Dégustation: l’équipe à la découverte du Nouveau-Monde !

gaetan turner south world wines
Gaétan Turner de South World Wines avec Raphaël de Fonscolombe, chargé du développement commercial d’iDealwine

Dans la perspective de notre vente consacrée aux grands vins étrangers, l’équipe iDealwine s’est envolée pour le bout du monde avec la dégustation de quelques pépites venues de Nouvelle-Zélande, d’Australie, d’Afrique du Sud et d’Argentine. On vous raconte ?

A tous les curieux du vin, à tous les amoureux de voyages, voici notre retour sur une dégustation de vins étrangers animée par Gaétan Turner qui a permis à l’équipe d’iDealwine d’élargir ses horizons et de découvrir les trésors que recèlent les vignobles du Monde ! Il est vrai que nous Français sommes formidablement bien lotis en termes de patrimoine viticole (n’en déplaise aux esprits chagrins des ministères), et que nous avouons une certaine paresse à sortir des vins de l’hexagone. Mais n’oublions pas que le vino, le vinho, le wein …  a été le compagnon de nombreuses civilisations de par le monde ! Le temps d’une dégustation avec Gaétan Turner – l’un des acteurs majeurs de la distribution de vins du monde – nous a emmené explorer des horizons viticoles époustouflants où la conjonction d’un terrain, d’un climat, d’un homme et d’un cépage donne des émotions sensorielles que l’on n’est pas prêts d’oublier.

Commençons par vous présenter Gaétan Turner, l’homme de la dégustation !

Gaétan Turner grandit à Melbourne mais comme son prénom le suggère il est moitié français. Rien que son ADN le destinait à devenir celui qui initierait les frileux amateurs français à la diversité et à la grandeur des vins que l’on appelle du Nouveau-Monde : il fonde en 2006 South World Wines, une maison d’importation qui a pour but initial d’importer des vins australiens. Progressivement il a étendu sa gamme jusqu’à constituer une incomparable palette de grands vins venus des quatre coins du monde. C’est bien simple, il connaît sur le bout des doigts chaque domaine pour en avoir foulé le sol plusieurs fois à la rencontre des vignerons. Voilà une belle façon de concilier ses deux patries, et de réconcilier les français avec ceux qu’ils considèrent depuis (trop) longtemps uniquement comme des concurrents.

Le Nouveau-Monde, un vignoble innovant qui renaît de ses cendres

Alors qu’on pense que les vignobles du Nouveau Monde ont commencé à être plantés il y a seulement quelques dizaines d’années et bâtis de manière fulgurante, la réalité est infiniment plus subtile. La mondialisation a permis à certaines anciennes régions viticoles de renaître. Si les vignerons du Nouveau-Monde se sont inspirés des pratiques européennes, aujourd’hui  ce n’est pas pour rien si des grandes maisons bourguignonnes comme la Louis Jadot et Bouchard ont décidé d’investir du temps et de l’argent à développer des vignobles outre-mer. Les exemples ne manquent pas. Autant les Chinois achètent des vignobles, autant les français s’envolent aussi vers d’autres rivages faire fructifier leur savoir-faire viticole. Le vignoble du Nouveau-Monde est aujourd’hui en pleine structuration : de plus en plus d’appellations sont reconnues, ce qui permet de valorisation les meilleurs terroirs tout en offrant une meilleure lisibilité aux consommateurs. Même si autrefois les vignobles du Nouveau-Monde avaient une approche centrée sur le cépage, la notion de terroir est de plus en plus mise en avant. Peut-on encore, à cet égard, parler de « Nouveau » monde ?
Ces pays producteurs savent aussi se montrer à la pointe de l’innovation. La capsule à vis aujourd’hui très répandue, a été utilisée au départ comme un pis-aller à un moment où la demande en liège explosait dans les années 90. Le Portugal donnait la priorité à ses acheteurs historiques européens, ainsi qu’aux Etats-Unis. Cette technique présente des avantages non négligeables : la préservation des arômes, avec la disparition du rique de goût de bouchon. Un vin bouché à la capsule à vis évoluera aussi plus lentement qu’un vin bouché au liège. Même si la France est attachée à la tradition du bouchon de liège, les marchés anglo-saxons semblent avoir intégré cette pratique. Inutile de vous dire qu’au sein de l’équipe, on a beau être ouverts, on est quand même restés sceptiques…

PLACE A LA DEGUSTATION !

