2007 : Premières impressions de vendanges

vignesverteAvec une prévision de 49,9 millions d’hectolitres, la récolte 2007 sera la plus petite de ces dix derrières années, exception faite de 2003. Une année marquée par la précocité et des conditions climatiques défavorables, mais attention, de forts contrastes existent selon les régions. Revue de détail.
d’hectolitres, la récolte 2007 sera la plus petite de ces dix derrières années, exception faite de 2003. Une année marquée par la précocité et des conditions climatiques défavorables, mais attention, de forts contrastes existent selon les régions. Revue de détail.

> Les régions septentrionales ont globalement davantage souffert des attaques de mildiou en raison d’un été frais et humide. En Bourgogne, l’état sanitaire des raisins s’est révélé globalement satisfaisant mais 2007 restera un millésime plus difficile. La Champagne a également connu une précocité remarquable (les vendanges ont démarré le 23 août pour les parcelles les plus précoces), mais une très grande hétérogénéité subsiste tant au niveau des maturités, que du volume de la récolte ou de la taille des baies. Dans la Loire, l’avance enregistrée à la floraison a été gommée par les conditions climatiques déplorables de l’été. La récolte s’annonce peu volumineuse (-6% par rapport à l’an dernier). En Alsace, les vendanges ont commencé dès le 20 août pour les crémants. La récolte s’annonce plutôt abondante et d’excellente qualité.
> Le quart sud-est de la France a connu des conditions climatiques plus favorables. Dans la Vallée du Rhône, les vendanges ont démarré début septembre et l’état sanitaire s’est révélé excellent, les attaques de mildiou maîtrisées. Les raisins, plus gros qu’à l’accoutumé, augurent de volumes plus importants. La Provence et la Corse, malgré une sécheresse marquée, ont également rentré – très tôt là encore – des raisins de très bonne qualité, même si les quantités sont légèrement moindres. Exception faite pour le Languedoc-Roussillon, où les volumes de récolte sont diminués en raison de fortes attaques de mildiou.
> Quant au vignoble bordelais, malgré un mois d’avril exceptionnellement chaud et une floraison précoce bien que très étalée, les conditions climatiques très fraîches et pluvieuses de l’été ont ralenti l’évolution de la vigne et des raisins. Après les blancs fin août, la récolte des rouges a commencé mi-septembre, sous une météo plus clémente. Mais le volume attendu est en retrait de l’ordre de 10% par rapport à l’an dernier. Certains Bordelais, soucieux de préparer très en amont la commercialisation (et la communication) des vins en primeurs commencent déjà à nous prévenir : attention, il pourrait ne pas y en avoir pour tout le monde !

https://www.idealwine.com/fr/decouverte/index_decouverte.jsp

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Tour Haut-Causssan Moulin

Château Tour Haut-Caussan, la distinction d’un cru bourgeois

C’est au cœur du Médoc sur la rive gauche de Bordeaux que quatre générations de vignerons ont bâti, et bâtissent ...

Jean-Michel Stephan Marche d'Ampuis

Marché d’Ampuis 2019 | Retrouvailles, dégustations et découvertes ébouriffantes

iDealwine avait dépêché il y a quelques jours un duo de choc au Marché d’Ampuis. L’occasion de retrouver des domaines partenaires et de dénicher quelques pépites.

A vos agendas : week-end Grands Crus à Bordeaux les 30 et 31 mai 2015

La dixième édition du week-end « classé grands crus », organisé par l’Union des Grands Crus de Bordeaux, se tiendra le samedi 30 et le dimanche 31 mai 2015 à ...