2018 au domaine des Roches Neuves, « folie de la jeunesse aujourd’hui et folie de la sagesse plus tard. »

vin Thierry Germain domaine des Roches Neuves Saumur Champigny iDealwine

Au cours d’un entretien privilégié, Thierry Germain nous révèle, non sans contentement, le caractère exceptionnel des trois derniers millésimes, et notamment celui de 2018.

Généreuse en ensoleillement, cette année s’est révélée être l’une des plus chaude de la carrière du vigneron tout en délivrant pourtant des maturités phénoliques bien maîtrisées. Contrairement à ses voisins, le domaine des Roches Neuves a ainsi enregistré de très belles fraîcheurs grâce à un taux d’alcool peu élevé (13, voire 13,5°C).

Dans les faits, c’est la magie d’un travail acharné de quelques décennies qui a opéré (et ce, depuis 2013 déjà). Thierry Germain avoue ainsi avoir habitué depuis de nombreuses années ses vignes à ne pas être rognées. En protégeant le végétal de toute éclaircie, il les a sauvées de tout excès de chaleur.

La vinification cette année-là ? Faciles ! Les fermentations se sont enclenchées aisément et les élevages se sont effectués tranquillement, engendrant des vins qui se dégustent très bien aujourd’hui, mais qui seront aussi dans 20 ou 30 ans. Armez-vous de patience !

Concrètement, dans le verre, ça donne quoi ? Des rouges charnus aux tanins très fins et gourmands qui vont faire connaître définitivement le cabernet-franc au-delà de nos frontières.

Des blancs croquants, plus juteux et plus ronds que d’habitude, mais toujours empreints de cette très belle fraîcheur. L’Echelier est ainsi très salivant, le Clos Romans, très dense avec des notes florales. Insolite est peut-être la cuvée qui a demandé le plus de travail car, cette année-là, les raisins blancs étaient tous mûrs en même temps. Il a donc fallu vendanger les baies de cette cuvée plus tard, ce qui offre des notes plus mûres, sur la pêche… et, toujours, une grande vivacité ! « La vigne nous donnent des choses étonnantes… » conclue-t-il.

Thierry Germain signe aussi des vins de macération blancs (Terres) comme rouges (Outre-Terre), mais uniquement lorsque le millésime est bien mûr. En 2018, il a donc laissé ses baies macérer quatre mois en amphores géorgiennes, françaises et espagnoles.

2018 en deux mots ? Un des plus beaux, surprenant de fraîcheur et de finesse tannique… Signes d’un très grand vin de garde. « Il est folie de la jeunesse aujourd’hui et sera folie de la sagesse plus tard. »

Retrouvez les vins de 2018 du domaine des Roches Neuves sur iDealwine.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Les Gouttes de Dieu

Château Le Puy à Bordeaux : une future appellation monopole pour la star du manga Les gouttes de Dieu ?

Bannissant tout œnologue et le bois neuf, travaillant en bio depuis la nuit des temps, vinifiant largement sans soufre, le château Le Puy (Côtes de Francs) est un peu un ...

palmarès

Palmarès : les 20 domaines les plus vendus aux enchères on-line en 2013

iDealwine a établi le palmarès des domaines les plus présents dans les ventes aux enchères qui se sont déroulées on-line sur le site en 2013. Zoom sur les 20 domaines ...

Bonne table : la Villa Lalique, un écrin de luxe pour les grands vins d’Alsace

Le vin et l’art, l’art et le cristal, le cristal et le vin… Tout se tient ! Sivio Denz inaugurait en ...