Revue d’enchères Fine Spirits Auction | La percée des rhums au sein des whiskies

Rapport encheres vente Fine Spirits Auction

Devenu, en quelques mois seulement, un site d’enchères de référence en matière de spiritueux, Fine Spirits Auction concentre désormais un large public composé d’amateurs, de collectionneurs et d’investisseurs. Sectionnant le marché, ceux-ci valorisent et participent à la hausse des enchères au sein-même des diverses catégories, certains optant ainsi pour un investissement patrimonial, d’autres y trouvant un paradis pour enrichir leur collection…

Whiskies et rhum au sein du TOP 5

Si le succès des whiskies ne nous surprend guère – mais nous émerveille toujours -, une autre tendance s’affirme désormais au sein de notre TOP 5 avec deux rhums qui s’y taillent la part du lion.

Le Japon a la cote, c’est indéniable. Et ce, grâce à des distilleries comme Karuizawa qui incarnait à elle seule plus de 30% de la valeur globale de cette vente pour tout juste 2,5% du volume. Rien d’étonnant à constater, donc, que la quasi-totalité des quinze flacons représentés, des valeurs sûres, ont outrepassé leur estimation haute.

Méconnu, voire mal considéré pendant un temps, le whiskey américain connaît désormais son petit succès. C’est une ruée vers l’or progressive qui se joue puisque, avec une part de 3% du volume et 4% de la valeur de cette cinquième édition, la totalité des flacons a été adjugée. A noter que cette catégorie comble aussi bien les amateurs en quête d’exclusivité et de nectars de garde, que ceux chinant des breuvages accessibles à un plus large public et sans doute plus rapidement.

Intéressons-nous au rhum. Avec 9% du volume de la vente pour une valeur de près de 12%, ce dernier était particulièrement représenté par les rhums du Demerara. Au sommet, Caroni, distillerie aujourd’hui disparue, trustait le quart de cette catégorie. De leur côté, La Favorite, Neisson et Rhum J.M forment un trio de choc et constant aux yeux des amateurs de rhums français (27% de la valeur de la totalité des rhums vendus au sein de cette vente). A cela s’ajoute la distinction de Saint James et de Bally pour leurs mises en bouteilles limitées, telles certains single casks millésimés.

Les enchères notables de la cinquième vente de Fine Spirits Auction, en valeur et par catégorie :

Whiskies japonais :

  • Karuizawa 29 years Number One Drinks Bourbon Cask n°8897 Specialty Drinks
  • Karuizawa 1967 Number One Drinks Cask n°6426 – bottled 2009 LMDW

Whiskeys Américains :

  • Pappy Van Winkle’s 20 years Of. Family Reserve
  • H. Taylor Of. Barrel Proof Uncut & Unfiltered 1st and Only (67,7°)

Rhums :

·         Versailles 9 years 1998 Velier Full Proof Barrels VSG – bottled in 2007
·         Saint-Etienne 1959 Of.

Retrouvez le rapport de la cinquième vente Fine Spirits Auction

Vendre mes spiritueux sur Fine Spirits Auction

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

L’investissement chinois reste minime dans le Bordelais

Il y a parfois de vraies nuances entre l’impression laissée par le bruit médiatique et la réalité du terrain. Ces derniers mois on a beaucoup parlé d’achats de domaines par ...

Clos Ganda, le “vin de cuisine” produit par une famille Bordelaise

Il y a dix ans, ils plantaient leurs 70 pieds de vigne (40% de cabernet et 60% de merlot), aujourd’hui ils produisent pour la septième année consécutive leur propre vin… ...

La Chine, premier pays consommateur de vin en 2027

Selon les calculs de la Coface (l’assureur crédit export français), la Chine deviendrait le premier marché au monde pour le vin en 2027, devant les États-Unis, la France, l’Italie et ...