Arrachage de vignes : que se passe-t-il à Sancerre ?

Sancerre-min

On apprenait la semaine dernière que 5600 pieds de vigne avaient été arrachés sur une parcelle à Saint-Satur (Cher) dans le Sancerrois. Des opposants aux plantations en IGP aux alentours de Sancerre seraient à l’origine de cet arrachage sauvage. Mais quelles sont leurs revendications ? iDealwine fait le point.

Des plans de vigne en aire d’indication géographique protégée (IGP)

5600 pieds de vigne arrachés pour un préjudice estimé à plus de 12000€, tel était le triste bilan évoqué la semaine dernière par la gendarmerie de Sancerre. Ces vignes étaient situées en aire d’indication géographique protégée (IGP) Val de Loire non loin de Sancerre. Et c’est probablement la raison pour laquelle ces vignes ont été prises pour cible.

Gilles Guilleraut, président de l’Union viticole sancerroise déclarait ainsi à l’AFP : « Nous condamnons fermement de tels agissements… Mais cela fait deux ans et demi que nous tirons la sonnette d’alarme en demandant que l’administration prenne des mesures de restriction pour empêcher la plantation dans le Sancerrois en IGP (indication géographique protégée, NDLR) de sauvignon et de pinot noir ».

AOP contre IGP

Le label IGP recouvre l’ancienne notion de « vin de pays » (institué par l’Union Européenne). Devant la demande grandissante pour les vins de la région, le ministère de l’agriculture a fixé des quotas de plantation en IGP Val de Loire pour accroitre la production. Problème : certaines plantations se trouvent dans les environs très proches de l’AOP Sancerre. Et ils sont plantés avec le même encépagement que l’AOP Sancerre : sauvignon (pour le blanc) et pinot noir (pour le rouge). Comment alors distinguer un vin de Sancerre d’un IGP produit à quelques kilomètres ?

Concrètement, seuls les vins produits sur l’aire d’AOP Sancerre peuvent prétendre à cette appellation et l’indiquer sur l’étiquette. Mais par exemple, un vin en IGP Val de Loire produit sur la commune de Neuilly-en-Sancerre qui ne se trouve pas dans l’air d’AOP, pourrait indiquer le nom de sa commune sur l’étiquette et ainsi créer la confusion. Enfin, si l’encépagement est le même, un vigneron qui possèderait des parcelles à Sancerre et en IGP, aurait tout intérêt à discrètement augmenter son volume de sancerre. C’est pour éviter ces potentielles fraudes très difficiles à déceler que les vignerons de l’AOP ne veulent pas entendre parler de plantations de sauvignon ou de pinot dans les alentours de Sancerre.

Selon Catherine Mortheron, présidente des IGP du Val de Loire, ces plantations en IGP ne représentaient que 40 hectares sur 14 départements en 2016, trop peu pour porter préjudice aux vignerons de l’AOP. Mais consciente des tensions, elle dit ne pas savoir comment les IGP feront suite à ces arrachages.

Ces querelles ne sont pas anodines puisqu’elles peuvent venir entamer la confiance des consommateurs dans les vins d’une appellation ou d’une région. Finalement, c’est encore la dégustation et la connaissance des domaines qui permettent d’évaluer la qualité du travail d’un vigneron. Les appellations n’étant pas gage de qualité. Chez iDealwine, c’est cette sélection que nous nous évertuons à effectuer, tout particulièrement dans le choix des domaines partenaires de notre service d’achat direct.

Liste des vins de Sancerre en vente

Liste des vins de Loire en vente

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Domaine Colinot à Irancy : la perle rouge de l’Yonnne

Du malbec dans la Loire : le pari de la nouvelle AOC Amboise

Gel de printemps : La Loire et la Bourgogne durement touchées

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Domaine Saint-Nicolas | 25 ans de biodynamie au cœur des marais salants

A cent kilomètres au sud de Nantes et du Muscadet, ce domaine atypique réussit la prouesse de produire des grands vins rouges comme blancs !

Vin Jaune Arbois 1774 Jura Enchères

Belles enchères : un vin jaune du Jura 1774 adjugé à 103 700€

103 700€ ! C’est le prix record atteint à Lons-le-Saunier pour un vin jaune de 1774. Décidément les prix n’ont pas fini de s’envoler dans le Jura.

Copyright Fabrice Leseigneur

Parutions presse : une belle moisson de fin d’année pour iDealwine

L’année 2015 s’est achevée en apothéose pour iDealwine :). Un feu d’artifice de beaux articles est en effet venu récompenser le fruit de 15 années d’intense labeur et de passion ...