Adieu l’Ami Thierry, propriétaire de l’Ami Louis

scanLe monde du vin et de la gastronomie perd un ami. Thierry de La Brosse, propriétaire du restaurant L’Ami Louis, homme aux mille vies et aux « mille meilleurs amis », comme il aimait à le dire, nous a quittés.

Fin gastronome, fondu de vin, et tout particulièrement des grands crus bordelais dont il honorait généreusement ses amis à la moindre occasion, Thierry de La Brosse va nous manquer. Difficile de retracer dans les détails l’itinéraire de cet entrepreneur aux multiples facettes, esprit exigeant mais toujours jovial, à l’enthousiasme communicatif : co-fondateur de l’entreprise de service Ludéric avant d’entamer une carrière dans le groupe Cointreau, un temps Directeur Général Adjoint de G.H. Mumm & Cie, Directeur Général de l’O.M de 2005 à 2008, associé à Alain Ducasse dans différents projets de restauration dont celui du restaurant Aux Lyonnais, à Paris …  on en oublie, forcément. Mais Thierry était aussi et surtout le propriétaire du mythique restaurant l’Ami Louis, chez qui il régalait généreusement ses amis des plats gargantuesques servis par l’équipe de son associé Louis Gadby.

Grand amoureux du vin, il rêvait depuis longtemps de devenir producteur, et avait donc jeté son dévolu il y a quelques années sur le Château Rol de Fombrauge à Saint-Emilion. Le domaine, rebaptisé Château … Louis, bénéficie des conseils de Stéphane Derenoncourt et produit depuis le millésime 2007 des flacons qu’il est difficile de trouver ailleurs qu’à la table de L’Ami Louis.

En souvenir des mémorables soirées passées dans cet irremplaçable bistrot parisien à pleurer de rire avec Thierry de La Brosse et son épouse Martine, autour de généreuses portions de foie gras, puis de divines pommes allumettes servies avec la meilleure côte de boeuf de la planète, nous avons souhaité vous faire partager cette chronique rédigée dans l’un des tout premiers numéros de la newsletter d’iDealwine. A l’époque où, déjà, Thierry manifestait envers iDealwine un soutien enthousiaste autant qu’indéfectible. (Voir ci-dessous)

A l’issue d’un âpre combat, Thierry de La Brosse a perdu, à 54 ans, son match contre la maladie. Vendredi dernier ses « mille meilleurs amis » s’étaient réunis en l’Eglise Saint-Pierre de Chaillot à Paris pour lui rendre un bel hommage et entourer son épouse, ses deux filles, sa famille. Tandis que nous tentions de retenir nos larmes – il aurait détesté – sa fille Margaux a souligné que lui, là-haut, devait déjà tous les faire hurler de rire. Alors que ce soit à L’Ami Louis, Aux Lyonnais ou ailleurs, continuons à rire, à pleurer, à pleurer de rire en pensant à lui. Quoi qu’il arrive nous ne l’oublierons pas.

Retrouvez le témoignage de Thierry de La Brosse dans ce reportage consacré aux grands crus (France 2, décembre 2008)

ami-louisL’Ami Louis
Anorexiques, passez votre chemin !
(Newsletter iDealwine – mars 2002 )

 

« Une qualité exceptionnelle, en quantités exceptionnelles » : à l’Ami Louis, point de cuisine nouvelle, place au produit, le vrai, en grand.

Cinq entrées, huit plats : la carte est restée fidèle aux recettes qui ont fait son succès depuis 1924. Optez donc pour trois gargantuesques tranches de foie gras en entrée. Poursuivez par un poulet entier de Challans (servi pour deux, tout de même) accompagné d’un dôme croustillant de pommes allumettes, ou encore une côte de bœuf de 1.8 kg (pour deux aussi, de grâce !) : ces superbes produits, relayés en saison par le gibier (perdreau, faisan), les girolles ou les Saint Jacques sont mitonnés sur des fourneaux alimentés au bois, sur lesquels officie Ismaïl, successeur du premier cuisinier de l’Ami Louis, Antoine Magnin. Un peu de place pour le dessert ? Picorez quelques fraises des bois expédiées par avion de Malaga… Côté vins, 13000 bouteilles, sur une carte qui offre les plus grands Bordeaux, mais aussi cinquante des meilleurs crus de Bourgogne.

Le monde entier pour amis

L’Ami Louis se mérite ! La salle ne compte que 48 couverts dressés au coude à coude sur des nappes à carreaux. Comptez quelques semaines d’attente lors de la réservation, ou tentez votre chance aux heures de sortie de spectacle, le truculent Monsieur Louis vous accueillera avec une énergie intacte jusqu »à 23 heures. Sinon, inspirez vous de cette Américaine qui a organisé un mémorable dîner d’anniversaire pour son époux, patron d’un studio de cinéma à Los Angeles. Elle a fait venir sur place le chef de Paris, dans un décor reconstruit à l’identique dans les studios. Robert de Niro, Francis Ford Coppola en encore Tom Cruise sont des habitués. Bill Clinton et son épouse, en visite officielle à Paris en 1999, ont enfin pu accomplir le souhait que les services secrets américains, affolés par l’étroitesse de la rue, leur refusaient jusqu’alors : un dîner à l’Ami Louis, avec le couple Chirac. Parce qu’ici, acteurs, hommes d’affaires ou personnalités politiques viennent chercher ce qu’un multi-étoilé ne saurait toujours offrir : la convivialité.

L’Ami Louis
32, rue Vertbois – 75003 Paris
Téléphone : TURBIGO 77 48 (01 48 87 77 48)

Aux Lyonnais
32 Rue Saint-Marc
75002 PARIS
01 42 96 65 04

NDLR : Triste série que celle-ci, qui voit deux amis parmi les plus fidèles, proches d’iDealwine nous quitter coup sur coup. Souhaitons cette série noire cesse, pour que la vie soit moins cruelle. Et puis, la rédaction de ce type d »article n’est tout de même pas notre spécialité…

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

048 - retouche

Vente on-line : deux collections particulières exceptionnelles de Bordeaux et de Bourgogne

Attention, la vente on-line “Collections Particulières” est dans ses derniers jours ! Elle propose des vins de Bordeaux, de Bourgogne et du Rhône d’un niveau exceptionnel, tant par les domaines ...

Champagne : l’artiste Hubert Le Gall réinterprète la cuvée Blanc de blancs de la maison Ruinart

Chaque année la maison Ruinart donne carte blanche à un artiste pour livrer son interprétation du patrimoine de la maison. Cette année, c’est le designer Hubert Le Gall qui a ...

shanghai skyline and huangpu

Chine : fin du contentieux sur les importations de vins européens

Un « accord à l’amiable », qui ouvre la voie à l’amplification des échanges commerciaux vient d’être passé entre la France et la Chine, respectivement premier producteur et consommateur de ...