GREYWACKE, Malborough, Nouvelle-Zélande

Kevin Judd a été  le vigneron du célèbre domaine Cloudy Bay, la figure de proue depuis le début et pendant 25 millésimes. Il a eu un rôle de précurseur et reste une référence en matière de style pour les vins de la région de Malborough. Enfin il a contribué à asseoir la réputation de ces vins porteurs d’une belle minéralité, et doté d’une juste acidité et d’une expression aromatique exubérante, juste comme il faut. En fondant en 2009 le domaine Greywacke, Kevin et Kimberley Judd réalisent un rêve de toujours. Situé à Malborough, l’extrémité septentrionale de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, le vignoble de Greywacke dispose d’un emplacement climatique extrêmement favorable : dans un lieu des plus ensoleillés au monde, il est abrité des pluies par les Richmond Ranges et du froid par les Kaikoura Ranges. Le domaine Greywacke tire son nom des galets qui entrent dans la composition géologique de la région.  Le domaine vise particulièrement une bonne maîtrise des maturités avec un regard différent pour chaque parcelle, car le vignoble est éparpillé à travers la région. Les deux cépages dominants sont le sauvignon blanc et le pinot noir.

greywacke vins Les vins :

Pinot Noir 2014 : Les vignes de la cuvée Pinot Noir sont plantées en coteaux sur un sol frais d’argile et bénéficient d’une influence océanique favorable. Après une fermentation aux levures indigènes le vin est élevé en barriques environ 12 mois. Ces vignes jeunes plantées il y a environ 15 ans donnent un vin gorgé de fruit, gourmand à apprécier dans sa jeunesse. Le nez est boisé  et exhale un parfum léger de petits fruits noirs mêlé à une odeur sous-boisée. En bouche s’exprime un vin frais, aérien mais structuré. La finale fait ressortir son côté fumé et laisse un goût persistant de fèves de cacao, avec une pointe d’amertume.

Wild Sauvignon, 2014 : La cuvée Wild Sauvignon provient des vignes plantées sur un secteur particulièrement frais dû aux couches d’argile présentent dans le sol. Au nez on reconnaît tout de suite l’exubérance du sauvignon blanc, mais il se distingue par une vraie fraîcheur. On sent des notes végétales et florales auxquelles s’ajoutent en bouche des arômes acidulés d’agrumes et de fruits blancs comme la poire. Dans l’ensemble, la bouche est riche  et bien faite, la matière dense. Plusieurs caudalies laissent en bouche une envolée mentholée et d’amandes grillées. Le nom de la cuvée « Wild Sauvignon » vient du fait que la fermentation est opérée uniquement grâce aux levures indigènes. L’élevage dosé en barriques (fût neuf inférieur à 10%) pendant 6 mois lui confère un certain potentiel de vieillissement.
Note de Wine Spectator : 91/100
Note Vinous d’Antonio Galloni : 92/100

Voir les vins de ce domaine en vente

Bouchard Finlayson, Walker Bay, Afrique du Sud

bouchard finlayson vignesLe domaine Bouchard Finlayson est né de la collaboration entre Paul Bouchard et Peter Finlayson, un Sud-Africain ayant travaillé à la maison Bouchard et Fils à Beaune. Peter Finlayson, après différentes expériences viticoles en Afrique du Sud et en Europe, s’installe en 1989 dans la bien-nommée vallée Hemel-en-Arde (Paradis sur Terre, en hollandais). Il est le premier à planter du pinot noir en Afrique du Sud. Sur les 160 hectares du parc végétal du domaine, 19 sont plantés de vignes, le reste constitue une réserve botanique. Les vignes sont plantées en coteaux sur un sol d’argile qui garde la fraîcheur et dont le terrain montagneux culmine à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Avec l’Antarctique au Sud, la mer charie un vent du Sud qui explique pourquoi le climat est frais.  Le domaine dispose ainsi d’un climat et d’un terroir particulièrement riches.

