+4,23% : les indices WineDex®d’iDealwine débutent l’année 2015 dans le vert

g

t

 

 

 

 

 

Avec 4,23% de croissance au mois de janvier, les indices vins d’iDealwine ont attaqué l’année 2015 sur une note positive. Si les vins de Bordeaux sont restés stables, les grandes signatures de Bourgogne et plus encore celles de la vallée du Rhône ont été le moteur de la hausse en ce début d’exercice.

Début d’année positif pour Les indices iDealwine Bordeaux en janvier.

En Bourgogne, l’impact de la sortie du millésime 2000 du panier des valeurs a été moindre. En revanche l’entrée des 2010, une année magnifique également en Bourgogne, est venue soutenir la performance de l’indice, performance de toute façon positive en janvier 2015 (+5,32%) en raison des beaux résultats enregistrés aux enchères sur les stars de la Côte de Nuits, mais aussi sur les grands chardonnays de la côte de Beaune. Dans la vallée du Rhône, la hausse de l’indice est la plus forte de la gamme : +8,35% pour l’indice iDealwine® iDealwine Rhône ! Les enchères soutenues sur les vins de Château Rayas à Châteauneuf du Pape, les belles performances enregistrées sur les trois cuvées phares de la maison Guigal en Côte Rôtie, tout particulièrement dans le millésime 2010 (toutes les trois gratifiées de la note maximale de 100/100 par Robert Parker) ne sont pas étrangères à ce résultat. La vallée du Rhône reste la région à surveiller de près en 2015. On voit revenir sur le devant de la scène les cuvées prestige des grands domaines de Châteauneuf, signe que le marché pourrait repartir à la hausse au cours des semaines à venir.

En savoir plus sur Les indices iDealwine

En savoir plus sur l’investissement dans le vin

Demandez une estimation en vue de la vente de votre cave

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Le palmarès par région des ventes aux enchères iDealwine en 2014

Indices iDealwine : +9,44% en 2014

Palmarès 2014 des vins les plus chers vendus aux enchères sur iDealwine

Selosse, Krug et la Grange des Pères au top lors des enchères on-line du 28 janvier 2015

Enchères mondialisées pour les Bordeaux 1990, les flacons d’Henri Jayer et les vins du domaine Roumier

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Bordeaux : la revanche des « petites » appellations de la rive droite

Sous la plume de Jean-Francis Pécresse, Les Echos publiaient il y a quelques jours un article sur « la revanche […] pour les grands terroirs méconnus du Bordelais » : ...

Dégustation : Masterclass iDealwine au Club 67 Pall Mall de Londres

Pour célébrer mardi-gras cette année avec iDealwine, nous avons décidé de remplacer les traditionnelles crêpes et cidres par une dégustation de grands vins avec quarante de nos clients anglais et ...

Le bon accord : pour en finir avec la Saint-Valentin

Arnaque marketing ou grande célébration de l'amour, à chacun son avis sur la Saint-Valentin. Ce qui est certain, c’est qu’il est difficile d’échapper au piège du 14 février. Fleurs, bijoux, ...

Partage(s)