Sommelier ou œnologue, quelle différence ?

L’un parle du vin, l’autre le fait. Le sommelier officie le plus souvent dans un restaurant ; il est en charge du service du vin (mise à température, carafage, accords) et conseille les clients sur leurs choix.

Mais en amont du service, il assure aussi la sélection et le stockage des vins de l’établissement pour lequel il officie. Outre ses connaissances, il est censé être suffisamment psychologue pour guider le consommateur dans ses choix tout en respectant ses goûts et ses envies.
L’oenologue en revanche travaille en amont ; sa formation scientifique et technique lui permet de suivre et de contrôler les vinifications, de faire les assemblages mais aussi de suivre le travail à la vigne. Il conseille le plus souvent un ou plusieurs viticulteurs. Le titre d’oenologue, reconnu par la loi française depuis 1995, est décerné à une personne qui « possède la science du vin », de la fabrication à la conservation.

Le saviez-vous ?

Le mot sommelier vient du provençal « saumalier ». Au 13e siècle, le sommelier avait la charge de conduire les bêtes de somme. Ensuite, sa fonction se précisa et le sommelier désigna un « officier » chargé des services concernant les vivres et le matériel ; dans une maison, il était chargé de tout ce qui concerne la table : mettre le couvert, acheter et fournir le vin, garder le linge et la vaisselle. Ensuite son rôle se précisa pour ne concerner que le vin.

Découvrez la rubrique « A la découverte du vin »

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Amphore-vin

Le vin en amphores : une nouveauté… préhistorique !

Depuis quelques années, l’amphore a fait son apparition dans de nombreux domaines viticoles, pour la vinification et/ou l’élevage de quelques cuvées. Quelle est la raison de cet engouement ? Quels ...

Vocabulaire de vinification blanc

Vocabulaire : les mots de la vinification | Partie 2 – Vins Blancs

Cette semaine, décortiquons ensemble le jargon utilisé pour décrire les étapes de la vinification des vins blancs.

Carafera ? Carafera pas ? Faut-il aérer les vins avant de les servir ?

Question existentielle pour de nombreux amateurs de vins, le passage en carafe est-il nécessaire ? Peut-on s’en passer ? Essayons d’y voir plus clair.