bouchard finalyson vins

Les vins :

Galpin Peak 2012 : C’est le fleuron du domaine Bouchard Finlayson : un vin dense moyennement corsé, développant un nez sous-boisé voire de gibier, à la bouche riche et ronde. Léger, mais boisé et structuré, après quelques années, il évoluera vers des notes d’épices et des arômes empyreumatiques de cacao et de moka.
Note de Jancis Robinson : 15/20

Hannibal 2015 : Au départ Hannibal était la cuvée confidentielle uniquement. Les amis de Peter Finlayson l’y ayant encouragé, elle est commercialisée depuis peu. Cette cuvée est un assemblage de 6 cépages italiens et français : nebbiolo, barbera, syrah, pinot noir et mourvèdre avec une dominante de sangiovese, sorte d’hommage au périple de celui à qui elle doit son nom ! Le vin arbore une robe rouge grenat. La bouche fine et soyeuse est légère et aérienne mais gourmande. Fumé et toasté en milieu de bouche, il développe une finale aux notes de fruits compotés et de pruneaux. Une belle découverte.

 Voir les vins de ce domaine en vente

Un autre domaine renommé d’Afrique du Sud :  Glenelly.

O. Fournier , Mendoza, Argentine

domaine O. Fournier vignesLa famille Ortega Gil-Fournier ayant l’ambition de produire des vins de grande qualité dans différentes régions viticoles du monde, crée en 2000, au pied des Andes en Argentine, le domaine O. Fournier. Mendoza est la province viticole argentine la plus réputée pour la viticulture car elle dispose de terroirs d’altitude exceptionnels. O.Fournier se situe à Mendoza dans un secteur appelé Valle de Uco (entre 900 et 1250 mètres d’altitude). L’encépagement fait la part belle au malbec, cépage-roi de la région et au tempranillo espagnol. Le domaine exploite la malléabilité des cépages pour offrir des vins moyennement corsés comme les cuvées Uco et Beta, mais aussi laisse s’exprimer toute la puissance et la structure de ces cépages avec la cuvée Alpha.

Alfa cruxLes vins

Alfa Crux Malbec Uco Valley  2011 : La cuvée Alpha Crux Malbec s’appuie sur un terroir d’altitude qui permet de combiner une vraie puissance tannique et une bonne acidité. En effet le climat est continental, alternant journées chaudes et nuits fraîches ; des conditions qui permettent de  produire des raisins à la peau épaisse. Ce vin arbore une belle robe sombre. Le nez est boisé, épicé et réglissé avec des notes de sous-bois. Bien charpentée, la bouche se révèle pleine, juteuse mais fraîche et équilibrée. Le monocépage apporte une certaine droiture, contrebalancée par des tannins souples et racés, et une finale élancée.
Note de Jancis Robinson : 16.5/20


Alfa Crux Blend Uco Valley 2010
: La cuvée Alpha Crux Blend comprend en majorité du malbec, associé à du tempranillo, du cabernet sauvignon et de la syrah. Ce domaine fut le premier à planter du tempranillo en Argentine. Le vin est élevé 18 mois en barriques à 80% de chêne français, et il n’est pas filtré. La robe sombre laisse présager d’un vin à la belle ossature. Parfumé de fruits noirs, le nez dispose aussi en toile de fond d’un léger léger bouquet floral. En bouche il se montre ample, harmonieux et tendu, avec en finale des arômes grillés de cacao et de cuir. Le passage en barrique lui assure une bonne longévité.  Un assemblage ambitieux de 4 cépages confère à ce vin argentin une polyphonie aromatique puissante et harmonieuse. Il se montrera sous son meilleur jour accompagné d’un plat épicé.

