an dernier, compte tenu de l’état du marché. Ne pas la répercuter cette année sur nos prix de vente ne serait pas tenable » selon David Hesketh MW, directeur de Laurent-Perrier UK.

Conscients de des réticences probables des consommateurs face à cette inflation des prix du Champagne, les maisons et producteurs champenois se trouvent donc devant une impasse… Plutôt préoccupant au moment où, avant les fêtes de fin d’année, les supermarchés se bagarrent sur les champagnes à coup d’offres promotionnelles…

Consultez les ventes de champagne sur iDealwine

Rechercher la cote d’un vin

En savoir plus sur la vinification du champagne

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

La dégustation est-elle sensible au temps qu’il fait ?

Pourquoi certains vins se dégustent-ils plus ou moins bien selon les jours et la météo ? Quelques pistes d’explications.

La Chine, premier pays consommateur de vin en 2027

Selon les calculs de la Coface (l’assureur crédit export français), la Chine deviendrait le premier marché au monde pour le vin en 2027, devant les États-Unis, la France, l’Italie et ...

Le Rouge & le Blanc : de la Nahe à Bergerac, en passant par l’Alsace et Beaune

Ca y est ! Le nouveau numéro de la revue Le Rouge & Le Blanc vient de paraître ! Cette fois-ci, le journal nous amène découvrir la toute jeune région ...