Voir les vins de ce domaine en vente

Domaine Torbreck, Barossa, Australie

torbreck batimentsFondé en 1995 par Dave Powell, Torbreck s’impose aujourd’hui comme un des domaines emblématiques de la Barossa Valley. Son fondateur amoureux de la vallée du Rhône puise dans cette région son inspiration pour l’encépagement de son vignoble composé en majorité de syrah, grenache, mourvèdre et en blanc viognier, marsanne et roussanne, complétés par du sémillon. En 2002, Torbreck rachète le domaine Hillside qui dispose de 110 hectares, notamment des ceps de vieilles syrahs datant de la fin du XIXe siècle. Le domaine vinifie dans un chai rénové. Pour préserver le raisin la vendange est amenée par gravité dans les cuves, et les rendements sont minimisés pour prioriser la qualité. Apprécié pour la richesse et l’excellente facture de ses vins, Torbreck fait aussi figure de leader sur son secteur.

torbreck the struieThe Struie 2014 : Constitué sur le modèle des Côtes du Rhône, ce vin bénéficie d’un terroir aux deux visages puisqu’il est issu de terroirs. Les vignes de l’Eden Valley âgées d’une quarantaine d’années, situées en altitude, bénéficient d’un climat frais donnant élégance et finesse alors que les vignes octogénaires de la Barossa Valley produisent des raisins davantage concentrés donnant de la structure et de la puissance. L’élevage mélange fût neuf et vieux fût français. Cet assemblage de deux terroirs à fort potentiel donne un vin à la robe sombre aux arômes de fruits noirs (mûre, griotte) et épices (poivre, réglisse). La bouche, bien charpentée, suave, dispose d’une belle matière soyeuse. La finale allongée laisse en bouche de légères notes grillées. A laisser s’épanouir en cave au moins 5 ans.

Voir les vins de ce domaine en vente

Même si les grands critiques du vin français s’aventurent pour le moment assez peu sur ces terres inconnues, nous vous proposons de nous suivre à travers vers de magnifiques paysages viticoles  à travers cette vente dédiée uniquement aux vins étrangers ! Bonne dégustation !

Voir la vente des vins étrangers
Voir tous les vins actuellement en vente
Recherchez le 
prix d’un vin
Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !
A lire également dans le blog d’iDealwine :
Le domaine Felton Road, en Nouvelle-Zélande, à l’écoute de la nature
Vignobles du monde, le guide d’iDealwine (partie 1)
Vignobles du monde, le guide iDealwine (partie 2)
Les Etats-Unis, premier marché pour la consommation de vin au monde
Le groupe Chanel investit dans la Napa Valley
Calendrier lunaire… Comment marchent les rythmes cosmiques en biodynamie ?
Domaine Follin-Arbelet, des racines et des coteaux
Achat direct : pinots noirs de Bourgogne 450 vins, classiques et signatures montantes
Jean-Michel Comme (Pontet-Canet) : « la vigne est ma seule passion sur terre »
Belles enchères : les années en 8, un achat « anniversaire »

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

arbois

Le négociant du Jura Henri Maire s’étend en Bourgogne

Les rapprochements se multiplient en Bourgogne ces temps-ci. C’est le cas du négociant Henri Maire qui acquiert deux filiales du groupe Cottin Frères - Labouré-Roi et Nicolas Potel - situées ...

Jacques Thienpont du Château Le Pin acquiert des vignes à Saint-Emilion

Le propriétaire du Château Le Pin à Pomerol, Jacques Thienpont, a récemment fait l’acquisition de 6 hectares de vignes sur l’appellation Saint-Emilion.

Chapoutier et Devaux s’associent en Champagne avec la cuvée Sténopé, image d’un millésime

Laurent Gillet et Michel Chapoutier ont choisi le vocabulaire de la photographie pour produire ensemble une cuvée dont l’objectif est ...